AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Terre Ceinte (17)

JeanPierreV
JeanPierreV   08 mars 2016
Tous les régimes qui ont tué des hommes sont morts parce qu'ils croyaient qu'ils pouvaient continuer à tuer impunément ; tous sont morts de présomption. La Fraternité ne peut y échapper. C'est la punition de Dieu. C'est quand ils se croiront plus forts qu'ils tomberont dans la poussière (P. 123)
Commenter  J’apprécie          110
JeanPierreV
JeanPierreV   08 mars 2016
La peur, la froide peur : c'est en elle et en elle seule, que se retrouvent ceux qui résistent et ceux qui se soumettent à un régime tyrannique. Il n'y naturellement ni héros, ni salauds et le courage n'a alors pas plus de sens, ni de valeur, que la lâcheté. Il n'y a d'abord que des gens qui ont peur et qui, ensuite, dont quelque chose de cette peur : ils volent avec les ailes qu'elle leur donne aux talons où demeurent au sol, désespérément perdus, les pieds entravés(P. 46)
Commenter  J’apprécie          110
JeanPierreV
JeanPierreV   08 mars 2016
Et ce peuple alors, uni quelques minutes avant par la faim, se divisait, se disloquait, de désagrégeait à cause de cette même faim. On se poussait ; et dans cette masse d'où l'intelligence s'était provisoirement retirée, les costumes se battaient contre les haillons, les directeurs d'entreprise contre les humbles gens, les patrons contre les chômeurs. La lutte des classes est le moteur de l'Histoire. La faim est le moteur de la lutte des classes. (P. 25)
Commenter  J’apprécie          90
psambou
psambou   24 octobre 2015
Idrissa pensa qu'il était au fond inutile de parler, mais il savait que cette pensée était peut-être la plus grande victoire de la Fraternité : arriver à faire croire aux gens que parler était inutile, et qu'elle pouvait parler à leur place, mieux exprimer leur pensée, dans son propre langage. Et en les dispensant de parler, elle les dispensait aussi de penser. Tout régime autoritaire grandit ainsi : parcequ’il réussit à faire illusion de l'inutilité de la communication, de la paresse devant le langage, une vertu individuelle et collective. ce n'est pas simplement d'une extinction de parole et du langage qu'il s'agit : de façon plus insidieuse, la propagande parvient et c'est autrement plus subtil, difficile, dangereux à faire croire à ceux à qui elle s'adresse que cette extinction de leur voix est une heureuse nécessité. Ces derniers se taisent parcequ’ils ne jugent plus nécessaire de parler, tant tout leur parait évident et clair.
Commenter  J’apprécie          60
Enroute
Enroute   27 juillet 2018
Mourir pour ses idées est la plus honorables des morts, car cela prouve qu'on en avait.
Commenter  J’apprécie          50
robertkonig
robertkonig   08 août 2019
Le travail commença. Ils ne savaient pas combien de nuits cela prendrait, mais ils s'y mirent. Décider de commencer à se battre, et transformer la peur. C'est le plus important et, naturellement, le plus difficile, pour un homme qui n'est pas libre et qui rêve de sa liberté.
P. 59
Commenter  J’apprécie          30
Fuyating
Fuyating   13 mars 2019
Attendre face à la peur, c'est la laisser gagner sans l'avoir combattue, en lui ayant même facilité l'affaire.
Commenter  J’apprécie          30
Fuyating
Fuyating   13 mars 2019
Ce que l'idéologie craint et hait, c'est que l'écriture des livres dangereux soit le fruit d'une aventure libre de l'intelligence ; ce qu'elle brûle et veut nier aussi, c'est l'Histoire même de l'intelligence libre, dont l'écriture est à la fois le terme et le signe.
Commenter  J’apprécie          30
Enroute
Enroute   27 juillet 2018
"Qu'y a-t-il à la télé ?
_ Sans doute la même chose qu'à la radio, avec en bonus la tête de cet imbécile qui se prend pour Dieu."
Commenter  J’apprécie          30
Dridjo
Dridjo   30 octobre 2015
"Notre allié, c'est le peuple. Sans lui, aucun espoir n'est permis. Lui seul peut renverser cette barbarie. Ce n'est pas nous qui le feront. Ce journal peut, au mieux, redonner de l'espoir. Je crois en ce peuple, malgré tout ce qu'il a fait. De toute manière, je n'ai pas le choix. Le peuple est dangereux et imprévisible. C'est possible. Mais il ne faut pas perdre de vue que c'est cette imprévisibilité qui déroute, et qui en fait une arme que l'on ne peut jamais tout à fait maitriser. Un jour, il se révoltera. Et ce jour-là, vous le remercierez."
Commenter  J’apprécie          30




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Jésus qui est-il ?

    Jésus était-il Juif ?

    Oui
    Non
    Plutôt Zen
    Catholique

    10 questions
    1241 lecteurs ont répondu
    Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre