AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Agone


Livres les plus populaires voir plus


Collections de Agone



Dernières parutions chez Agone


Dernières critiques
NonFiction
  20 septembre 2018
Une histoire populaire de la France de Gérard Noiriel
G. Noiriel abandonne le seul point de vue des dominés, qui risque d’ailleurs de « laisser dans l’ombre des formes oubliées du malheur social », pour privilégier « l’analyse de la domination, entendue comme l’ensemble des relations de pouvoir qui lient les hommes entre eux. » Autrement dit, dans le cadre français, il propose une histoire des rapports de pouvoir, de tout ordre, et notamment des interactions et de la dialectique à l’œuvre entre gouvernants et gouvernés.
Lien : http://www.nonfiction.fr/art..
Commenter  J’apprécie          00
karkarot
  16 septembre 2018
Une Histoire populaire des Etats-Unis de 1492 à nos jours de Howard Zinn
C'est par cette Histoire populaire des USA que j'ai découvert Howard Zinn et les éditions Agone. Deux belles trouvailles en une seule fois, c'est rare.

Je crois que c'est aussi par ce livre que l'historien américain s'est fait connaître en France.

Toujours est-il que j'ai adoré l'approche par la base, par les petites gens, par ceux qui n'étaient pas d'accord, par le côté qui fâche des évènements de l'histoire des USA. Le tout vu d'une manière globale, totale: Histoire des guerres, sociale, économique, culturelle.

Contrairement à ce que j'ai lu dans quelques critiques, ce n'est pas un ouvrage de spécialiste (ceux-ci sont données en bibliographie à la fin de l'ouvrage, dans une liste longue comme le bras et qui montre le travail de recherche et de réflexion de Zinn) mais plutôt un livre de vulgarisation historique destiné au grand public. Un grand public qui certes doit être intéressé, mais un grand public qui n'a pas besoin de connaître toute l'histoire des USA sur le bout des ongles. Je n'y connaissais pas grand chose et pourtant je n'ai pas eu grand mal à le lire tant j'ai été passionné !

On découvre des épisodes inconnus, des pans de l'histoire qui ne sont pas cachés, mais pas enseignés, pas mis en valeur, pas analysés dans les discours officiels.

Ce n'est pas pour autant une histoire des contre-cultures ou une contre histoire. C'est l'Histoire des États-Unis dans leur entièreté et pas seulement le côté qui arrange les faucons à travers le temps...

Bref c'est passionnant et cela ouvre bien des portes et des pistes de réflexion...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          73
Arthemyce
  07 septembre 2018
L'ordre moins le pouvoir : Histoire et actualité de l'anarchisme de Normand Baillargeon
Anarchiste convaincu, ce cher Normand est avant tout un ancien professeur porté sur la Philosophie et l'Education. Fusionnant ces deux aspirations : le rationalisme du Philosophe véritable et l'émancipation par l'éducation et le savoir (en opposition aux croyances et préjugés), on ne sera pas étonné de retrouver l'ami Baillargeon parmi les militants du scepticisme, dont le célèbre « Petit Cours d'Auto-défense Intellectuelle » est une bonne référence en matière d'esprit critique.



Dans cet ouvrage au contraire, la trame thématique/chronologique compte L Histoire et n'a donc aucun ton professoral, malgré qu'on y apprenne en peu de pages énormément de choses. La structure, classique, expose après une courte introduction et les racines de la pensée libertaire trois parties autour, respectivement : des Anarchistes & Anarchies ; des Faits & Lieux ; et enfin des Positions anarchistes.



On commencera donc par aborder les idées par l'intermédiaire de leur principaux théoriciens : Goodwin, Stirner, Proudhon, Bakounine et Kropotkine ayant tous un chapitre dédié, avant d'entamer un patchwork des figures du début du XXème siècle (Goldman, Malatesta, Makhno…) pour finir sur une note plus contemporaine à propos de Chomsky notamment; évocation de Bookchin, entre autres, qu'on retrouvera brièvement en fin d'ouvrage.

Après la théorie, place à la pratique : concrétisation politique des enseignements libertaires. On explore les liens et déboires des Anars avec l'Association Internationale des Travailleurs ; la « fête du Travail » sous le prisme sanglant de Haymarket Square ; la Révolution Russe dont la hiérarchie (Bolchévique) phagocytera les instincts anarchistes (Soviets) ; l'Espagne ensuite, et ses succès libertaires ; pour terminer sur Mai 68 et une apostrophe culturelle à propos de l’interaction entre l'Art et le courant Anarchiste.

Pour étoffer le tableau, la dernière partie prend un accent plus descriptif et détaille quelques positions anarchistes sur des thèmes sociétaux divers. L’Économie, en premier lieu, dont le capitalisme et le libéralisme sont bien sûr critiqués, tandis que sont présentées en réponse des alternatives libertaires. Est évoqué ensuite l'Anarcho-Syndicalisme, en tant que programme révolutionnaire ; puis la place de l’Écologie dans le mouvement, dont l'arrivée tardive a été en partie rattrapée par le travail de Bookchin (notamment) ; puis seront aussi abordés les thèmes de l’Éducation, de l’Éthique, des Médias ou encore l'Anarcho-Féminisme (et l'inconsistance de la misogynie libertaire !).

Enfin pour clore cette troisième partie, quelques pages sont octroyées à « l'Anarcho-Capitalisme (sic) » – qui des propres mots de l'auteur n'aurait mérité qu'une note de bas de page – courant individualiste dont l'absurdité le dispute à la mauvaise foi mais dont les préceptes sont hélas porteurs dans un contexte d'hégémonie néo/ultra libérale mondialisée, et qui mérite donc d'être méthodiquement analysé et radicalement critiqué.



Rejoignant l'avis d'autres lecteurs, ce livre se veut être une entrée en matière et celle-ci est parfaitement réussie. Sans être totalement exhaustif, ces 200 pages fluides dépeignent un peu plus de 200 ans d'Anarchie en laissant à chaque idée, figure ou fait une place et un développement pertinent dans une grande cohérence structurelle. En outre, l'ensemble invite à regarder le monde sous le prisme libertaire, pour une réflexion hors des sentiers-battus.



Typiquement le genre de bouquin qui suscite l'envie d'approfondir et d'en lire encore plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10