AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1091447160
Éditeur : Ring (27/02/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Préface de Dominique A.

Depuis les deux bords du fleuve, le récit magistral de la vie intime et de la carrière unique de Daniel Darc, le "pétrisseur d’étoiles”.

En 20 ans de complicité, Eudeline lui a posé les questions qu'il n'aurait jamais osé formuler à son meilleur ami. De Darc, il nous reste des albums somptueux, et quelques images : les poignets tranchés du Palace, le Sacré-Cœur tatoué sur le torse, du cuir, de la poudre…toute la ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
pleasantf
  24 avril 2016
Christian Eudeline, frère d'un des protagonistes majeurs de la scène musicale française des années 70, est critique rock et a côtoyé pendant une trentaine d'années Daniel Darc. Son livre retrace son parcours essentiellement sous l'angle musical. C'est écrit de manière simple et sans fioritures. A lire comme le témoignage de quelqu'un qui a vécu de l'intérieur l'histoire du rock français depuis la fin des années 70.
Ce livre permet de se plonger dans le bouillonnement quelque peu sauvage du mouvement punk parisien et des styles musicaux qui lui ont succédé. Il est intéressant de voir comment le succès du groupe Taxi Girl se construit sur un malentendu, comment les désaccords musicaux apparaissent vite. Eudeline évoque le souvenir de personnages un peu oubliés comme Alain Kan, disparu en 1990.
Après un succès précoce, Daniel Darc a connu des années de galère. L'histoire de son rebond, de sa résurrection peut-on dire, dans les 10 dernières années de sa vie, est émouvante.
C'est un portrait d'un homme attachant, qui a vécu à fond, sans se renier, et sans jamais parvenir à son rêve profond, qui était de devenir écrivain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Lexpress   17 mars 2014
Christian Eudeline cerne avec beaucoup d'empathie les contradictions suicidaires de Darc : juif converti au protestantisme, lecteur de Drieu la Rochelle votant à gauche, idole des filles travaillé par la bisexualité, fan de karaté et de Kerouac, le tout rongé par une toxicomanie qui ne sera pas étrangère à sa disparition prématurée, à 53 ans.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   16 août 2016
Mais il faut convaincre les grandes maisons que l'ancienne étoile des eighties peut réellement briller de nouveau. Car personne ne l'attendait là. Mais personne ne l’attendait nulle part… Excepté pour ceux qui le savaient vivant. Daniel Darc est un revenant, au mieux un ressuscité. Qui aurait misé un kopeck sur un nouveau disque de sa part ? Les nouveaux morceaux de Daniel l’ex-toxico ne suscitent guère plus que la curiosité. Qui le connait encore ? Heureusement Taxi-Girl est devenu le mythe que l’on sait et sauve Daniel de l’anonymat réservé aux gens de son étoffe. Dans les bureaux des maisons des disques, on écoute poliment… Miossec, Dominique A. , Bertrand Belin, etc. sont passés par là, influencé par Daniel Darc évidemment… mais à quoi bon réveiller le père quand la progéniture se débrouille si bien ? L’industrie des années 2000 n’est plus celle des années 80. Internet est en train de torpiller le marché des galettes CD. Les grands industriels de la musique sur disque sont en train de réviser leurs gammes et leur comptes prévisionnels face à la révolution numérique. Et que pèse Daniel Darc dans les stores de l’achat en format mp3 ? Nada. Il a beau avoir une abnégation de tous les diables et faire de cet album de la résurrection pour Daniel, Frédéric Lo galère et multiplie les rendez-vous pour faire écouter à tous les directeurs artistiques les maquettes qu’il tient à la main. Il raisonne musique…. Il sait que ce qui se compose en studio, connait la véracité du retour de Daniel et de son investissement musical. Il sait aussi le retour aux sources de la scène rock mondiale, les envies de « brut » , de simplicité qu’incarnent les White Stripes et les Black Keys aux Etats-Unis. Crèvecœur est dans cette veine. Il sait à quel point le nouvel album de Daniel est une messe pour le rock de France et une œuvre de résurrection pour l’homme Darc. C’est Universal qui oser poser la signature au bas du contrat dans une formule prudente : une licence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   29 juillet 2016
Archives, notes, entretiens... La disparition a le don de réveiller les archives, la vie passée et redessine la trajectoire de l'homme : ses doutes, ses convictions, son chemin sinueux au hasard des impasses et des lignes brisées... Autant de méandres et de fulgurances que j'avais envie de partager, parce qu'il sommeille ici deux ou trois choses de lui qui donneront peut-être à chacun d'entre vous quelques clés pour comprendre le personnage, l'homme, l'artiste et son rapport au monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   14 août 2016
Dire qu'on voyait en lui un « jeune homme moderne » … S’il y en avait un qui ne l’était pas, « moderne », du temps de Taxi Girl, et de toute cette génération du Palace et du Rose Bonbon, c’était pourtant lui. Mirwais, à la limite, oui, mais bon lui, non. Ma main à couper qu’il n’aimait pas trop les synthés, dont le son de Taxi Girl regorgeait. Il regardait ailleurs, de préférence en arrière. Depuis le début, il avait l’oeil vissé sur le rétroviseur, les 50’s et les 60’s de Coltrane et des Stooges en ligne de mire. Les seuls modernes qu’il aimait étaient comme lui, même pas réfractaires, mais indifférents, à l’époque, comme si celle-ci ne les concernait pas ; c’est ainsi que plus tard, il aima, et cita, Morrissey. (Dominique A)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   14 août 2016
Ce disque sera le premier de cette vague que les journalistes estampilleront « new wave », une appellation censée évoquer les groupes de rock français qui s’échappent tout autant des clichés traditionnel banlieue/fille, que du format guitares/basse/batterie.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Christian Eudeline (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Eudeline
" Entre la provoc' innée d'un Gainsbourg et l'attitude révolutionnaire des Sex Pistols, Ian Dury fut la meilleure plume de l'année 1977. Voici son histoire. " Christian Eudeline Directeur éditorial de Ian Dury : Sex & Drugs & Rock & Roll
Inventeur de la devise légendaire : " Sex and Drugs and Rock'n'roll ", Ian Dury, trente-cinq ans, est alors désigné comme le " parrain du punk ". N'est-il pas le premier, en 1974, à porter une lame de rasoir et une épingle à nourrice à l'oreille ? Malcom McLaren, futur manager des Sex Pistols, considère qu'il tient la bonne attitude au point de le piller sciemment lors de la mise en orbite des Sex Pistols. Sauf que Dury, la rage au ventre, a déjà une longueur d'avance. Il deviendra alors une icône outre-Atlantique, le Gainsbourg anglais, et les points communs sont légion : dandysme magnétique, même rapport aux femmes, aux nuits blanches épiques et aux excès. Tous deux ont arrêté la peinture à trente ans. Gainsbourg et sa sale gueule. Dury et sa polio, contractée à sept ans. Dury et ses textes viscéralement cockneys. Argot de la rue et des prisons en guise d'uppercuts scandés à la face des maisons de disques ayant jugé son handicap incompatible avec le statut de rock'n'roll star. Célébré en son temps en France et en Europe, Dury, baptisé dans les eaux bénies du rock, est emporté par un cancer en mars 2000. Pour la première fois en France, une biographie extraordinaire vous plonge dans les entrailles de l'une des figures les plus marquantes et les plus énigmatiques de l'histoire du rock et de la culture pop de ces quarante dernières années.
Biographie de l'auteur Né en 1964, Jeff Jacq est un enfant de la rue. Passionné de littérature et de rock'n'roll, il est l'auteur de biographie rock d'artistes cultes ( Lili Dop, Bijou) et de Fragments d'un amour suprême (2016).
Disponible en librairie et sur Amazon : http://amzn.eu/0ohSN7H
+ Lire la suite
autres livres classés : undergroundVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Pentaquiz : on recherche le cinquième terme

Afrique, Amérique, Asie, Europe, ...

Basson
le chien Dagobert
Le Deutéronome
Jean Valjean
New York
Océanie
Rimski-Korsakov
Russie

16 questions
365 lecteurs ont répondu
Thèmes : anatomie , bande dessinée , géographie , géopolitique , littérature , musique , société , sport , zoologieCréer un quiz sur ce livre