AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2366299907
Éditeur : Actusf (16/05/2019)

Note moyenne : 4.64/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Irrésistible. Venimeuse. Cannibale.
Son sang ensorcelant est un poison.
Elle nous appâte comme la plante carnivore les mouches.
Elle n'existe que pour nous dévorer jusqu'au dernier.
Tant mieux. Nous sommes des monstres.
Elle, c'est Barbie.
Barbie, contre les vampires.
Et moi, Faruk, je l'aime à en mourir.

Plus impitoyables, sensuels et déjantés que jamais, les vampires de Morgane Caussarieu revienne... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Stelphique
  05 août 2019
Ce que j'ai ressenti:
💉Sang-Control
Quelle joie de retrouver Barbie et Faruk, le couple maudit! le sang toujours au centre de leur relation, et le désir plus fort que tout…Nous les avions laissé avec Rouge Toxic, dans une passion débordante avec moult secrets et hémoglobines éparpillés aux quatre vents, sans compter les cadavres exsangues dans les recoins de rues sombres. Mais l'attirance et toujours là, et il semblerait que Emma, la surdouée de la seringue, est trouvé une solution pour les amants, afin qu'ils puissent vivre leur amour dévorant. Mais qui peut véritablement arrêter l'amour ou la soif du sang? Qui peut sincèrement déjouer les plans des vampires centenaires, malins et sans conscience, méchants et retors? Peut-on contrôler l'appel du sang? Avec Rouge Venom, nous allons voir que la mission est quasi impossible pour notre plus grand plaisir!
"Je t'abandonne le monde, dévore-le comme bon te semble."
💯 % Venineux
Morgane Caussarieu inverse la tendance avec son héroïne Barbie. C'est maintenant les vampires qui n'ont qu'à bien se tenir! Mais on le sait très bien, ça, ils ne savent pas le faire! Plus dynamique, plus rougeoyant, plus trash, ce deuxième tome m'a vraiment conquise! du fait, d'avoir plusieurs voix aux chapitres, cela donne plus de perspectives et de rebondissements. J'étais complètement accro de leurs émotions contrariées, de leurs humeurs venimeuses, de leurs folies sanglantes. J'ai dévoré ce livre et j'attends une suite avec une certaine impatience, car il semblerait que j'ai attrapé le virus Caussarieu. le virus Morgane Caussarieu! Talentueuse, sensible, irrésistible, elle réinvente le mythe vampirique avec une originalité indécente, et met à mal nos pauvres coeurs. Je ne suis pas sûre qu'il va s'en remettre, mais c'était le risque à prendre: à la fin, on est mordus! Comme ça, vous êtes prévenus!
"Normal, je suis irrésistible, et je dis cela sans fanfaronner. La plupart des gens tombent amoureux de moi, c'en est même lassant. Je ne fais pas grand-chose pour, juste, ça arrive."
❤️Passion Rouge
J'ai adoré retrouver et rencontrer de nouveaux vampires. Morgane Caussarieu fait des clins d'oeil à ses romans précédents et c'est toujours agréable de revoir nos monstrueux vampires chouchous, notamment Gabriel…J'ai été aussi complètement sous le charme de Ai-apaec , il m'a fasciné avec tout cet esprit autour de la grotte et de l'art. C'était extraordinaire de mélanger la puissance intemporelle d'un lieu avec la beauté transcendante de la sculpture. C'est le plus beau passage de ce deuxième tome, parce que sinon, c'est juste poisseux de sang et complètement déjanté. Mais c'est pour cela que je peux vous confier un petit secret: je suis complètement « à crocs » de cette saga fantastique, addictive et passionnante. C'est tout l'effet Rouge Venom: je suis infectée!
"Sous son influence de Fée Clochette des Enfers, on devenait une partie d'elle, une simple extension de sa volonté toute puissante."
Ma note Plaisir de Lecture 9/10
Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Kae_Morrigan
  18 août 2019
J'ai toujours aimé les romans de Morgane Caussarieu et j'ai attendu celui-ci avec impatience même s'il est destiné à un public plus jeune que ses précédents romans. Rouge Venom s'est montré digne de son prédécesseur !
Suite de Rouge Toxic, nous retrouvons donc Barbie, Faruk, J.F. et Emma qui cherchent un moyen de guérir Barbie et de trouver une solution à leur propre condition (ou pas, quand on connaît J.F. !). Et pour cela, ils voyagent, tentent d'en savoir plus sur le vampirisme, autant du point de vue scientifique que folklorique, quitte à faire de terribles rencontres. Une occasion de retrouver un certain personnage et avoir droit à des clins d'oeil aux autres romans de l'auteure (ce qui n'empêche pas la compréhension de l'histoire pour ceux ayant commencé par les aventures de Faruk et Barbie). J'ai adoré ces retrouvailles et ces références, sûrement parce que j'aime aussi en faire apparaître dans mes écrits et parce que l'un des vampires de Morgane me rappelle l'un des miens ! ^^
La mythologie vampirique mise en place ici est géniale, j'ai beaucoup aimé la découvrir avec les personnages, ça m'a rappelé l'imagination d'Anne Rice qui nous faisait aussi voyager des siècles en arrière et dans des lieux variés, à travers plusieurs points de vue. Et en parlant de points de vue, j'ai aussi aimé découvrir ceux des différents personnages de Rouge Venom, tous reconnaissables à leur façon de narrer. J'ai aussi apprécié de trouver, une fois de plus, des personnages pas du tout manichéens : ils ne valent pas mieux les uns que les autres, ils ont tous des travers, des vices, et pourtant ils parviennent à être attachants malgré leurs actes et mauvais côtés.
Pour résumer, j'ai encore eu un énorme coup de coeur que j'ai fait durer le plus longtemps possible pour ne pas le finir trop vite. Et maintenant que je l'ai terminé, malgré une fin que j'ai trouvée belle et touchante, je suis un peu chagrinée de laisser ces personnages et ne plus rien avoir à lire à leur sujet. Mais au vu de ce qu'on apprend, j'ai le fol espoir de voir un jour une suite paraître ou, du moins, d'autres histoires de vampires !
Morgane a raison : les gentils vampires, ça n'existe pas. Mais c'est justement ça qui est bien : ce que ça défoule de voir de vrais prédateurs et pas des amoureux transis !
Merci pour cette aventure vampirique, Morgane !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Kae_Morrigan
  18 août 2019
J'ai toujours aimé les romans de Morgane Caussarieu et j'ai attendu celui-ci avec impatience même s'il est destiné à un public plus jeune que ses précédents romans. Rouge Venom s'est montré digne de son prédécesseur !
Suite de Rouge Toxic, nous retrouvons donc Barbie, Faruk, J.F. et Emma qui cherchent un moyen de guérir Barbie et de trouver une solution à leur propre condition (ou pas, quand on connaît J.F. !). Et pour cela, ils voyagent, tentent d'en savoir plus sur le vampirisme, autant du point de vue scientifique que folklorique, quitte à faire de terribles rencontres. Une occasion de retrouver un certain personnage et avoir droit à des clins d'oeil aux autres romans de l'auteure (ce qui n'empêche pas la compréhension de l'histoire pour ceux ayant commencé par les aventures de Faruk et Barbie). J'ai adoré ces retrouvailles et ces références, sûrement parce que j'aime aussi en faire apparaître dans mes écrits et parce que l'un des vampires de Morgane me rappelle l'un des miens ! ^^
La mythologie vampirique mise en place ici est géniale, j'ai beaucoup aimé la découvrir avec les personnages, ça m'a rappelé l'imagination d'Anne Rice qui nous faisait aussi voyager des siècles en arrière et dans des lieux variés, à travers plusieurs points de vue. Et en parlant de points de vue, j'ai aussi aimé découvrir ceux des différents personnages de Rouge Venom, tous reconnaissables à leur façon de narrer. J'ai aussi apprécié de trouver, une fois de plus, des personnages pas du tout manichéens : ils ne valent pas mieux les uns que les autres, ils ont tous des travers, des vices, et pourtant ils parviennent à être attachants malgré leurs actes et mauvais côtés.
Pour résumer, j'ai encore eu un énorme coup de coeur que j'ai fait durer le plus longtemps possible pour ne pas le finir trop vite. Et maintenant que je l'ai terminé, malgré une fin que j'ai trouvée belle et touchante, je suis un peu chagrinée de laisser ces personnages et ne plus rien avoir à lire à leur sujet. Mais au vu de ce qu'on apprend, j'ai le fol espoir de voir un jour une suite paraître ou, du moins, d'autres histoires de vampires !
Morgane a raison : les gentils vampires, ça n'existe pas. Mais c'est justement ça qui est bien : ce que ça défoule de voir de vrais prédateurs et pas des amoureux transis !
Merci pour cette aventure vampirique, Morgane !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
celindanae
  16 mai 2019
Rouge Venom est la suite de Rouge toxic paru en février 2018 chez ActuSf dans la collection NAOS, une collection plus young adult que la production habituelle de l'éditeur. Ce roman se situe dans le même univers que les précédents romans vampiriques de l'autrice ( Je suis ton ombre et Dans les veines, les deux parus chez Mnémos). On retrouve des personnages de ces deux romans, mais si vous ne les avez pas lu, ce n'est pas trop grave, Morgane Caussarieu fait quelques rappels qui permettent de bien suivre sans souci. Bien évident, la lecture des autres livres apportera toujours un plus.
