AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de jeunejane


jeunejane
  09 septembre 2018
Fred Campoy et Mathieu Blanchot se basent sur le livre de Marie-Madeleine Peyronnet pour nous livrer le tome 3 de la bande dessinée consacrée à la grande aventurière boudhiste .
Marie-Madeleine, engagée à 29 ans comme secrétaire de la vieille dame têtue et acariâtre mais attachante et intéressante, passera dix ans au service de cette infatigable exploratrice morte à 100 ans en 1969.
Marie-Madeleine lui a promis de rapatrier ses cendres ainsi que celles de son fils adoptif, le lama Yongden à Bénarès puis dans le Gange mais elle n'a pas un sou vaillant pour effectuer le voyage.
Elle décide alors de publier la correspondance d'Alexandra David-Néel. Les droits d'auteur vont à la ville de Digne mais elle en touche quand même une petite partie dont elle économisera sou par sou pour payer son voyage que le scénariste nous raconte dans les images couleur sépia. Il revient sur l'enfance et la jeunesse d'Alexandra mais les planches s'illuminent à ce moment et sont colorées.
C'est un album très complet qui revient sur la base de la croyance d'Alexandra plutôt que sur ses aventures.
Ce qui cadre bien avec la décision d'immerger les cendres.
Je n'ai pas encore lu les deux premiers albums que nous nous procurerons car le grand connaisseur de cette grande dame n'est autre que mon mari qui a lu tous ses livres et nous avons effectué la visite de sa maison en compagnie de Marie-Madeleine Peyronnet comme guide passionnée aux environs de 2004. Il est bien évident que nous nous procurerons les deux premiers tomes même si nous avons déjà celui édité par la maison Glénat, très bien réalisé également mais avec une intention plus didactique et générale.

Commenter  J’apprécie          392



Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (39)voir plus