AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.19 /5 (sur 2517 notes)

Nationalité : Japon
Né(e) à : Kokura, préfecture de Fukuoka , le 05/03/1959
Biographie :

Tsukasa Hōjō est un célèbre auteur de manga.

Il est le créateur de "Cat's Eye", "City Hunter" ou "Family Compo", parmi d'autres séries qui ont marqué le monde du manga japonais et des shonen, entre autre.

Tsukasa Hôjô est aujourd'hui un grand nom de l'industrie du manga au Japon, mais autant sa carrière est assez connue, autant ses débuts le sont moins.

Il n'avait pas vraiment de but dans la vie, mais un jour, son père qui était tombé malade d'un cancer quand Hôjô était en seconde et mourut pendant sa première année d'université, lui dit d'aller de l'avant et d'entrer dans l'université de son choix, l'Université de commerce de Kyushu à Fukuoka.

Ce ne fut pas facile pour financer ses études, malgré l'aide financière de ses parents. Hôjô dut prendre plusieurs petits boulots pour manger et continuer à étudier l'art. Il continua à travailler sur le manga qu'il avait commencé au lycée avec ses amis, tout en participant à la création d'anime avec des amis d'université. Il ne pensa à participer au concours Tezuka que lorsqu'il apprit que le gagnant gagnait 1 million de yens.

Cette somme résoudrait tous ses problèmes d'argent et lui éviterait de perdre son temps en petits boulots. Il retoucha son manga "Space Angel" commencé au lycée et à sa grand surprise, remporta le second prix (20000 yens + 36000 yens de bourse annuelle).

Il dépensa tout son argent à l'achat d'une caméra 8mm et de pellicules. Même après avoir été invité tout frais payé à la remise des prix à Tokyo, Hôjô n'envisageait pas la carrière de mangaka, surtout qu'avant la fin de ses études, il publia deux histoires chez Jump, dont la 2ème ne fut finie que de justesse.

En 1981, Hojo entame sa première série majeure : "Cat's Eye". Hojo acquiert rapidement une renommée internationale et à peine deux ans plus tard, en 1983, la série est adaptée en dessin animé.

En 1985, Hojo lance "City Hunter", et cette fois encore, le succès est au rendez-vous.

Après la fin de "City Hunter", Hojo se concentre sur des histoires courtes pendant plusieurs années.

Ainsi "Sous un rayon se soleil", chronique d'une quartier paisible peuplé de gens aussi bizarres qu'attachants, ou "La Mélodie de Jenny", série de nouvelles situées dans le Seconde Guerre Mondiale.

Puis il créé ensuite "Family Compo" (1996, 14 tomes), l'histoire d'une famille où le père et la mère ont échangé leurs rôles et leur apparence physique, refusé par Jump et publié dans un magazine seinen et pour finir "Ang
+ Voir plus
Source : wikipedia, Angelus City
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"Dans ce titre, tu sens l?amour pour City Hunter. C?est un réel plaisir de retrouver la série, les persos, et de retomber dans ces histoires que j?adore." Salut à toi ! Voici une nouvelle fois un Mangado - La voie du manga sur City Hunter-Rebirth de NIJIKI Sokura et HOJO Tsukasa. Pour ne louper aucune vidéo et nous soutenir, pense à t'abonner à la chaine youtube de Manga-News et de la Bande Animée ! La Bande Animée : https://www.youtube.com/channel/UCIUDG8qPmRfXNXT5W0JO2zg/?sub_confirmation=1 Manga-News : https://www.youtube.com/channel/¤££¤17PmRfXNXT7City Hunter-Rebirth de NIJIKI Sokura16¤££¤6rmAqHIg/?sub_confirmation=1

+ Lire la suite

Citations et extraits (398) Voir plus Ajouter une citation
Tsukasa Hojo
Alfaric   22 avril 2019
Tsukasa Hojo
On m’avait dit que quand un dessinateur de BD réussissait un hit, il pouvait se faire construire une somptueuse résidence, acheter une voiture étrangère, s’amuser à boire avec ses amis… Et bien, tout ça, c’était du pipeau !!! Un dessinateur à succès n’a même plus le temps de sortir de chez lui, alors pour ce qui est de s’amuser avec des amis, vous pensez… !! Non !! Un dessinateur travaille de l’aube jusqu’au crépuscule et parfois plus avec la dans la tête le tourment de la date à laquelle il doit rendre son travail !!! J’ai parfois l’impression de devenir un crayon vivant (?)… Et pourtant, j’adore ça, vous avez une explication !?
Commenter  J’apprécie          410
Tsukasa Hojo
Alfaric   24 avril 2019
Tsukasa Hojo
Il m’est impossible de dessiner sans musique. Peu importe le genre, peu importe la chanson, pourvu que son interprète n’ait pas la voix d’un chat qu’on égorge… Je profite de mes rares jours de congé pour aller acheter des disques. Je ne fais pas attention aux musiciens, je choisis un disque si la jaquette me plaît. Je sais que c’est une façon de faire un peu spéciale mais généralement, ça marche !! En ce moment, j’aime bien écouter les thèmes principaux des grands films d’animation et la musique indienne.
Commenter  J’apprécie          370
Tsukasa Hojo
Alfaric   01 octobre 2020
Tsukasa Hojo
Si j’avais été comme Spielberg, que j’avais été élevé dans une famille riche et que j’avais eu une caméra 8 mm depuis l’enfance, je serais un réalisateur riche moi aussi… Mais on était pauvres, et je n’avais que du papier et des crayons. C’est peut-être pour cela que je dessine.
Commenter  J’apprécie          353
Tsukasa Hojo
Alfaric   11 octobre 2020
Tsukasa Hojo
Quel que soit le pays ou la génération, les jeunes sont des jeunes. Ils grandissent en passant le même genre d’épreuves et vivant avec la même énergie. Quand j’ai réalisé cela, j’ai pensé différemment. Rechercher et connecter tous ces jeunes aux esprits similaires est quelque chose que nous autres adultes, devrions vraiment faire, au lieu de déclencher des guerres ou commettre d’autres atrocités.
Commenter  J’apprécie          310
Witchblade   01 juin 2014
Sous un rayon de soleil, tome 1 de Tsukasa Hojo
Je lui avais pourtant dit de ne pas lire dans le cœur des vieux arbres ! Quand ils sont centenaires, leur âme est aussi complexe que puissante... En comparaison, celle des humains est très fragile !



