AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de FungiLumini


FungiLumini
  27 juin 2019
Je remercie les éditions ActuSF pour l'envoi de la suite tant attendue de Rouge Toxic, par une des mes auteures favorites, Morgane Caussarieu. La couverture est cette fois signée par Zariel, mais est tout à fait en accord avec celle du premier tome, réalisée quant à elle par Alexandra V. Bach. Je ne lis pas souvent les quatrièmes de couverture, mais je trouve celle-ci particulièrement bien réussie !

On retrouve nos protagonistes où on les a laissés. Barbie cohabite avec le nid de vampires alors qu'elle est un poison pour tous. Emma la scientifique crée un substitut au sang humain pour elle et Faruk, JF refusant de se sevrer des plaisirs de l'hémoglobine coulant à flots et de croquer une vie à pleines dents. Une colocation des plus pénibles pour Barbie, surtout quand elle découvre que le virus qu'elle a dans le sang a soif de sang de vampires et qu'il ne va pas la laisser l'en priver. Une solution se profile : trouver un vampire très ancien dont le sang pourrait combattre la bactérie. Mais a-t-elle seulement envie de s'en débarrasser ?

Alors qu'elle était plutôt passive dans le premier tome, Barbie commence à prendre les choses en main. Elle sent qu'elle a une emprise sur les vampires, mais n'est pas encore tout à fait prête à tuer pour survivre. Elle va petit à petit sortir de sa chrysalide et éclore pour devenir une jeune femme forte à qui on ne dicte plus sa conduite, et ça, c'est top ! Au contraire, j'ai trouvé que Faruk, bad boy charismatique dans le tome 1, devenait de plus en plus transparent, comme si le manque de sang humain le rendait fade. On n'efface cependant pas des siècles de crimes en deux mois et sa nature profonde refait parfois surface, pour le plus grand plaisir du lecteur. J'ai eu un peu plus de mal avec leur histoire d'amour dans ce tome, à laquelle j'ai vraiment eu du mal à croire.

J'avais beaucoup aimé dans le tome précédent qu'on se limite aux points de vue de Faruk et Barbie. Ici, chaque personnage a droit à au moins un chapitre. Si cela nous permet de mieux comprendre les aspirations et intentions de chacun, certains chapitres (ceux de Gabriel, JF ou Maman Gédé) avaient beaucoup de saveur, mais d'autres en manquaient (ceux d'Emma ou de l'ancien) à mon goût. Ne parlons pas de ceux de Jay, personnage que je n'aimais pas du tout et dont le parler m'énervait au plus haut point. xD

Dans ce livre, toutes les trames narratives des précédents livres vampiriques de Morgane Caussarieu se relient, Gabriel en étant le point central. Cela fait un chouette rappel pour les lecteurs assidus de l'auteure, mais n'a aucune incidence sur la compréhension du récit pour les lecteurs n'ayant pas encore passé le cap de l'addiction à la plume de Morgane (mais ça arrivera, vous pouvez en être sûr !). J'étais super contente qu'on retrouve enfin Gabriel et d'apprendre ce qu'il était devenu après l'épisode de Je suis ton ombre. Il ajoute une touche malsaine et violente, tout en gardant son air angélique et enfantin. C'est LE personnage phare de l'auteure pour moi.

La plume de Morgane revisite une nouvelle fois l'univers vampirique de façon originale et décapante. Elle nous prouve encore que non, les gentils vampires, ça n'existe pas ! Trahisons, mensonges, sang, violence, sexe, un cocktail détonnant comme seule Morgane peut nous en proposer. (et par conséquent, non adapté aux âmes sensibles :p )

Une bonne suite à Rouge Toxic : une quête qui va demander de nombreux sacrifices (surtout humains :p), des vampires délurés et assoiffés de sang et de sexe, une Barbie tout aussi attachée à l'hémoglobine, et le retour de mon personnage préféré dans l'univers vampirique de Morgane : Gabriel. Mon seul regret étant la passivité du duo central l'un envers l'autre. Même si c'est un roman Young Adult, âmes sensibles s'abstenir !
Lien : https://livraisonslitteraire..
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus