AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Citations sur Je suis ta nuit (22)

Je pense aujourd'hui que les enfants peuvent être d'une terrifiante cruauté avec leurs semblables : ils imitent les adultes, mais sans les remords pour les freiner.
Commenter  J’apprécie          60
Souviens-toi cependant de ton enfance, qui n'est pas si lointaine. En ces temps-là, la magie et le mystère nous suffisaient. "On ne saura jamais" était une réponse aussi valable qu'une autre face à l'étrangeté du monde...
Commenter  J’apprécie          20
Luke Skywalker et Actarus étaient nos saints patrons, le sabre laser et le fulguropoing, nos Excalibur. Nous sommes et resterons à jamais les enfants de ces héros intersidéraux. Nous connaissons toujours les refrains des génériques, nous les chantons entre amis à la fin d'une soirée arrosée, en rigolant comme des tordus mais avec ce pincement au cœur qui signifie deux choses : que le temps a passé et que cela ne fera qu'empirer, et deux, qu'il ne passera jamais assez pour tout effacer.
Commenter  J’apprécie          10
𝑬𝒕 𝒊𝒍 𝒇𝒂𝒊𝒔𝒂𝒊𝒕 𝒃𝒆𝒂𝒖𝒄𝒐𝒖𝒑 𝒕𝒓𝒐𝒑 𝒇𝒓𝒐𝒊𝒅 𝒔𝒐𝒖𝒔 𝒄𝒆𝒕 𝒂𝒓𝒃𝒓𝒆. 𝑬𝒕 𝒔𝒐𝒎𝒃𝒓𝒆. 𝑬𝒕 𝒕𝒓𝒊𝒔𝒕𝒆. 𝑻𝒐𝒖𝒕 𝒆́𝒕𝒂𝒊𝒕 𝒏𝒐𝒊𝒓. 𝑼𝒏 𝒏𝒐𝒊𝒓 𝒒𝒖𝒊 𝒗𝒐𝒖𝒔 𝒆𝒏𝒗𝒂𝒉𝒊𝒔𝒔𝒂𝒊𝒕, 𝒒𝒖𝒊 𝒑𝒐𝒖𝒗𝒂𝒊𝒕 𝒗𝒐𝒖𝒔 𝒆𝒎𝒑𝒐𝒓𝒕𝒆𝒓 𝒄𝒐𝒎𝒎𝒆 𝒖𝒏𝒆 𝒍𝒂𝒎𝒆 𝒅𝒆 𝒇𝒐𝒏𝒅 𝒔𝒖𝒓 𝒖𝒏𝒆 𝒑𝒍𝒂𝒈𝒆 𝒍𝒂 𝒏𝒖𝒊𝒕.
Commenter  J’apprécie          10
Et il faisait beaucoup trop froid sous cet arbre. Et sombre. Et triste. Tout était noir. Un noir qui vous envahissait, qui pouvait vous emporter comme une lame de fond sur une plage la nuit.
Commenter  J’apprécie          10
Les enfants ont un privilège : la capacité de claquer des portes étanches dans leurs cerveaux et d'enfermer à double tour - en attendant qu'ils se libèrent - des angoisses et des traumatismes qui rendraient n'importe quel adulte frappadingue. Je les envie.
Commenter  J’apprécie          00
Tu n’es pas encore levé, Tristan, et pour une fois ta grasse matinée ne va pas m’irriter. Je n’ai pas tout à fait terminé. Alors que les rayons du soleil filtrent entre les volets du bureau, je m’interroge encore. Tu voudras peut-être comprendre aussi. les jeunes gens aiment les réponses claires. Souviens-toi cependant de ton enfance, qui n’est pas si lointaine. En ce temps-là, la magie et le mystère nous suffisaient. « On ne saura jamais » était une réponse aussi valable qu’une autre face à l’étrangeté du monde…
Mais j’ai vieilli, et mes pensées tournent en spirales, morbides.
Le Bonhomme Nuit a t-il existé ?
Commenter  J’apprécie          00
Quelques herbes jaunes et des arbustes rabougris tentaient de survivre entre les blocs. Je voyais, en bas, les toits des maisons, dont celle du dentiste, qui bordaient la chaussée.
Le soleil froid n’illuminait pas la rue.
Jusqu’à l’horizon, le monde avait basculé dans l’ombre.
Commenter  J’apprécie          00
Pendant une seconde, on s’est regardés avec des yeux ronds, notre bouteille dans une main – je tenais une canette d’Orangina, reconnaissable à son gros cul – et le caillou dans une autre.
On formait un joli demi-cercle entre le wagon et le stade, Mélanie au milieu, un peu en retrait.
Dégommer une bouteille au vol, c’était pas un truc fastoche.
En dégommer deux, c’était digne de Thierry la Fronde
Commenter  J’apprécie          00
La vie au grand air était très tendance en cette ère post-hippie. Mieux valait l’odeur des cochons que celle des pots d’échappement, les bouses de vache que les merdes de chien sur les trottoirs, disaient les écolos du coin. On était tous d’accord avec ça, d’autant que les bouses de vache font de plus gros projectiles que les déjections canines
Commenter  J’apprécie          00






    Lecteurs (257) Voir plus



    Quiz Voir plus

    Schcoolbabelio le garçon qui savait tout-celian

    Que fait Malo quand il finit une heure avant?

    il va à la pêche
    il va au stade
    il reste chez lui

    11 questions
    1 lecteurs ont répondu
    Thème : Le garçon qui savait tout de Loïc Le BorgneCréer un quiz sur ce livre

    {* *}