AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
3,18

sur 28 notes
5
1 avis
4
4 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis
Choc des cultures dès le départ : on assiste au baptême du petit Pèir, dont le papa, originaire de Bretagne, est venu épouser la maman, béarnaise. On semble bien faire la fête à la mode béarnaise, mais c'est compter sans le plus bruyant, le plus rustre, le plus « brut de décoffrage » des convives : le grand-père breton, chauvin, contestataire au point que tout lecteur ne manquera pas de se demander : qu'est ce que c'est que cet ours mal léché … c'est peut-être ce qui fait une partie du comique de la bande dessinée. le grand-père nous fera part dès le début de sa glorieuse appartenance à une famille de terre-neuvas.

Et pèir ( rebaptisé Pierig) par l'aïeul, grandit … Au désespoir de ces parents, il décide de partir passer des vacances en mobylette. On fait appel au grand-père qui propose de partir avec l'adolescent. Un tour de Bretagne commence, avec pour itinéraire, le journal que le grand père avait écrit lors d'un tour de la plus belle région du monde ;-)))).

Cette lecture m'a à la fois mitigée et emballée : côté suspens, on passera du temps à ce demander qui est vraiment cet aïeul sans âge, et l'on découvrira peu à peu les éléments de son passé, en revanche, pour ce qui est de la Bretagne, ne cherchons pas à reconnaître des lieux précis, ni à décortiquer la culture bretonne qui est présente en surface, rien de plus que ce que chacun connaît ( villes, fest-noz, un chouïa de milieu marin…).

Un bon moment de lecture toutefois.
Commenter  J’apprécie          510
Péir est né et vit dans le Bearn, mais ses origines paternelles sont en Bretagne. Un été, il rassemble ses économies pour se lancer dans un périple en mobylette en Bretagne dans le pays de son grand-père paternel, accompagné de ce dernier, au grand dam de ses parents et de sa famille maternelle. C'est une histoire plaisante sur les relations entre les générations, avec un personnage fantasque et mythomane au coeur de l'action. le graphisme est classique mais assez dynamique, les paysages bretons sont bien rendus, Ploumanac'h, le Dourduff… L'histoire est joyeuse, assez touchante, mais elle n'évite pas les clichés sur les conflits des générations et surtout sur les particularités régionales : père banquier, grand-père mythomane presque alcoolique, et on boit du chouchen en Bretagne (c'est écoeurant !), on pique-nique au pied des menhirs… Si l'histoire n'est pas désagréable à lire, elle manque cependant sérieusement de corps, un personnage central assez fade, l'autre trop forcé sur la caricature, peu de surprises () et une intrigue familiale assez convenue. Cette lecture ne restera pas inoubliable.
Commenter  J’apprécie          180
Un grand père et son petit-fils partent en moto pour revivre le périple que le grand-père avait fait des années plus tôt pour découvrir la Bretagne.
De jolis paysages, quelques bonnes idées mais dans l'ensemble, j'ai trouvé l'intrigue de moyenne qualité, les personnages clichés et sans la profondeur qu'on serait en droit d'attendre pour une histoire de secrets de famille.
Le dessin est classique pour une BD à volonté humoristique.
Rien de mémorable sur le long terme.
Commenter  J’apprécie          140
Une lecture agréable (mais pas palpitante) sur la difficulté d'être honnête avec soi-même et ceux qu'on aime. Les dessins sont agréables, quoique peut-être un peu trop lisses pour être vraiment touchants.
Enfin bref, je n'ai pas de vrais reproches à formuler mais il a quand même manqué quelque chose pour que je sois tout à fait conquise...
Commenter  J’apprécie          90
Une belle histoire entre un grand-père et son petit-fils, les non-dits et mensonges familiaux, les heurts de la vie, l'imagination qui aide à vivre. de l'humour, de la tendresse.
Une belle lecture .
Commenter  J’apprécie          80
Une petite bd qui se lit avec plaisir sur la transmission, le pardon et l'héritage des terre-Neuvas.
Un petit-fils va vadrouiller un été en Bretagne pour découvrir ses racines. Et tant mieux car le grand-père s'invite pour lui en montrer tous les recoins de ce lieu. Cependant, ce dernier cache un lourd secret qui lui sera difficile de reconnaître et d'avouer....
Un joli hommage à la Bretagne et aux bretons.
Quelques bonnes répliques fusent et les lieux sont fidèlement reproduits pour qui les connaît.
Et puis rien que pour ce titre et son sublime jeu de mots, la bd est à lire
Commenter  J’apprécie          60
Tout commence dans le Béarn avec des bretons transplantés . Un jeune breton épouse une béarnaise et on retrouve tout ce petit monde au baptême de Peir au grand dam de son grand-père paternel qui l'appelle Pierig.

