AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de OSOLEMIO


OSOLEMIO
  16 juillet 2020
Zabor ou les psaumes : c'est une mélodie au rythme uniforme et invariable sur un thème qui va monter dans un crescendo ostinato ( comme le boléro de Ravel )...
Le thème est Zabor ( ou Daoud ) : cet agneau qui a perdu sa mère répudiée par un père riche boucher qui l'a relégué dans une petite maison du bas d'Aboukir avec sa tante Hadjer..
Zabor est chétif, non circoncis comme le veut la tradition, il bêle, a peur du sang, du jour, de son clan et particulièrement de ce père qui l'a sacrifié à l'autel de sa religion et de ses principes !
Mais la nuit pour leur échapper, il découvre qu'en écrivant il se libère, ( 5436 cahiers) , qu'il peut apaiser et, même repousser la mort !
Il va découvrir la sexualité, la sensualité, l'altérité en lisant des romans français et comprendre le pouvoir libérateur des mots, du langage.
Il abandonne les guérisseurs, les sorciers, les médecins, les récitateurs et les sourates du livre Sacré.
Son père est mourant et ses 1/2 frères l'appellent pour sauver celui qui n'a jamais su l'aimer, mais il est un devenu un homme libre et n'est plus un agneau, plus un esclave du Taleb, de la médiocrité de son village, de l'oppression de sa langue arabe ...a t'il encore envie de sauver son géniteur et aider les siens qui commencent à se distribuer les terres, les moutons ? le sable roux du Sahara, le vent, la tempête, la beauté de son pays libéré des colons lui apportent la liberté et l'extase !
Ce roman est une fable, un bestiaire, un chant ,un psaume, un hymne à la libération par l'écriture, par les mots et, Kamel Daoud nous entraine avec son style ciselé, poétique, lyrique et métaphorique dans une spirale envoutante !
Commenter  J’apprécie          143



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (13)voir plus