Pour Morgane Caussarieu, les gentils vampires n'existent pas et je suis tout à fait d'accord avec elle sur cela. le vampire est une créature qui se nourrit de sang humain, c'est un prédateur par nature, une créature vouée à tuer pour subsister. Certains auteurs ont bien essayé de changer cette donnée mais sans succès. du coup, Morgane Caussarieu a fait sienne cette devise, a étudié le mythe et applique cette maxime dans ses romans. Rouge Venom n'échappe pas à la règle, et prouve à nouveau que les vampires ne peuvent échapper à leur nature et que les gentils vampires, ça n'existe pas ! Cependant, les vampires ne sont pas les seuls à être la cible dans ce roman, les hommes aussi et la maxime pourrait devenir les gentils, ça n'existe pas… le roman évite ainsi tout manichéisme, comme on aurait pu le penser avec la découverte de la véritable nature de Barbie et le fait qu'elle est devenue une arme anti vampire. J'ai trouvé ce traitement des camps très bien rendu et tout à fait bienvenu.
On retrouve donc les mêmes personnages que dans le premier tome. Barbie n'est plus la lycéenne amoureuse, elle a découvert le passé de son père et les expériences qu'il a pratiquées, sa vision du monde a changé mais au début de ce second tome, elle subit beaucoup ce qui lui arrive. Faruk est toujours amoureux de Barbie, malgré sa nature de tueuse de vampire (il faut bien appeler un chat, un chat). Il est perdu et ne sait pas vraiment concilier sa nature véritable et son amour pour la jeune fille. Emma, la scientifique devenue vampire est également toujours de la partie, j'ai eu un peu de mal avec ce personnage qui a son utilité mais est un peu terne, surtout en comparaison des autres il faut dire. JF, ex chanteur punk et vampire trash est aussi de la fête.
Tout ce beau monde a droit à des chapitres propres et on retrouve une narration à la première personne comme dans le premier tome, mais avec beaucoup plus de points de vue. Certains autres personnages ont aussi le droit à leur chapitres, des nouveaux venus ou de plus anciens dont on apprend le devenir avec notamment Poil de Carotte, présent dans Je suis ton ombre. Cette narration dynamise beaucoup le récit et le livre se lit vraiment très vite, presque trop d'ailleurs. Autre point très positif de ce mode de narration, il est très immersif, on connait les sentiments et les pensées de tous les personnages et on les comprend mieux. L'autrice a pris le soin d'adapter également le style selon le personnage, et chacun possède une manière de s'exprimer bien à lui.
L'autre aspect intéressant du roman vient du folklore sur les vampires qui est toujours présent et même développé ici. L'histoire va en effet s'intéresser aux origines des buveurs de sang. Cependant, Morgane Caussarieu laisse toujours son récit emprunt d'une forme d'humour noir qui rend le récit assez caustique. L'auteure y va un peu fort parfois mais cela correspond aux personnages, et reste dans son ton d'humour noir.
Rouge Venom est ainsi une excellente suite à Rouge toxic et qui en même temps s'inscrit dans l'univers développé par l'autrice en reprenant des personnages d'autres romans. le récit va à 100 à l'heure, avec un humour noir décapant et une multiplicité de points de vue. Les gentils vampires, ça n'existe vraiment pas!
Lien : https://aupaysdescavetrolls...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
FungiLumini
  27 juin 2019
Je remercie les éditions ActuSF pour l'envoi de la suite tant attendue de Rouge Toxic, par une des mes auteures favorites, Morgane Caussarieu. La couverture est cette fois signée par Zariel, mais est tout à fait en accord avec celle du premier tome, réalisée quant à elle par Alexandra V. Bach. Je ne lis pas souvent les quatrièmes de couverture, mais je trouve celle-ci particulièrement bien réussie !
On retrouve nos protagonistes où on les a laissés. Barbie cohabite avec le nid de vampires alors qu'elle est un poison pour tous. Emma la scientifique crée un substitut au sang humain pour elle et Faruk, JF refusant de se sevrer des plaisirs de l'hémoglobine coulant à flots et de croquer une vie à pleines dents. Une colocation des plus pénibles pour Barbie, surtout quand elle découvre que le virus qu'elle a dans le sang a soif de sang de vampires et qu'il ne va pas la laisser l'en priver. Une solution se profile : trouver un vampire très ancien dont le sang pourrait combattre la bactérie. Mais a-t-elle seulement envie de s'en débarrasser ?