17 ans plus tard, Peir décide de faire un circuit en Bretagne en vélomoteur comme son grand-père dans le passé. Au lieu de le dissuader, celui-ci décide de l'accompagner et de ressortir sa vieille mob bleue du garage.

Alors commence un road movie à la bretonne, où Peir suit le périple noté par le grand-père dans le carnet de voyages qu'il lui donné.

On ressent une grande complicité entre les routards mais les questions du jeune indispose l'ancien. Est-ce que la véritable histoire ne serait pas tout à fait celle transcrite ? Est-ce que Peir va trouver les véritables racines de l'histoire familiale ? Existe-til un ou des secrets de familles ? Pourquoi manque t'il des pages ?

La fin sera surprenante et édifiante.

Le graphisme est simple et les couleurs douces. Les auteurs nous font défiler les lieux communs sur la Bretagne. Tout n'est que prétexte pour mettre en lumière la relation entre Peir et son grand-père.

Agréable promenade dessinée dans le Phare Ouest breton.
Commenter  J’apprécie          40
Ah, encore une histoire sur la fierté d'être breton ; encore une bd sur les héros inconnus que sont les terre-neuvas. Bon, ça commence mal, on est dans le Béarn, et puis le Breton de service, il est de Saint-Malo (oui, mais les malouins, ils sont malouins avant d'être bretons !) et il parle breton (euh, à Saint Malo, on parle autant breton que dans le Béarn, non?). Tout ça commence mal, mais bon, me voilà embarquée dans un Tro Breizh à mobylette avec un grand-père acariâtre et boit-sans-foi et un petit-fils ébloui et un brin naïf. Et très vite, les incohérences apparaissent. le grand-père ne dit pas tout…
Et la bd prend un autre tour, beaucoup plus intime. Ce n'est pas la grande histoire des Terre-Neuvas qui est en fait au coeur de ce livre, c'est l'histoire familiale, comment se réconcilier avec, comment s'en accommoder, comment la transmettre. Et finalement, avec un dessin assez passe-partout, c'est une bande-dessinée bien menée et dont la fin m'a émue que j'ai découvert alors qu'elle trainait négligemment sur les étagères de la bibliothèque, un peu esseulée comme l'est probablement ce grand-père qui cache ses failles sous sa verve. Beaucoup de tendresse, de retenue, dans une histoire qui surprend. Pour les Bretons pur-beurre, les Bretons nés à Paris ou ailleurs, et probablement un peu pour les autres aussi.
Commenter  J’apprécie          40
Phare Ouest [#Bamboo], Heureux qui comme Pèir … ❤

A la lecture de l'album, la rencontre entre Philippe Charlot et Stéphane Heurteau apparaît comme une évidence tant leurs univers semblent complémentaires…

Plein de pudeur, de tendresse et de retenue, Phare Ouest décrit avec justesse et sensibilité la complicité entre un grand-père et son petit-fils partis pour refaire, cinquante ans après, le tour de Bretagne effectué en mobylette par le fringant jeune homme qu'il était alors. Tous deux ignoraient combien ce voyage, en faisant ressurgir des secrets enfouis, allait bouleverser leur vie…

Oscillant entre road-trip et récit initiatique, cet album drôle et rafraîchissant devrait toucher plus d'un lecteur…


Lien : http://sdimag.fr/index.php?r..
Commenter  J’apprécie          40
Une très jolie histoire, entre pays occitan au démarrage, où le petit-fils prend le prénom de Pier, au désespoir du grand-père breton, et Bretagne. A 17 ans, Pier veut refaire le tour de la Bretagne en mobylette que son grand-père avait fait des années auparavant. Au désespoir de son père, banquier. C'est sans compter sans le fameux grand-père qui s'invite du voyage.
De beaux moments de complicité. Ces deux-là s'aiment et se reconnaissent. Troublés par des éclairs de lucidité : c'est que le grand-père aime à raconter (se raconter) des histoires. Pour ceux qui connaissent Brest et Pontaniou, on s'aperçoit que la vie du grand-père ne fut pas celle qu'il prétend.
Commenter  J’apprécie          00


Lecteurs (44) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5279 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}