(dixit le père de Sarah à Tatsuya).
Commenter  J’apprécie          260
Tsukasa Hojo
Alfaric   18 avril 2019
Tsukasa Hojo
Après la fin de mes études tout a été très vite pour moi. Je suis devenu mangaka presque sans m’apercevoir. J’ai commencé à dessiner "Cat’s Eye", j’ai emménage à Tokyo, et mon livre est sorti… Tout ça a en un an ! (Quand j’y repense je me dis que j’ai eu de la chance). Mais en ce moment, je me sens un peu nostalgique : plus que les lieux, ce sont les gens que j’ai connu étant jeune qui me manque le plus. Revoir leurs sourires, entendre leurs voix… Mon souhait le plus cher serait que "Cat’s Eye" finisse par vous inspirer ce sentiment et que les sœurs Kisugi apparaissent à chacun de vous comme de merveilleux souvenirs de jeunesse...
Commenter  J’apprécie          242
Witchblade   19 mai 2014
Rash! tome 1 de Tsukasa Hojo
Tatsumi (ami d'enfance de Yuki) : Grâce à ça, Akiyama a été arrêté avant d'avoir pu faire du mal à Misaki... Mais son père a été accusé d'avoir réagi trop violemment, alors on l'a envoyé ici !



Yuki : C'EST UN SCANDALE !! IL VOULAIT SEULEMENT PROTÉGER SA FILLE !!



Tatsumi : C'est la décision du juge, je n'y suis pour rien !



Yuki : ET VOUS AVEZ OBÉI À CE GROS NUL SANS BRONCHER ?!
Commenter  J’apprécie          230
Alfaric   28 mars 2019
City Hunter (Nicky Larson), tome 32 : Un drôle de couple de Tsukasa Hojo
On dit que le plus grand amour est celui où l’on est prêt à donner sa vie pour l’être aimé !!
Commenter  J’apprécie          230
Witchblade   17 mai 2014
Rash! tome 1 de Tsukasa Hojo
Le directeur de la prison : Je suis blessé ! Du sang !



Yuki (au volant de sa voiture lancée à toute vitesse) : C'est trois fois rien... Contentez-vous d'appuyer sur la plaie, ça s'arrêtera tout seul !!



Le directeur : Emmenez-moi à l'hôpital... J'ai la tête qui tourne, je vais mourir !!



Yuki : Il y a plus urgent !! Ces prisonniers sont sous votre responsabilité, il faut les rattraper... J'examinerais votre tête ensuite !!



Le directeur : V... vous êtes médecin ?! Eh ben... où va le monde si une jeune fille aussi vulgaire que vous peut se prétendre docteur ? Je vous le demande !



Yuki : DITES DONC !! Gardez vos réflexions pour vous, vieux goujat !
Commenter  J’apprécie          210
Witchblade   05 août 2014
Sous un rayon de soleil, tome 2 de Tsukasa Hojo
Sarah : Autrefois, on trouvait facilement des lucioles en aval... parce que la rivière était pure... Mais aujourd'hui, elle est tellement polluée que ces insectes se font rares !



Son père : À l'époque, la bonne santé des cours d'eau était synonyme d'une certaine qualité de vie pour les habitants de la région... et les lucioles étaient le symbole d'une vie heureuse et d'une nature préservée... La grand-mère de Satsuki et de Tatsuya a dû leur dire qu'elles portaient bonheur... en espérant qu'un jour la rivière retrouve sa beauté d'antan...
Commenter  J’apprécie          210

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Connaissez-vous l'oeuvre de Tsukasa Hojo

Hérïne de la série Rash!, femme médecin, capable de déclencher des catastrophes, sexy en diable, je suis:

kaori Mikamura
Yuki Asaka
Rui Kisugi
Shion Wakahané

15 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Tsukasa HojoCréer un quiz sur cet auteur

.. ..