AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Plume de HIBOU
Femme, 17260 France
65 ans, né(e) le 09 novembre
Lecteur inscrit le 21/05/2012

Je me suis mis d'accord avec moi-même, ce qui est bien la plus grande victoire que nous puissions remporter sur l'impossible.
Eugène FROMENTIN

Nous sommes nés à une époque où seuls les esprits obtus sont pris au sérieux, et je vis dans la terreur de ne pas être incompris.
Oscar WILDE

DAME ANASTASIE, LA CENSURE
Tout de noir vêtue, le teint jaune, la bouche pincée, l'œil aigu, l'oreille tendue, elle va de par le monde infatigablement. Jour et nuit, on peut entendre jouer ses grands ciseaux avec lesquels, elle coupe, elle émonde, elle ébarbe et supprime tout ce qui dépasse ses bornes à elle. Et Dieu seul sait si elle est bornée. Elle ne s'interrompt qu'aux heures des repas. Elle prend son jus à la caserne, déjeune au Ministère de l'Intérieur et dîne à l'Évêché. Cette dame sans âme a été très injustement baptisée Anastasie non point tant parce que c'est le nom de trois saintes (et martyres de surcroît) mais bien parce que l'étymologie de ce nom venant du grec, signifie : résurrection (...). Fille aînée bien aimée de l'Église, sœur aînée de la bêtise et de la médiocrité intellectuelle, Anastasie la vertueuse ne consent à "coucher" qu'avec la dictature, mais n'en a point d'enfants car, c'est là son malheur, sa disgrâce et sa honte : elle est stérile.
Actualités Fil RSS
Pour suivre ses dernières lectures ou découvrir ses critiques de livres, connectez-vous ou

connexion avec
 
    ou    Créer un compte