AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Rue du Monde


Livres les plus populaires voir plus


Collections de Rue du Monde



Dernières critiques
Virginie94
  29 juillet 2020
Machin Truc Chouette de Hubert Ben Kemoun
Un étranger arrive dans un village. Il retape une maison, s'installe et propose ses services. Peu à peu, il devient indispensable. Lorsqu'une guerre éclate, on l'envoie se battre. Mais il reste un étranger, quelqu'un dont on se méfie. Et lorsqu'il parle de faire venir sa famille, le rejet est collectif.



Un très bel album sur l'émigration. Massicholihaloi arrive petit à petit à se faire une place mais il n'est jamais à égalité avec les autres habitants. On le tolère, on écoute ses histoires mais on le cantonne surtout au tâches les plus difficiles. Et surtout, personne ne prend la peine d'apprendre son nom ou même de lui trouver un surnom qu'il garderait. A chaque fois, son nom est prononcé différemment.

Les villageois semblent ne faire qu'un bloc contre le nouvel arrivant. Seul un enfant curieux d'aller à sa rencontre mais les autres le considèrent comme un peu simple justement à cause de son ouverture d'esprit.

Les villageois après un temps d'observation se rendent vite compte à quel point il peuvent exploiter le nouveau venu qui fait les travaux les plus difficile, par à la guerre pour eux.



L'album fait beaucoup réfléchir les enfants. Il donne lieu à des débats passionnés. Ils s'offusquent en particulier du retour de la guerre dont Massicholihaloi revient handicapé. Avec un bras en main, il travaille moins vite, les villageois décident donc de le payer moins.

Les enfants observent aussi plein de détails dans les illustrations qui sont faites en papier découpé ; Ils sont particulièrement intrigués par les pointillés qui marquent la main manquante. Il y a tout un jeu sur les mains qui marquent la distance, les ordres...

Le texte est fort, il révolte, pousse à réfléchir.

Une réussite.


Lien : http://bloguiblogas.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Juin
  25 juillet 2020
Dis-moi un poème qui espère de Jean-Marie Henry
Un choix de poèmes pour dire l'espoir, la voix de poètes venus de différents horizons. Sans doute que ce n'est pas inutile en ces temps un peu bizarres et plus qu'incertains.

Finalement à la lecture je me dis qu'ils ne sont pas qu'espérances ces poèmes. Il y a de la douleur dans ces mots, une histoire qui dit que la vie est combat.

Mais que tout n'est pas si gris malgré tout.



Des photos en noir et blanc, des dessins colorés en appui de ces mots avec des doubles pages qui s'ouvrent sur d'autres visions de ce monde.

Dis-moi un poème qui espère est un livre assez sombre finalement mais comme le dit le dernier poème "Bientôt..."

Il faut y croire, comme il faut croire à la poésie.

Commenter  J’apprécie          100
kade_read
  15 juillet 2020
Les aventures de Pinocchio de Carlo Collodi
Tu le connais, toi, Pinocchio ? Le vrai Pinocchio ? Pas la fade version de Disney ! Ouais, c’est ce qu’il me semblait … tout le monde dit le connaître, mais peu savent de quoi et de qui ils parlent. Dis-toi bien une chose, ton Pinocchio de dessin animé est loin d’arriver à la cheville du Pinocchio de Collodi. Loin, loin, loin … Disney c’est un peu le monde des bisounours. Un monde où il n’y pas vraiment d’enjeux et de morales.



Moi, j’crois que quand Collodi a écrit ce roman pour enfant, il devait y avoir un petit enfant très désobéissant qui devait l’épuiser ! Il a juste chercher la meilleure façon de lui faire peur pour qu’il devienne un bon enfant, respectueux et obéissant. Perso, si petite je l’avais lu, je peux vous assurer que j’aurais grandi droit comme le « i » de la justice !



Faut dire que ce p’tit Pinocchio, il ressemble à pas mal de gosses ! Moi la première ! Tu t’dis que ce gamin va t’épuiser au risque de t’énerver et de t’lasser ? C’est un gamin, quoi ! Tous les gamins font des conneries. Et c’est là la force de ce p’tit conte. Peu importe le caractère de l’enfant, il se retrouve forcément dans cette histoire. Soit parce qu’il refuse d’aller à l’école, soit parce qu’il ment comme un arracheur de dents, soit parce qu’il désobéit continuellement, soit parce qu’il fait des promesses qu’il ne tient pas … Tous les enfants s’y retrouvent parce que l’enfant parfait n’existe pas. Du coup, tous les enfants ont le droit à une leçon de morale.



Pinocchio, c’est un peu « violent » pour un enfant mais, ça reste un conte … et malgré les désastreuses péripéties de ce bonhomme de bois, les contes se terminent toujours bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90