AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782930657721
251 pages
murmure des soirs (15/09/2021)
4.15/5   10 notes
Résumé :
À quinze ans, Sally vit à Bruxelles, seule avec sa mère, qui a sombré dans l’alcool. De sa famille, restée à La Roche-en-Ardenne, on ne peut plus parler. La vie de Sally prend un nouveau tournant quand elle découvre que le mari de sa voisine Eva, sympathique septuagénaire, a mystérieusement disparu. Sally se lance alors dans une enquête, qui la mènera plus loin qu’elle ne l’imaginait. Sur la piste de Michel, l’adolescente voit resurgir les questions étouffées depuis... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Merci aux Editions mumure des soirs et à Babelio pour cette masse critique.

Premier Roman de l'auteur.
J'espère pas le dernier: J'ai beaucoup aimé.

j'ai eu le sentiment qu'elle me racontait son histoire assise à côté de mon lit. Je me sentais proche d'elle.
Cela se déroule à Bruxelles, donc dans un environnement familier pour ma part.

Je me suis vite attaché à Sally et Eva. Un peu moins à Sandra.


Le petit bémol? je reste sur ma faim sur certains sujets abordés : William, pourquoi est-il évincé de la vie de Sally. Peut-être va-t-on le retrouver dans son prochain opus?
Les amies Mandy et Grace semblent être là pour décorer..

Mais c'est facile de critiquer en tant que lectrice!

Vivement le suivant!
Commenter  J’apprécie          121
Sally est une jeune fille de 15 ans qui semble mener une vie ordinaire dans un appartement bruxellois avec sa mère. Or celle-ci a des comptes à régler avec l'alcool et surtout avec son passé. Quand Sandra boit, Sally trinque.
C'est dans ce contexte particulier qu'elle fait la rencontre de sa voisine Éva une septuagénaire pétillante mais qui porte elle aussi son lot de souffrances. Sally va se mettre en tête de l'aider à résoudre l'énigme de son mari disparu. Cette recherche lui permettra-t-elle d'oublier ses propres problèmes?

***

Pour un premier roman, c'est une réussite !

Tout d'abord, j'ai apprécié la sincérité des propos et la crédibilité du sujet. J'avais en effet l'impression d'évoluer dans un monde proche du mien, avec des personnages familiers. La chronologie des faits et les lieux cités m'ont permis d'entrer dans le coeur de l'histoire.

Ensuite, ce récit me fait penser à une « matriochka ». Au fur et à mesure de l'histoire et des rencontres, le lecteur démêle petit à petit le noeud du problème, celui qui est à l'origine des ceux de Sandra. C'est donc avec un élan enthousiaste que j'ai terminé ce roman.

Certes, au début, j'ai éprouvé un peu de difficulté à me laisser porter par l'histoire et par le personnage de Sally. C'est peut-être dû au côté plus « rhétorique » avec la citation d'oeuvres littéraires. Puis, comme par enchantement, les personnages croisés comme celui de William ou de Michel, m'ont permis de trouver la porte d'une autre dimension : celle de l'empathie.

En conclusion, je vous conseille de découvrir ce roman initiatique moderne. Si celui-ci était un objet du quotidien, ce serait une vieille commode de grand-mère, pour le côté attachant (pas pour le côté vintage). À chaque étage, à partir du premier, vous y trouverez de l'émotion.

Merci une nouvelle fois à Babelio pour sa confiance !
Lien : https://www.aliceaufildespag..
Commenter  J’apprécie          22
Dans ce récit, on découvre l'histoire de Sally, 15 ans, qui vit seule avec une mère dépressive et alcoolique. Sa vie n'est pas simple, mais elle a l'intelligence d'être ouverte aux rencontres et fait la connaissance d'une voisine d'une septantaine d'années et d'un jeune homme exilé de son Cameroun natal, dont la relation naissante va lui servir de refuge.

L'étau se resserre lorsque sa mère décide de suivre une cure de désintoxication à l'hôpital. Sally doit alors gérer le quotidien toute seule comme une grande avec l'anxiété qui en découle, mais elle n'est plus seule désormais, ses 2 nouveaux amis sont là pour veiller sur elle malgré les difficultés qu'ils vivent eux-mêmes.

Un récit d'initiation tout en douceur.
Commenter  J’apprécie          10
Sally. Voilà plusieurs jours que j'ai tourné ta dernière page. Je me suis attachée à tes personnages. La jeune adolescente qui pourrait être une de mes élèves, la "pas si vieille voisine" qui au final est parfois bien seule, la mère un peu paumée mais tellement réaliste. Voilà plusieurs jours que je regrette de t'avoir lu si vite. le style s'y prête, il faut dire. La plume est vive, souvent jeune, les évènements se suivent et nous entraînent dans une (en) quête pas si ordinaire. Tu découvres ce que tu cherches et te dévoiles petit à petit. C'était un réel plaisir jeune fille.
Commenter  J’apprécie          01
Merci Sally! (Et merci Nathanaëlle !) je referme le livre sans refermer l'histoire… Sally continue son bout de chemin…
Une lecture agréable pour une histoire de vie qui l'est moins. Ce roman rend foi en l'humanité.
Même si ce n'est pas toujours facile à admettre, nous avons besoin des autres… une belle leçon de vie!
Je recommande cette lecture sans hésitation ! Ressentir des émotions en lisant en fait pour moi, un livre à conseiller !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
– Pour en revenir au roman, c’est juste qu’il ne se passe absolument rien. Lizzy n’a rien d’autre à faire de ses journées que se demander si elle sera invitée au bal. On dit que c’est la plus intelligente des filles, mais, jusque-là, j’ai plutôt l’impression que c’est… Comment on dit.. Une oie blanche ?

– C’est un point de vue qui se tient.

– Et puis, les femmes, c’est pas des pots de fleurs quand même ! Ça me tue comme elles n’ont qu’une idée en tête. Se caser. Et la mère, on dirait une proxo. Tout ce qui l’intéresse, c’est que sa fille se marie avec Machin qui a plein de pognon. Ça m’écœure.

Sally s’était agitée bien plus qu’elle ne s’y attendait. Elle lut l’étonnement dans les yeux noirs de son voisin.

– Heureusement que vous n’appréciez pas ce livre, mademoiselle. Si vous l’aviez aimé, j’aurais été pulvérisé par votre petite allocution. Vous avez entièrement raison. La situation des femmes était loin d’être enviable à l’époque. Mais l’est-elle aujourd’hui ? À l’époque du #metoo…
Commenter  J’apprécie          00

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus

Lecteurs (15) Voir plus



Quiz Voir plus

Albert Camus ou Jean-Paul Sartre ?

La nausée ?

Albert Camus
Jean-Paul Sartre

10 questions
143 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre

{* *}