AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Balland

Les éditions Balland sont une maison d'édition fondée en 1967 par André Balland. En 1983 la maison publie l'ouvrage qui obtiendra le Prix Goncourt, Les Égarés de Frédérick Tristan. La maison publie des auteurs comme Patrick Poivre d'Arvor, Eve Ensler ou encore Patrick Rambaud.

Livres les plus populaires voir plus


Collections de Balland



Dernières critiques
Ichirin-No-Hana
  21 novembre 2017
L'héritage impossible de Anne B. Ragde
Après avoir découvert ce qui s’est passé à la fin du deuxième tome, notre Torunn est complètement dévastée et a réellement du mal à reprendre gout à la vie. Comme le titre de ce troisième tome le sous-entend, la jeune femme doit assurer l’intérim à la ferme et l’héritage est de plus en plus lourd à supporter surtout quand on se sent si coupable. Et ce n’est pas Erlend et Mardigo qui vont la décharger de ce poids car ces ceux-là préfèrent fermer les yeux (prenant pour acquis qu’elle reprendra la ferme) et continuer leurs petites vies.



L’Héritage impossible est un tome très addictif. J’ai trouvé que les rebondissements et les événements s’enchaîner beaucoup plus rapidement que les tomes précédents. Après nous avoir exposé de façon très complète la psychologie des personnages dans les deux tomes précédents, l’auteur les confronte enfin à des événements lourds où la passivité est impossible et où des décisions difficiles (que cela soit pour soi ou pour les autres) vont devoir être prises. Et c’est clairement là, le tour de force de l’auteure et c’est réellement dans ce tome-ci que son talent pour créer des personnages complets et complexes est à son apogée. Bien qu’une ambiance pesante était déjà là dans les tomes précédents (on est loin des sagas où tout le monde est gentil et beau et où il fait toujours chaud, non, non, la famille Neshov et sa ferme est froide au possible), ce tome-ci est particulièrement terne et limite dépressif mais cela ne m’a pas dérangé, au contraire, c’est un roman qui dépeint la vie réelle finalement.



Ma mère vient d’une famille de paysans perdue dans un petit village normand complètement paumé et j’avoue avoir reconnue cette maison familiale très dure à vivre (où il caille tout le temps) et cette famille qui a pas mal galéré dans cette saga. C’est toujours important de ne pas oublier d’où l’on vient et merci à Anne B. Ragde de me l’avoir rappelé !



Plus je lis cette saga, plus je m’y attache et plus je la trouve addictive et intéressante. Je suis pressée de retrouver les personnages dans le tome suivant, L'espoir des Neshov. Vivement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          202
Pappa
  16 novembre 2017
La Terre des mensonges de Ragde a
Une intrigue bien développée, et des personnages intéressants.

J'ai eu un peu de mal au début car les personnages ne me parlaient pas vraiment... jusqu'à l'entrée en scène de "l'éleveur". Allez savoir pourquoi ?

Commenter  J’apprécie          10
Chasto
  09 novembre 2017
Souvenirs merveilleux d'un ambassadeur des Golans de Alexandre Paléologue
La prose dans sa superbe nous emmène dans ces sentes et vicinales d'un autre temps où l'on croyait encore à la réalité et à la fragilité de ces mots qui nous font devenir un autre.
Commenter  J’apprécie          30