AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Léo Scheer


Livres les plus populaires voir plus


Collections de Léo Scheer



Dernières parutions chez Léo Scheer


Dernières critiques
DesChatsetdesLivres
  26 novembre 2022
Éloge du chat de Stéphanie Hochet
🐈Figure emblématique dans l'art, le chat a été et est encore une muse pour tous ceux qui en sont amoureux.



L'auteure dresse le portrait du félin dans cet essai élogieux à travers la littérature, la musique en 5 aspects bien précis : le libertaire, l'autocrate, la femme, le replet et le dieu.



Cette lecture offre une connaissance symboliste et même mystique de cet animal que je ne peux que recommander à tous ses fans 😊
Commenter  J’apprécie          10
larmordbm
  17 novembre 2022
Le retour du Hooligan de Norman Manea
J'ai fait la connaissance de Norman Manea avec l'entretien réalisé auprès de Saul Bellow, l'écrivain américain nobélisé. Ce petit livre m'a donné envie de le découvrir.

Roumain, originaire de Bucovine, il est déporté avec ses parents en 1941, à l'âge de cinq ans, dans un camp de concentration en Transnistrie, puis de retour dans son pays, après la guerre, il devient ingénieur, écrivain, et s'enfuit à Berlin et aux Etats-Unis en 1986.

Le livre est sous-titré Une vie, et c'est cette vie que Norman Manea choisit de nous raconter, à l'occasion d'un voyage de retour dans sa patrie, après dix ans d'exil, une vie dans une famille juive de Bucovine tout d'abord, ce territoire au destin incertain, autrefois austro-hongrois, et bientôt partagé entre la Roumanie et l'Ukraine, une vie marquée par une première dictature qui lui a fait connaître la déportation, puis par celle qui a régné pendant l'ère communiste.

L'auteur, indécis, hésite à retourner dans son pays. Philip Roth l'encourage, Saul Bellow est plus circonspect. C'est le fantôme de sa mère, apparu à New-York, qui l'amènera à prendre la décision. Ce n'est pas le seul fantôme que nous croiserons lors de ce magnifique travail de mémoire, ceux de son enfance, amis et parents, de ses amours, et ceux des grands écrivains qui l'ont accompagné et guidé, Proust, Kafka et Joyce.

Le récit qui nous est offert ici n'est pas linéaire ; c'est plutôt une immersion, en profondeur, dans les couches sédimentées des souvenirs d'un homme profondément meurtri qui s'interroge sur son identité, sur les masques qu'il a dû porter, sur les repères qu'il doit trouver dans les strates des évènements traumatiques.

Sur quelles bases se construire quand on est juif, paria, apatride, exilé, hooligan, opposant ? Des éléments de réponse affleurent durant le récit, la littérature, les mots et surtout la langue roumaine avec laquelle il écrit l'ensemble de ses ouvrages.

Un livre dense, touffu, protéiforme, dans lequel il faut accepter de se couler, de suivre les errements et les questionnements d'un homme attachant, en proie au doute, désorienté dans les méandres de la géographie et de l'histoire individuelle et collective.









+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          234