Alors qu'elle était plutôt passive dans le premier tome, Barbie commence à prendre les choses en main. Elle sent qu'elle a une emprise sur les vampires, mais n'est pas encore tout à fait prête à tuer pour survivre. Elle va petit à petit sortir de sa chrysalide et éclore pour devenir une jeune femme forte à qui on ne dicte plus sa conduite, et ça, c'est top ! Au contraire, j'ai trouvé que Faruk, bad boy charismatique dans le tome 1, devenait de plus en plus transparent, comme si le manque de sang humain le rendait fade. On n'efface cependant pas des siècles de crimes en deux mois et sa nature profonde refait parfois surface, pour le plus grand plaisir du lecteur. J'ai eu un peu plus de mal avec leur histoire d'amour dans ce tome, à laquelle j'ai vraiment eu du mal à croire.
J'avais beaucoup aimé dans le tome précédent qu'on se limite aux points de vue de Faruk et Barbie. Ici, chaque personnage a droit à au moins un chapitre. Si cela nous permet de mieux comprendre les aspirations et intentions de chacun, certains chapitres (ceux de Gabriel, JF ou Maman Gédé) avaient beaucoup de saveur, mais d'autres en manquaient (ceux d'Emma ou de l'ancien) à mon goût. Ne parlons pas de ceux de Jay, personnage que je n'aimais pas du tout et dont le parler m'énervait au plus haut point. xD
Dans ce livre, toutes les trames narratives des précédents livres vampiriques de Morgane Caussarieu se relient, Gabriel en étant le point central. Cela fait un chouette rappel pour les lecteurs assidus de l'auteure, mais n'a aucune incidence sur la compréhension du récit pour les lecteurs n'ayant pas encore passé le cap de l'addiction à la plume de Morgane (mais ça arrivera, vous pouvez en être sûr !). J'étais super contente qu'on retrouve enfin Gabriel et d'apprendre ce qu'il était devenu après l'épisode de Je suis ton ombre. Il ajoute une touche malsaine et violente, tout en gardant son air angélique et enfantin. C'est LE personnage phare de l'auteure pour moi.
La plume de Morgane revisite une nouvelle fois l'univers vampirique de façon originale et décapante. Elle nous prouve encore que non, les gentils vampires, ça n'existe pas ! Trahisons, mensonges, sang, violence, sexe, un cocktail détonnant comme seule Morgane peut nous en proposer. (et par conséquent, non adapté aux âmes sensibles :p )
Une bonne suite à Rouge Toxic : une quête qui va demander de nombreux sacrifices (surtout humains :p), des vampires délurés et assoiffés de sang et de sexe, une Barbie tout aussi attachée à l'hémoglobine, et le retour de mon personnage préféré dans l'univers vampirique de Morgane : Gabriel. Mon seul regret étant la passivité du duo central l'un envers l'autre. Même si c'est un roman Young Adult, âmes sensibles s'abstenir !
Lien : https://livraisonslitteraire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
StelphiqueStelphique   04 août 2019
Sous son influence de Fée Clochette des Enfers, on devenait une partie d'elle, une simple extension de sa volonté toute puissante.
Commenter  J’apprécie          100
StelphiqueStelphique   04 août 2019
Je t’abandonne le monde, dévore-le comme bon te semble.
Commenter  J’apprécie          160
FungiLuminiFungiLumini   27 juin 2019
Nous sommes les enfants perdus, les enfants du Bayou. Plus féroces que l’alligator. Nous sommes les enfants de La Nouvelle-Orléans. Plus anciens que les balcons de fer forgé. Nous sommes les enfants de l’Afrique. Plus implacables que les négriers. Le sang de notre race a bâti le Vieux Carré, nous reprenons ce qui nous revient de droit. Le sang des Blancs. Le sang des adultes blancs. Un juste retour des choses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SharooSharoo   17 mai 2019
L'ambiance n'était plus du tout au dîner aux chandelles. Il était temps pour la belle et le clochard de recracher les spaghettis bolognaise dans l'assiette pour s'occuper du rat bouffeur de bébés.
Commenter  J’apprécie          20
FungiLuminiFungiLumini   27 juin 2019
Comme la Petite Sirène qui subit des douleurs atroces à chaque pas sur ses jambes toutes neuves, je devais souffrir pour être humain. C’était le prix à payer pour ne plus dépendre des autres, ou plutôt, du sang des autres. Je voulais retrouver la maîtrise de la vie. Ne plus être cette créature boulimique, impuissante face à l’hémoglobine, gavée à ras bord de plaisirs égoïstes, trop fugaces pour combler mon vide intérieur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Morgane Caussarieu (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Morgane Caussarieu
Avec Mélanie Fazi, Sylvie Bérard et Morgane Caussarieu
autres livres classés : nouvelle-orléansVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1724 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre