AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de ennapapillon


ennapapillon
  24 octobre 2016
J'ai lu deux romans de Valentine Goby Kinderzimmer » et « Un paquebot dans les arbres ») et ce furent deux coups de coeur ! Et après avoir rencontré l'auteur, j'ai eu très envie de lire « Baumes » qui est un texte plus personnel et autobiographique. Grâce à Sylire, j'ai pu le lire en audio, lu par l'auteur.

J'ai été un peu inquiète au début car sa lecture était un peu artificielle mais très vite, elle semble avoir pris de l'aisance et c'est devenu très agréable à écouter, très naturel.

Valentine Goby revient sur son enfance à Grasse où elle vivait avec sa famille et où son père travaillait dans une usine de parfum et ses souvenirs d'enfance sont tous nimbés, de parfums -puissants et envahissants quand il s'agit de ceux que son père ramène sur lui de l'usine, identitaires quand il s'agit du parfum qu'elle se choisi pour être le sien, pour être « elle » et plus tard, émotionnels quand elle parle de ceux des pays découverts : alimentaires, culturels, toujours plein d'images.

Ce texte est très beau, très littéraire et pourtant très personnel et très touchant. C'est sensuel et viscéral : un témoignage, une introspection très réussie.

Pour conclure ce billet, je me souviens que le parfum que ma mère portait quand j'étais petite était « Je reviens » de Worth (que plus grande je l'avais cherché mais qui n'existait plus) et mon père portait l'après rasage « Old Spice » et plus tard « Brut » de Fabergé. Ces odeurs me font penser à eux !
Lien : http://ennalit.canalblog.com..
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus