AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Atramenta


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
christelle28300
  17 octobre 2019
L'année poétique de Frédéric Marcou
Tout d'abord, je tiens à remercier MARCOU Frédéric pour le service presse et sa confiance envers mon blog.



Comme vous l’avez constaté, en cette fin d’année, je lis un peu plus de poésie qu’avant. Je trouve que c’est un genre qui revient doucement et dont les auteurs nous proposent de découvrir leur recueil avec plus de facilité.



Frédéric Marcou ne déroge pas à la règle et c’est un vrai bonheur d’avoir pu découvrir son écrit.



N’est-ce pas agréable de se poser le soir à la tombée du jour avec comme lecture des textes où les mots jouent entrent eux, pour notre plus grand plaisir.



Au gré de sa plume légère et fluide, vous serez transportée vers le bonheur, l’espoir, l’enfance et tout un tas de réflexions.

L’auteur nous amène vers une douce réflexion de message positif avec un écrit sensible et une plume maitrisée. Voilà ce qui vous attend lors de la lecture de sa poésie.



Frédéric Marcou écrit avec un style bien à lui. Ce qui m’a plu c’est cette petite différence justement, cette petite touche où l’on reconnaît sa prose.



Laissez-vous porter au gré des vers de ce recueil et délectez-vous de ces mots que l’auteur manie à la perfection.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReadWithJustine
  09 octobre 2019
Le rêve du poète de Frédéric Marcou
Je n’ai qu’un mot à dire : magnifique. J’adore la poésie, les contes de fées et les fables depuis que je suis enfant. J’adore les lire et les apprendre [oui-oui]. Et là, Frédéric Marcou m’a emporté loin, très loin.



L’auteur s’interroge énormément : parvient-il à partager son regard à ses lecteurs ? Sur sa démarche ? Qui est-il ?



Dès les premières pages, l’auteur amoureux nous fait entendre sa mélodie du cœur. Il craint de rester un inconnu et de ne rien être. Mais il doit se rendre compte qu’il n’est pas rien, qu’il est un poète et les poètes sont des personnes extraordinaires qui par leurs écris se livrent et montrent qui ils sont. De l’art voilà ce qu’ils font.



Dans une jolie galerie d’art voilà où l’auteur m’a transportée. Je pouvais revenir en arrière et regarder pendant 10 minutes la photo. Lire et relire la même page 1, 2, 3, 4, 5 fois.



Les poésies prennent de l’ampleur, de la profondeur et nous transportent encore plus.



Un grand merci à l’auteur pour sa confiance.
Lien : https://mdllejustinelit.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Missnefer13500
  04 octobre 2019
Voyage au pays de l’envie de Frédéric Marcou
Une fois de plus, c'est difficile pour moi d'évaluer des nouvelles, pas vraiment mon genre, juste une accroche que je verrais bien décliner en roman pas forcément un pavé, mais un 200 pages au moins.

Toujours est-il que l'auteur a su me séduire avec ces textes hors du commun, dans lesquels il respecte les codes de la nouvelle. Les 3 grandes règles sont respectées. C'est concis, précis, tourne bien autour d'un seul événement. L'effet de chute est bien là. Abrupt. Moi je dis bravo. Je me suis bien essayé à ce genre, ce à plusieurs reprises, aimant gratter le papier, ( Ok un peu plus que ça), mais je n'ai pas trouvé l'exercice facile. Donc je réitère mes félicitations. Néanmoins, je pensais qu'une nouvelle devait faire au moins 100 pages. On en est loin ici, puisque le tout comporte une quarantaine de pages, préface et commentaires de l'auteur inclus. Donc on se retrouve avec, à tout casser, 5 pages environ par nouvelle ?

5 nouvelles plutôt sombres, hormis la première qui traite de la réincarnation, avec pour héros, l'auteur lui même. Quelle bonheur se serait d'avoir une deuxième chance ! C'est que Frederic Marcou, l'humour c'est sa tasse de thé, elle contrebalance le coté triste de ces écrits empreint de fantaisie et nous plongeant dans un monde fantastique, celui que son imaginaire le pousse à créer. Un psychologue s'y penchant trouverait à en dire.

Le style, quant à lui, reste assez simpliste, toutefois, empreint, parfois, d'un peu de poésie. En tant que beta-lectrice, j'aurais biffé les quelques répétitions, aisément évitables. Mais ça c'est un autre débat, car je me suis plus passionnée pour les thèmes. Pour en apprécier davantage la plume il faudrait que l'auteur ose se lancer dans un roman plus substantiel ?

Je verrai bien une histoire un peu loufoque avec son Fred l'inventeur de l' Essentiel pour héros. Une histoire drôle et très sérieuse à la fois.

Pour ce qui en est de la remarque de l'auteur, comme quoi les nouvelles sont plus adaptés aux ados, perso, je ne ne pense pas. À mon sens c'est une idée préconçue.

15/20
Lien : http://missneferlectures.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60