AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.49 /5 (sur 987 notes)

Nationalité : Algérie
Né(e) à : Mesra , le 17/06/1970
Biographie :

Né en 1970 à Mesra (wilaya de Mostaganem), Kamel Daoud est journaliste au Quotidien d’Oran.

Il y tient la chronique "Raïna Raïkoum", réputée pour son franc-parler et la clarté de ses analyses. Il a publié en Algérie des recueils de nouvelles et de chroniques et travaille actuellement à un roman.

En 2014, son roman "Meursault contre-enquête", sélectionné pour le Goncourt et le Renaudot, obtient le prix François Mauriac et se voit décerner le prix Goncourt du premier roman en 2015.

En 2015, Meursault, contre-enquête est adapté en monologue théâtral par Philippe Berling, metteur en scène et directeur du Théâtre liberté de Toulon.

En 2016, il obtient 2016 le prix Jean-Luc Lagardère du journaliste de l'année...

Source : deslivres
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Kamel Daoud, prix Goncourt du premier roman 2015 avec "Meursault, contre-enquête", revient sur le regain d'intérêt pour Albert Camus et son roman "La peste" en période de confinement. "La peste est par essence inexplicable et injuste", estime l'écrivain qui définit le confinement comme "une rétractation de l'humanité". L'homme n'est plus "propriétaire du monde" et il se sent menacé. Cette période peut donc être une phase de réflexion propice à redéfinir son positionnement au monde.
Podcasts (15) Voir tous

Citations et extraits (413) Voir plus Ajouter une citation
Annette55   22 janvier 2015
Meursault, contre-enquête de Kamel Daoud
"J'ai toujours eu cette impression quand j'écoute le Coran . J'ai le sentiment qu'il ne s'agit pas d'un livre, mais d'une dispute entre un ciel et une créature. La religion pour moi est un transport collectif que je ne prends pas. J'aime aller vers ce Dieu à pied s'il le faut, mais pas en voyage organisé."
Commenter  J’apprécie          1404
dido600   18 novembre 2014
Meursault, contre-enquête de Kamel Daoud
Arabe, je ne me suis jamais senti arabe, tu sais. C’est comme la négritude qui n’existe que par le regard du Blanc
Commenter  J’apprécie          771
Annette55   24 janvier 2015
Meursault, contre-enquête de Kamel Daoud
"D'ailleurs, mon cher ami, le seul verset du Coran qui résonne en moi est bien celui- ci:"Si vous tuez une seule âme, c'est comme si vous aviez tué l'humanité entière ."
Commenter  J’apprécie          740
Kamel Daoud
Juin   26 mai 2013
Kamel Daoud
Nous avons chassé tous les colons, mais le prix a été lourd : beaucoup de morts et une terrible sensation de malaise lorsque, après l'indépendance, nous nous sommes retrouvés enfin seuls, après des millénaires, chacun sachant ce que l'autre a commis comme petitesses dans le dos de l'histoire glorieuse.
Commenter  J’apprécie          490
Piatka   09 mai 2015
Meursault, contre-enquête de Kamel Daoud
Un certain goût pour la paresse s'installe chez le meurtrier impuni. Mais quelque chose d'irréparable aussi : le crime compromet pour toujours l'amour et la possibilité d'aimer. J'ai tué et, depuis, la vie n'est plus sacrée à mes yeux. Dès lors, le corps de chaque femme que j'ai rencontrée perdait très vite sa sensualité, sa possibilité de m'offrir l'illusion de l'absolu. À chaque élan du désir, je savais que le vivant ne reposait sur rien de dur. Je pouvais le supprimer avec une telle facilité que je ne pouvais l'adorer - ç'aurait été me leurrer.

J'avais refroidi tous les corps de l'humanité en en tuant un seul. D'ailleurs, mon cher ami, le seul verset du Coran qui résonne en moi est bien celui-ci : " Si vous tuez une seule âme, c'est comme si vous aviez tué l'humanité entière. "
Commenter  J’apprécie          483
Piatka   08 mai 2015
Meursault, contre-enquête de Kamel Daoud
Les sentiments vieillissent lentement, moins vite que la peau. Quand on meurt à cent ans, on n'éprouve peut-être rien de plus que la peur qui, à six ans, nous saisissait lorsque, le soir, notre mère venait éteindre la lumière.
Commenter  J’apprécie          490
nadejda   04 septembre 2017
Zabor de Kamel Daoud
... quand on raconte une histoire autour d'un feu, la nuit recule et se fait attentive.
Commenter  J’apprécie          452
Piatka   07 mai 2015
Meursault, contre-enquête de Kamel Daoud
Chez nous, la mère est la moitié du monde.
Commenter  J’apprécie          440
Kamel Daoud
Piatka   02 juin 2017
Kamel Daoud
On pose toujours en effet la même question pour alléger le poids des bibliothèques : quel livre emporteriez-vous sur une île déserte ? Pas quels outils, quelles chaussures ou quelle machine, mais quel livre ? Dans notre imaginaire, le livre est la trousse de secours du sens, le « nécessaire » après le déluge ou le naufrage. Le test de l’île introduit, comme je l’ai écrit un jour, la nécessité dans le domaine de la profusion, impose la hiérarchie et revient à l’idée du salut. L’île déserte est le livre en lui-même : inconnu, peu à peu révélé, habité, partagé, labouré puis endossé et réclamé.

La littérature est une nécessité aux pires moments.
Commenter  J’apprécie          403
coco4649   14 décembre 2014
Meursault, contre-enquête de Kamel Daoud
Je ne suis qu'iun homme assis dans un bar. Cest la fin du jour, les étoiles surgissent une à une et la nuit a déjà donné au ciel une profondeur vertigineuse. J'aime ce dénouement régulier, la nuit rappelle la terre vers le ciel et lui confie une part d'infini presque égale à la sienne. J'ai tué pendant la nuit et, depuis, j'ai son immensité pour complice.
Commenter  J’apprécie          390
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-45761

Quel est le nom de ce pays constitué de la grande île africaine séparée du continent par le canal de Mozambique?

Zanzibar
Madagascar
Sainte-Hélène

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thèmes : afrique , îles , géographieCréer un quiz sur cet auteur