AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.94 /5 (sur 3115 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Grasse , 1974
Biographie :

Valentine Goby est une écrivaine française.

Après des études à Sciences Po, elle a vécu trois ans en Asie, à Hanoï et à Manille, où elle a travaillé pour des associations humanitaires auprès d'enfants des rues. Elle a commencé sa carrière professionnelle chez Accenture où elle a travaillé en Ressources Humaines de 1999 à 2001.

Elle publie son premier roman en 2002 chez Gallimard : "La Note sensible", qui obtient le Prix René-Fallet 2003. Elle devient enseignante en lettres et en théâtre, métier qu'elle exerce en collège durant huit années avant de se consacrer entièrement à l'écriture, et à de multiples projets autour des livres : ateliers, rencontres, conférences, résidences d'écritures en milieu scolaire, détention, en médiathèque, à l'université.

Elle est maître de conférences à Sciences Po en littérature et ateliers d'écriture de 2013 à 2016, conseillère littéraire pour le festival du livre de Metz depuis 2016, et chroniqueuse pour le journal La Croix de septembre 2016 à janvier 2017.

Outre ses publications en littérature générale, elle écrit une œuvre importante pour la jeunesse.

Valentine Goby est lauréate de la Fondation Hachette, bourse jeunes écrivains 2002 et a reçu le prix Méditerranée des Jeunes, le prix du Premier Roman de l'université d'Artois, le prix Palissy et le prix René-Fallet en 2003 pour son roman "La note sensible".

Publié chez Actes Sud en 2013, son roman "Kinderzimmer" reçoit de nombreux prix l'année suivante, dont le prix des libraires, ou le prix Gabrielle d'Estrées. Il est traduit en plusieurs langues.

Elle est présidente du Conseil Permanent des Écrivains de 2014 à 2017, et Vice-Présidente de La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Valentine Goby   (45)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (62) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Une web série originale pour s'immerger dans l'univers intime des créatrices et créateurs de littérature jeunesse. Avec Valentine Goby, autrice de L'anguille (Thierry Magnier), titre sélectionné pour les Pépites du Salon du livre et de la presse jeunesse - France Télévisions. La pause Kibookin est une production du Salon du livre et de la presse jeunesse avec le soutien de la Sofia et du Centre Français d'exploitation du droit de Copie.

Podcasts (4) Voir tous


Citations et extraits (814) Voir plus Ajouter une citation
ninosairosse   03 janvier 2022
Murène de Valentine Goby
Ce qu'ils font à ce corps il s'en fout, il pèse le poids d'un noyau de pêche, vingt et un grammes maximum, ce que pèse l'âme selon les calculs de Duncan MacDougall, médecin américain.

p80
Commenter  J’apprécie          560
cicou45   15 janvier 2014
Kinderzimmer de Valentine Goby
"[...] être utile ça maintient en vie."
Commenter  J’apprécie          540
NathalC   22 octobre 2020
L'anguille de Valentine Goby
- Donc, tu es différente, dit Léna, mais pas handicapée ?

- Handicapé ça veut dire qu'il te manque quelque chose. Je trouve qu'il ne me manque rien. Et on dit pas handicapé, en fait. On dit : en situation de handicap.

- C'est pareil.

- Pas vraiment. Je sais pas comment expliquer... Ce n'est pas la "personne" qui est handicapée. C'est le corps "dans certaines situations". Par exemple moi à l'escalade. Mais des fois, vous êtes vous-mêmes en situation de handicap. Devant des baguettes chinoises, tiens, pour Aurélien.
Commenter  J’apprécie          450
Fandol   05 mai 2021
Kinderzimmer de Valentine Goby
Hormis la merde, l’urine, le pus, le corps s’économise : il stocke le sang. Lisette n’a pas ses règles, Georgette n’a pas ses règles, ni aucune des Françaises du Block. Ni les Polonaises, ni les Tchèques, les anciennes le disent, au bout d’un moment personne n’a plus ses règles au camp : la muqueuse est sèche. Tout le sang va aux fonctions vitales, artères, veinules, veines irriguant le cœur, chaque goutte utile. Les femmes n’ont plus de sexe, à seize ans, comme à soixante. (page 62)
Commenter  J’apprécie          412
marina53   17 octobre 2016
Un paquebot dans les arbres de Valentine Goby
La mémoire est une somme d'images vivantes et de fenêtres murées.
Commenter  J’apprécie          430
Bookycooky   22 août 2016
Un paquebot dans les arbres de Valentine Goby
Laissez-vous faire dit la directrice. La vie est dure avec vous, vous n’y êtes pour rien, avec moi elle est douce et je n’y suis pour rien non plus. La seule chose possible, c’est confier la malchance à la chance, compter sur la contagion vertueuse, vous comprenez.Ça plaît à Mathilde ces mots-là, contagion vertueuse. La chance aujourd'hui c'est moi, je peux vous aider.
Commenter  J’apprécie          415
cicou45   16 janvier 2014
Kinderzimmer de Valentine Goby
"[...] il faut des historiens, pour rendre compte des événements ; des témoins imparfaits, qui déclinent l'expérience singulière ; des romanciers, pour inventer ce qui a disparu à jamais : l'instant présent."
Commenter  J’apprécie          400
Fandol   11 mai 2021
Kinderzimmer de Valentine Goby
Davantage de prisonnières fuient devant l’avancée des Soviétiques, davantage meurent à cause du froid. Les femmes arrivent à Ravensbrück à pied, exténuées, crachant du sang. Des centaines sont tombées en route, allongées dans la neige, achevées d’une balle dans la nuque. Il y a même des Juives. (pages 150-151)
Commenter  J’apprécie          380
Valentine Goby
manU17   24 novembre 2014
Valentine Goby
Ce n’est pas le réel qui m’intéresse, c’est la vérité.



[Festival Littératures Européennes Cognac, le 20/11/14]
Commenter  J’apprécie          390
nadejda   30 mai 2012
Banquises de Valentine Goby
Dans les livres elle cherche des lieux pour elle. Pour se défaire, pour se trouver, fenêtres et miroirs. Elle casse le dos, corne les pages, trace des accolades, noircit de mots les marges, souligne au stylo-bille pour qu’il deviennent ses livres, singuliers, pas prêtables, qu’ils soient elle, elle y tient plus que tout. elle y note des dates, ses devoirs, les références d’un disque, un numéro de téléphone, constelle les pages de garde de petits signes tout droit issus du rêve, étoiles, spirales, sinuosités, lignes de chiffre, mots surgis de la torpeur d’un cours ou d’un trajet de bus, empreintes qui situent sa lecture dans le temps, l’espace, et réécrivent le livre à leur manière. p 128
Commenter  J’apprécie          370

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Une preuve d'amour

Pourquoi les éleves croient-ils que Fantine est une mère horrible ?

Parce que elle se vend au homme
Parce que elle pas sa fille

8 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Une preuve d'amour de Valentine GobyCréer un quiz sur cet auteur