AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Xavière Daumarie (Traducteur)
ISBN : 2845385544
Éditeur : Panini France (07/10/2005)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 94 notes)
Résumé :
Ryô rencontre Kaori dans ce volume. Hideyuki est inquiet pour sa soeur qui n'apprécie guère son association avec Ryô. Il demande à Ryô de la retrouver. En effet, elle n'a plus donné de nouvelles depuis quelques temps. Seul problème, Hideyuki lui donne une photo de lui, déguisé en fille. Ryô n'est pas très emballé, tellement la "fille" sur la photo est moche. Dans la rue, il assiste à une querelle entre un homme et une prostituée. L'homme est apparemment en colère qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Ellane92
  29 septembre 2015
Dans le hall de la gare, il y a une nouvelle annonce pour XYZ, le nom de code de City Hunter, le justicier de Shinjuku ! La nouvelle mission confiée à Ryo Saeba et Hideyuki concerne un champion de boxe. Favori pour gagner le championnat mondial, il a été retrouvé mort, victime d'un accident de la route. Enfin, ça c'est la version officielle, parce que sa jolie veuve, elle, affirme que c'est le challenger qui conduisait la camion qui a écrasé son mari. Atteinte d'une maladie incurable, elle n'a pas le temps d'attendre que la police fasse son oeuvre. Elle est jeune et jolie, et désespérée, alors Ryo dit oui !

La poussière d'ange de la peur est le premier tome qui en compte beaucoup d'autres dans la réédition en collection de luxe du célèbre City Hunter (Nicky Larson pour l'anime). Si la première histoire est "classique" quand on connait un peu le fonctionnement de cette série, des éléments dramatiques viendront bientôt s'ajouter à la conduite des enquêtes de Ryo, éléments plus en lien avec le titre de l'ouvrage, et qui permettront de mettre en scène le duo de choc Kaori et Ryo, et expliquant pourquoi Kaori prend la place de son frère Hideyuki dans le partenariat avec Ryo.
J'apprécie de lire de temps en temps un tome de City Hunter. C'est drôle (très drôle), bourré d'actions (beaucoup d'action) et de vantardises (encore plus de vantardises !), on trouve également du suspense. Les femmes sont toujours jolies, ont besoin d'aide, elles sont bien souvent dans des situations dramatiques qu'un humour situé juste en-dessous de la ceinture permet de relativiser. Enfin, et je trouve que c'est étonnant, la morale est toujours sauve. Les personnages sont bien trempés. Les dessins sont réussis, immergeant le lecteur dans l'action dès les premières planches, même si, personnellement, je trouve ceux d'Angel Heart plus beaux. Les planches colorisées en début de chapitres sont particulièrement belles, et des éléments concernant la création et la réalisation de la série par son créateur sont disséminés tout au long du livre, apportant un "plus" à cette lecture.
Alors, bien sur, ça ne vole pas haut mais City Hunter est une lecture divertissante et bien plus "adulte" que la série animée (que je n'aime pas trop), avec une violence plus présente, et des allusions concernant l'effet des dames sur notre coureur de jupon préféré très explicites ! Parfait pour se divertir!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Mladoria
  05 mai 2015
Etant née dans les années 80, je mentirai en disant que je ne connais pas le célèbre justicier de Shinjuku, vissée devant le club Dorothée que j'étais, étant gamine.
Mais j'avoue avoir été agréablement suprise. Car, on est loin de la version potache, édulcorée et censurée, du dessin animé de mon enfance.
Ce premier tome est noir, violent, sanglant. Même si le personnage de Ryo (alias Nicky) garde cet attrait pour les attributs féminins et son humour graveleux qu'il a toujours eu, les scènes sont plus crues que dans mon souvenir et quand il faut être sérieux, il sait l'être. L'ambivalence du personnage de Kaori m'a bien plu, un peu maladroite et pas très douée dans ce premier tome d'apprentissage, elle est néanmoins extrêmement déterminée. le duo de choc commence à prendre ses marques et planifie sa vengeance contre le cartel de la drogue Teope.
Les pages mises en couleur dans cette édition spéciale sont remarquablement travaillées et les anecdotes sur l'élaboration du projet City hunter sont très intéressantes.
Hâte de poursuivre l'aventure dans les bas-fonds avec le tome 2.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Witchblade
  10 août 2012
Merci à Nekomusume de m'avoir prêté les 8 premiers tomes de cette série :-)
J'ai une impression de déjà-vu avec ce tome. L'aurais-je déjà vu en anime ou déjà lu? Je ne me souviens pas de l'avoir lu... le dessin et les dialogues ne me sont pourtant pas inconnus...
En 10 ans, j'ai lu plus que ma part en BD, comics et manga grâce à la bibliothèque municipale. Cela m'étonnerais guère de l'avoir oublié :-)
Enfin bref, parlons de ce manga maintenant ^^
L'histoire commence d'entrée de jeu par une enquête policière où on rencontre Makimura et Ryo Saeba associés et connus comme étant des "nettoyeurs".
Malgré les nombreuses affaires résolues dans ce tome, on ne voit apparaître le mokkori qu'après le quart du manga :-( On ne voit seulement que des mains baladeuses ^^
Ce qui est marrant avec cette vieille édition, c'est que les cases sont numérotées ^^ Sans doute pour faciliter la lecture aux non-habitués des mangas :-)
Vers le milieu du manga, on rencontre Kaori qui a alors 20 ans. Grâce à son frère, on apprend la vérité sur l'arrivée de Kaori dans sa famille.
Par contre, il y a des éléments d'histoire qui me chagrine un peu entre "Angel Heart" (dont j'ai lu les 8 premiers avant de lire cette série) et "City Hunter", surtout les détails concernant la mort du partenaire de Ryo. Il aurait été tué par un cartel de la drogue sud-américaine. Dans "Angel Heart", il aurait été assassiné car il était le compagnon de Saeko, le commissaire de police. On ne l'a d'ailleurs pas encore vu apparaître... Bizarre que le mangaka est changé sa version des faits...
L'histoire est néanmoins très bien à part les quelques incohérences. Enfin ce sont plutôt différentes enquêtes policières truffées de gags :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
Anneso
  14 juin 2012
Mon Avis :
City Hunter est le manga original qui a inspiré le dessin animé Nicky Larson, série qui a accompagné l'enfance de bon nombre des blogueurs de ma génération. Dans ce premier tome, on découvre Ryo Saeba (qui est surnommé City Hunter), un nettoyeur qui oeuvre en collaboration avec son ami Hideyuki Makimura. Leurs clients sont divers et variés : l'épouse d'un boxer qui s'est fait assassiné, la soeur d'une jeune femme qui a été enlevée… Nos deux compères ont donc pour but de venger ces victimes de leurs effroyables bourreaux. Pour cela, ils ont des méthodes qui ne souffrent d'aucune lacune : que ce soit un 357 magnum ou une bague qui dissimule une épine empoisonnée, ils sont prêts à sortir l'artillerie lourde ! Mais parfois, tout ne se passe pas exactement comme prévu, en particulier lorsqu'ils doivent affronter l'Union Teope…
C'est avec beaucoup de curiosité que j'ai ouvert le premier tome de City Hunter, et j'en ressors avec l'envie de poursuivre l'aventure et de me plonger dans le second tome. En effet, nous sommes en présence de personnages très charismatiques : Ryo est un homme très courageux qui n'hésite pas à braver mille dangers pour châtier ceux qui ont tué de pauvres innocents. Mais il est également un grand coureur de jupons pas toujours très subtil, ce qui lui vaudra quelques petits désagréments… Malgré ses airs de gros bras, il a néanmoins un grand coeur et redouble d'ingéniosité pour piéger ses différents ennemis. Hideyuki m'a un peu moins séduite, il est moins emblématique que son coéquipier qui, il faut bien l'avouer, lui fait de l'ombre. Puis, nous allons faire la connaissance de Kaori Makimura, la soeur d'Hideyuki. Cette femme est un sacré numéro et j'ai immédiatement adoré son caractère bien trempé. Kaori est très maline et ne recule pas devant le danger ; elle ne va d'ailleurs pas tarder à seconder Ryo, dont elle va peut-être parvenir à dompter le machisme. Elle n'est pas là où on l'attend et promet au lecteur de jolies surprises.
Par ailleurs, il y a la fameuse Union Teope, une organisation qui souhaite devenir maîtresse du marché de la drogue japonaise… Mais avec City Hunter sur le dos, ce ne sera pas une affaire gagnée d'avance ! Tout cela se règlera bien évidement dans le sang, et les dessins sont d'ailleurs parfois relativement violents. Mais cela passe bien, et l'humour équilibre bien ces scènes un peu plus sanglantes, réalisant un tout très réussi.
Les dessins sont très beaux, et Tsukasa Hojo a réalisé un subtil mélange du point de vue des couleurs. En effet, certains chapitres sont en noir et blanc, d'autres en noir, blanc et rouge, et certaines planches sont entièrement colorisées. Cela offre une dynamique au récit et met en avant les scènes clef. En outre, de petites anecdotes sur la création de City Hunter parsèment l'ouvrage, pour notre plus grand plaisir. J'ai trouvé très intéressant de découvrir cet autre aspect.
J'ai donc beaucoup aimé ce livre, et je recommande cet incontournable à tous les fans du genre, mais aussi à ceux qui font leurs premiers pas parmi les mangas.

Lien : http://decouverteslivresques..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
nekomusume
  29 juillet 2012
Un démarrage sur les chapeaux de roues pour cette série. Connus du grand public sous le non ce Nicky Larson, Ryô ,Saeba est un nettoyeur professionnel, aidé de son acolyte Makimura, il essaie de garder le quartier de Shinjuku à l'abri des pires gangsters. Ce tome est particulièrement sombre puisque dans chacune des trois histoires, Ryo est amené à faire couler le sang et parler la poudre. de nombreux morts parsèment la route de notre héros, dont celui de son partenaire, qui sera illico remplacé par sa soeur afin de le venger.
Le caractère de Ryô dans ce premier tome est assez antipathique finalement : obsédé, coureur certes mais surtout impitoyable, n'hésitant pas à se servir d'une inconnue pour arriver à démasquer des trafiquant, quitte à la mettre en danger, froid mais également juste et détestant les organisations voulant mettre la main sur son quartier ainsi que les trafiquants de drogues.
Les gags commencent à apparaitre, notamment les premiers « Mokori » qui attestent que si il est capable de présenter un visage sérieux, il ne faut pas se fier à lui ; ainsi que les premiers coups de massue… à suivre !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   15 janvier 2017
Je m’ennuie tout seul en enfer, alors je vais t’y emmener avec moi !!
Signé : City Hunter
Commenter  J’apprécie          150
nekomusumenekomusume   29 juillet 2012
Je vous fait confiance en tant que nettoyeur... mais en tant qu'homme, absolument pas!
Commenter  J’apprécie          70
WitchbladeWitchblade   10 août 2012
Ryo : Un homme ne frappe pas une femme !
Une personne : C'est qui l'homme, crétin ?
Ryo : (...) Comment ?
Une personne : Comment, comment ? Je suis une femme, abruti !
Commenter  J’apprécie          30
WitchbladeWitchblade   10 août 2012
Hé ! Une petite frappe comme toi, qui abuse des fugueuses, un gangster menaçant ? Arrête de simuler l'impossible... Disparais et vite !
Commenter  J’apprécie          10
WitchbladeWitchblade   10 août 2012
Une fille qui joue avec un revolver ne pourra jamais se marier.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Tsukasa Hojo (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tsukasa Hojo
"Dans ce titre, tu sens l?amour pour City Hunter. C?est un réel plaisir de retrouver la série, les persos, et de retomber dans ces histoires que j?adore."
Salut à toi ! Voici une nouvelle fois un Mangado - La voie du manga sur City Hunter-Rebirth de NIJIKI Sokura et HOJO Tsukasa. Pour ne louper aucune vidéo et nous soutenir, pense à t'abonner à la chaine youtube de Manga-News et de la Bande Animée !
La Bande Animée : https://www.youtube.com/channel/UCIUDG8qPmRfXNXT5W0JO2zg/?sub_confirmation=1
Manga-News : https://www.youtube.com/channel/¤££¤17PmRfXNXT7City Hunter-Rebirth de NIJIKI Sokura16¤££¤6rmAqHIg/?sub_confirmation=1
+ Lire la suite
autres livres classés : mangaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Connaissez-vous l'oeuvre de Tsukasa Hojo

Hérïne de la série Rash!, femme médecin, capable de déclencher des catastrophes, sexy en diable, je suis:

kaori Mikamura
Yuki Asaka
Rui Kisugi
Shion Wakahané

15 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Tsukasa HojoCréer un quiz sur ce livre
.. ..