AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Balland

Les éditions Balland sont une maison d`édition fondée en 1967 par André Balland. En 1983 la maison publie l`ouvrage qui obtiendra le Prix Goncourt, Les Égarés de Frédérick Tristan. La maison publie des auteurs comme Patrick Poivre d`Arvor, Eve Ensler ou encore Patrick Rambaud.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Balland



Dernières parutions chez Balland


Dernières critiques
MichelEllis
  14 décembre 2018
Les lumières du ciel de Olivier Maulin
Après de longues vacances, l'Espadon revient sur quelques romans de la rentrée littéraire.

On commence par le cinquième roman de l'écrivain français Olivier Maulin, auteur au style fougueux, vif et précis, dont la prose enchanteresse égale l'humour ravageur. Banal road-book proposant une excursion de pacotille en apparence, le livre nous emmène en réalité faire un petit Tour de France complètement dingue sur le mode ivresse et liberté communautaires, d'un parking de Saint Denis dans le "neuf-trois" à Maisons-Lafitte dans la banlieue chic parisienne, en passant par Jérusalem et la côte d'Azur. On y croise des "dude" paumés, chômeurs et pas ambitieux pour un sou : l'un est DJ dans une patinoire, l'autre vendeur de sapins halal ou revendeur de camelotte à 5000 euros à ses heures perdues, histoire de finir le mois. Ces couche-tard vont croiser un chirurgien thuné et lève-tôt mais bien naïf, et une femme au foyer sans enfant, qui a "le feu au cul" et des envies de rien...



Fidèle à son univers empreint de féérie, de magie et parfois de fantastique, Maulin saisit parfaitement l'esprit d'une époque. Sauf qu'il lui insuffle un souffle d'émerveillement à la fois drôle et loufoque. Eh oui, l'univers de Maulin est dingue et hilarant. On pense notamment à cette petite bande d'agriculteurs vivant en marge de la modernité et de la société, libres et résistants, fabriquant leur propre bière, leurs propres fûts, leurs propres fermes, entourés de légendes et de mythes...Un vent d'idéal communiste flotte sur Jérusalem, le rêve d'une communion fraternelle aussi, et le désir d'un retour à la nature purificatrice loin de l'esclavage matérialiste et technicien, loin aussi de la laideur et de l'obscurantisme. Un programme de communion, quoi. Un excellent roman de rentrée, frais et léger, finalement dense et jubilatoire, surtout propre à réenchanter le monde et à rallumer les lumières du ciel.
Lien : https://www.lespadon.info/se..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
saroul
  11 décembre 2018
La Terre des mensonges de Ragde a
Je viens de faire connaissance avec Anne B.Ragde, et je suis conquise. Pourtant, le début est déstabilisant, Margido, entrepreneur de pompes funèbres nous conte son quotidien, Erlend, décorateur et homosexuel, a quitté sa famille 20 ans plus tôt, rejeté par les siens, Tor, le fermier pour qui seules comptent ses truies reproductrices, et puis, et pui s Torunn, la fille de Tor, père qu'elle n' a vu qu'une fois avant que : la grand mère Anna ne soit malade et meure, ces trois frères qui ne se sont pas vus depuis des années, se retrouvent pour Noël et l'enterrement de la mère, c'est prenant, c'est bien écrit, on prend le bouquin et on ne le lâche plkus.
Commenter  J’apprécie          20
PeregrinateurLitteraireCompulsif
  06 décembre 2018
La marge molle de Johann Trümmel
Ce roman, teinté d'une bonne dose d'humour noir, met en scène Tobias Poule, étudiant érudit de son état. Au fil des pages, le lecteur découvre un personnage résolument infréquentable, une sorte d'anti-héros à la fois abject mais touchant dans sa complexité, et auquel on s'attache finalement, presque malgré soi. Car après tout, il est tellement normal, ce Monsieur Poule.



Malgré quelques longueurs dans les dernières pages et quelques approximations stylistiques (dont on ne sait pas trop si elles sont de la responsabilité du narrateur ou de l'auteur), on s'amuse beaucoup de la façon dont le sentiment amoureux est évoqué, ou dont le microcosme estudiantin et universitaire est dépeint. On passe finalement un bon moment avec ce premier roman du fantasque Johann Trümmel.
Lien : http://www.facebook.com/Pere..
Commenter  J’apprécie          00