AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Tostaky61


Tostaky61
  20 septembre 2017
Septembre.
Temps des vendanges dans ma chère Bourgogne.
Temps des cartables et des jolis crayons.
Septembre.
Temps de la rentrée littéraire.
Auteurs, Editeurs, Libraires et lecteurs, unis dans la même impatience.
Des centaines de nouveautés. Des montagnes de livres. Des millions de lignes. Des milliers d'attentes.  Des dizaines et des dizaines d'angoisses.
Chaque genre littéraire fournit son lot de nouveaux ouvrages. Tous primables dans l'esprit de ceux qui les vantent. Beaucoup de candidats,  peu d'élus. Mais l'écrivain,  lui, le seul verdict qu'il attend c'est celui du lecteur.
A chacun ses lectures, a chacun ses coups de coeur...
Cyanure est un thriller, veuillez noter cette précision chers amis(es). J'en vois déjà qui font les gros yeux. Je vais les calmer tout de suite parce que ça m'agace.... Non, le polar ou le thriller ne sont pas des "sous-genre", à bas la littérature intellectuelle qui se ferme l'esprit à certains genres. Moi je lis de tout et j'en suis plus riche à chaque lecture.  (Bon, là encore, je remets les choses à leur place,  je ne parle pas d'argent... la majorité l'avait compris j'en suis sûr,  mais on ne sait jamais, je préfère préciser ).
Bref cette caricature de certaines littératures. ...m'empoisonne.....
Donc, voilà, pour les amateurs, pour ceux qui ne rechigne pas a découvrir,  pour ceux qui sont réticents mais curieux, je vous le dis tout simplement, Cyanure est LE thriller de cette rentrée.
D'abord, la couverture, vous pouvez pas y échapper,  rouge sang, elle vous attire, et le titre, bien sûr, et l'auteur, vous le connaissez l'auteur ? Mais si, souvenez-vous, son premier livre "Charade", encensé  par les lecteurs, porté par les aficionados du polar rythmé et efficace.
Il a remis ça le bougre, et plutôt bien même.
Bon, je vais pas vous raconter  l'histoire, moi qui ne lis jamais les 4ème et qui aime en savoir le moins possible avant de débuter une lecture.
Un ministre assassiné,  victime d'un sniper. Branle-bas de combat au 36, le sommet de l'état demande aux meilleur des meilleurs flics, le commissaire Bargamont de mener l'enquête.
Aidé de sa charmante compagne et coéquipière  Emmanuelle et de sa fidèle équipe,  la traque commence.
Et là,  Monsieur Loison, vous entraîne a tombeau ouvert (d'ailleurs, il semble avoir oublier son code de la route, c'est du fast and furious version littéraire. ..attachez vos ceintures).
La tension monte au fil des pages, les cadavres s'accumulent. Avec des auteurs comme ça,  les légistes et les pompes funèbres ne chôment pas... et comme il prend un malin plaisir à faire monter notre taux d'adrénaline, il ne se donne pas de limite, p*****, mais il m'a fait mal au ventre ce c**. Oui, je sais, je vais loin, mais là,  franchement je pouvais pas me retenir. Ces auteurs qui s'autorisent tout, ils y pensent au lecteur ? Il réfléchissent, en écrivant certaines scènes, au mal qu'ils vont faire ? Il n'y a pas que les personnages qui subissent, bordel...
Et puis, puisqu'on est entre nous, je vais vous dévoiler la fin.
Mais non, je rigole...
Je vais juste vous dire que Laurent Loison aurait pu vous achever en quelques lignes, vous trouver LA chute classique, celle que vous devinez deux pages avant. Et bien non, pas lui, pas dans son Cyanure, sa fin, c'est un poison lent, il vous amène à vous interroger, il fait le bilan, il explique, et bien sûr, il tranche... il faut bien une fin.... Quoi que......
Bref, peu importe quel lecteur vous êtes,  mais si vous avez envie d'une lecture addictive, foncez sur ce roman, de toute façon,  je suis sûr que vous en entendrez parler.
Commenter  J’apprécie          502



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (45)voir plus