AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de BlackKat


BlackKat
  01 juillet 2016
Deuxième roman d'Ingrid Desjours… et je dois être un brin maso pour retrouver volontairement Garance Hermosa dans ses oeuvres car je ne la trouve pas sympathique du tout… ou alors un poil sadique en espérant qu'elle va trinquer un peu dans cette nouvelle enquête!

Une mère est sauvagement assassinée et très vite les soupçons vont tourner autour d'un club, un club de personnes au QI exceptionnel: Potens. le commandant Patrik Vivier est chargé de l'enquête et doit être à nouveau assisté par la sexo-criminelle Garance Hermosa.

Je retrouve donc cet auteur dans son deuxième polar, avec ses personnages récurrents de Vivier et Garance.
Après une plongée dans le milieu bien nauséabond et superficiel des « people » dans Echo, c'est le milieu des « grands esprits » qui subit la plume acide d'Ingrid Desjours.

C'est à nouveau une intrigue bien ficelée, plus axée et basée sur la psychologie des protagonistes que sur les indices matériels. Donc, même bémol agaçant que pour Echo: le polar est trop centré sur la personne de Garance et et le commandant Vivier a un rôle de pantin faire-valoir qui le rend assez pathétique.

Même constat également pour Garance. Je ne la supportais pas dans le premier opus et je la trouve encore davantage imbuvable, manipulatrice, directive et irrespectueuse dans celui-ci. Et ce n'est pas l'étalage de ses petits malheurs passés et de ses faiblesses présentes qui me la rend plus sympa.
Elle fait cavalier seul dans l'enquête, se met volontairement en danger, ne cherche pas à s'intégrer dans l'équipe de Vivier, et cherche à faire capoter le couple tout neuf de celui-ci pour ramener son attention à sa petite personne.
Tout pour plaire!

Par contre, malgré un rythme assez lent et quelques longueurs, j'ai apprécié les divers profils psychologiques des membres de ce club Potens. Entre sectarisme social, arrogance, sentiment de supériorité, égotisme et j'en passe, ces membres au QI intellectuel élevé méconnaissent largement l'intelligence du coeur et les valeurs morales et ne sont pas à l'abri de névroses et autres faiblesses. Cela remet un peu les pendules à l'heure dans ce monde de performances et du « toujours plus ».

C'est une lecture agréable pour les aspects psychologiques analysés pour la recherche des coupables. Comme déjà relevé pour Echo, l'auteur a été psy donc elle maîtrise très bien ces abords cliniques.

Par contre, la personnalité de Garance est insupportable et son manque d'intégration à l'équipe de Vivier rendent incertaine une autre lecture de ses aventures…
Lien : http://livrenvieblackkatsblo..
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus