AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Balland

Les éditions Balland sont une maison d'édition fondée en 1967 par André Balland. En 1983 la maison publie l'ouvrage qui obtiendra le Prix Goncourt, Les Égarés de Frédérick Tristan. La maison publie des auteurs comme Patrick Poivre d'Arvor, Eve Ensler ou encore Patrick Rambaud.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Balland



Dernières parutions chez Balland


Dernières critiques
DrJackal
  17 juin 2018
La Pierre et le Sabre de Eiji Yoshikawa
Que lire pour des vacances sportive? un classique japonnais... bon Ok pourquoi pas...



On suit l'histoire de Takezo ui deviendra Musashie célèbre rônin dont l'histoire sera écrite en livre, manga célèbre (Vagabond...) film etc... dans ça recherche de la voie du sabre, et se qui créera derrière le mythe européen du samouraïs...



Un premier volume haut en poésie, en histoire du japon médiéval avant qu'il sorte réellement de leur monde fermer et s'ouvre au monde, dans cette période charnière ou Kyoto va perdre son rôle de capital pour laisser ça place à Edo qui deviendra Tokyo de nos jours. Tout est au final question d'honneur de tradition de philosophie etc... il est au final assez difficile de classer se livre dans un genre puisqu'il embrasse tout ce qu'était le Japon de cette période.



Question lecture c'est fluide on survole les pages avec plaisirs sans jamais se presser et un pour une personne qui aime l'histoire japonaise on revis à côté de ses guerrier mythique qu'étaient les samouraïs ou rien n'est plus important que l'honneur et la tradition... ce qu'un européens ne connais pas.... (dans le sens japonais du terme aucune insulte bien évidement...)

Si je trouve la suite je m'y plongerais avec plaisir en tout cas bien que vu la profusion de personnage, de vengeance qui se dessinent etc... ça risque d'être laborieux comme reprise mais bon ^^



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
emi13
  17 juin 2018
La Terre des mensonges de Ragde a


Nous somme en Norvège, dans une ferme délabrée, c’est bientôt Noël et pour ses occupant un cadeau merveilleux va leur être donner. Anna la mère de cette maisonnée décède, quelle joie pour les habitant, une mère diabolique, méchante, sans cœur qui dirigeait ses sujet d’une main de fer. Pour eux une nouvelle vie va commencer, ça ne sera pas facile mais ils vont y arrivés. Pas facile pour eux de reprendre confiance en soi, de faire un peu ce qu’ils veulent, mais des drames secrets vont tisser cette nouvelle vie. Très beau roman d’Anne B. Ragde (le premier que je lis, je ne suis pas déçue)

Commenter  J’apprécie          190
RChris
  17 juin 2018
Gaston Gallimard : Un demi-siècle d'édition française de Pierre Assouline
En rangeant dans ma bibliothèque la collection blanche et les Folio, et la série noire au grenier, j'ai pu mesurer ce que les livres de la maison Gallimard avaient comme importance. Cela m'a donné envie de lire cette biographie dont la couverture crème aux liserés rouge et noir n'était pas frappée du monogramme NRF : un Balland à la façon Gallimard.



Au début du siècle, Bernard Grasset et Gaston Gallimard "se sont tiré la bourre ", jusqu'à faire le sujet d'une pièce de théâtre en 1927, et on assiste au débauchage de Proust et de Roger Martin du Gard. On baigne dans le culturel avec le Goncourt en point de mire, la commercialisation, la publicité, la concurrence de boutiquiers, les avances sur recettes et les prix... Pour Gallimard, ce sera 27 Goncourt, 38 Nobel de littérature, 12 Interallié, 7 Médicis, 10 Renaudot, 17 Fémina et 10 Pulitzer.

On voit défiler des collections prestigieuses : la Pléiade, la série blême, la série noire et de grands auteurs : Proust, Céline, Gide. Pour les lecteurs de Babelio, c'est tout un pan de littérature qui défile.

On y parle aussi des pages sombres de la France occupée, des rapports entre éditeurs et écrivains soumis à la propagande nazie et des démarches pour avoir l'imprimatur. Fallait-il publier, éditer, écrire, l'heure des règlements de compte viendra pour Céline, Montherlant, Mauras...



Gaston a influencé au plus haut point la littérature, il s'est toujours refusé à coucher ses souvenirs sur papier. Cela donne un intérêt à cette bio passionnante qui respire le travail, en racontant en parallèle la petite et la grande histoire. Même datée de 1984, elle nous fait voyager dans une partie de notre bibliothèque.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          282