AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Les cris de l'innocente (23)

rkhettaoui
rkhettaoui   19 novembre 2015
Les fillettes ne laissaient pas leur jupe s’envoler quand elles avaient perdu leur innocence. Et puis, elles ne sautaient pas seins nus ; d’ailleurs, en général, elles ne sautaient plus à la corde. Celle-là était mûre pour la moisson.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaoui
rkhettaoui   19 novembre 2015
Dans le village, les gens répandaient des rumeurs à son sujet – mais ils répandaient des rumeurs au sujet de n’importe quel homme ayant réussi. Les gens soupçonnaient fréquemment qu’un homme devait sa situation politique, sa réussite commerciale, son prestige universitaire ou sa promotion professionnelle – n’importe quelle réussite, en l’occurrence – à des moyens diaboliques.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui
rkhettaoui   19 novembre 2015
Il ne lui voulait aucun mal. Simplement, il la voulait, avait besoin d’elle. Sans doute, dans le fait d’avoir besoin et de vouloir y a-t-il une certaine affection, même si ce n’est pas tout à fait de l’amour.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui
rkhettaoui   19 novembre 2015
Un peu de vérité vaut mieux que pas de vérité du tout.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   19 novembre 2015
Il vaut mieux savoir que ne pas savoir.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui
rkhettaoui   19 novembre 2015
Ces Américains ! Ils sont capables d’aller sur la Lune, mais ils ne savent pas fabriquer des tentes qui résistent aux griffes !
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   19 novembre 2015
Les lions n’aiment pas les humains : un lion doit être vieux ou blessé et désespéré pour s’en prendre à un humain.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   19 novembre 2015
Les hyènes chassent en meutes et elles déchirent leurs victimes en petits morceaux, d’après ce que j’ai vu à la télé – et en plus elles mangent salement.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   19 novembre 2015
Mary était une belle femme qui remportait souvent des concours de beauté. Elle se souciait toujours de son apparence, et elle avait en permanence un miroir sur elle : elle semblait presque croire qu’un jour, en se regardant dans son miroir, elle s’apercevrait qu’une méchante sorcière l’avait dépossédée de sa beauté. Elle était toujours en train de vérifier ses traits pour s’assurer que tout était bien en place.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui
rkhettaoui   19 novembre 2015
Je pense que battre sa femme est un crime, tout comme le viol entre époux ! refuser de s’occuper de ses enfants aussi ! pareil pour l’abus de pouvoir ! et le fait d’interdire aux femmes l’accès à l’armée et aux tribunaux coutumiers ! ainsi que beaucoup d’autres pratiques discriminatoires que personne ne veut seulement nommer, et encore moins affronter ! Mais c’est une tout autre discussion…
Commenter  J’apprécie          00




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

    Autres livres de Unity Dow (1) Voir plus