AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.9/5 (sur 14251 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1974
Biographie :

Nicolas Beuglet est romancier et scénariste.

Il commence sa carrière comme journaliste au "Figaro Étudiant" et présente des flashs info sur Europe 2. Il travaille ensuite pendant une quinzaine d'années sur M6, d'abord comme présentateur des émissions 80 à l'heure et Génération Hit, puis comme rédacteur en chef et producteur.

En 2011, il a publié un premier roman, "Le premier crâne", sous le pseudonyme de Nicolas Sker.

"Le cri" (XO éditions, 2016), son deuxième roman et le premier d'une trilogie ayant pour héroïne l'inspectrice norvégienne Sarah Geringën, est lauréat du Prix du Polar des Petits Mots des Libraires, du Prix du Roman Populaire et du Prix Nouvelles Voix du Polar 2018, catégorie roman français (Pocket).

Le deuxième volet, "Complot", paraît en 2018, suivi de "L'Île du diable", en 2019.

Il publie "Le dernier message" en 2020 et "Le passager sans visage" en 2021 chez XO éditions.

Marié et papa de deux filles, il vit à Boulogne-Billancourt.

page Facebook : https://www.facebook.com/NicolasBeuglet/



+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Nicolas Beuglet   (15)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (52) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Le cri


Citations et extraits (851) Voir plus Ajouter une citation
La vie nous tuerait tous si nous n’avions pas l’oubli [...]. Cet oubli qui fait que nous ne pensons pas chaque seconde à l’absurdité de notre existence. Nous vivons sans savoir d’où nous venons et nous mourons sans savoir où nous allons. Comment vivre entre les deux ? Comment ne pas être paralysé par cette absence de sens ? C’est logiquement impossible. Et pourtant, la majorité y parvient et fait un peu comme si de rien n’était. Mais imaginez que vous soyez forcée de penser cet absurde sans rien pouvoir faire d’autre, pas sûr que vous survivriez. C’est le genre d’état qui peut nous traverser lorsque nous sommes confrontés de près à la mort d’un proche.
Commenter  J’apprécie          1040
Chaque époque a ses certitudes et le présent est parfois prétentieux lorsqu’il juge le passé.
Commenter  J’apprécie          770
[...] le temps que le journaliste passe à l’antenne à répéter la même chose pour vous faire croire que vous êtes informés, c’est autant de temps qu’il ne passe pas sur le terrain à recueillir l’information dont vous auriez vraiment besoin pour comprendre ce qu’il se passe.
Commenter  J’apprécie          690
-Tu n'as pas peur de mourir, mais tu es comme tout le monde, tu as peur de souffrir.
Commenter  J’apprécie          630
Dans trois ans , les Occidentaux vont commencer à mourir en masse.
La cause de cette montée exponentielle de la mortalité sera d'autant plus foudroyante que son origine est ignorée de la grande majorité des Etats et des citoyens.
Il ne s'agit ni d'une maladie, ni du dérèglement climatique, ni d'une guerre.
Mais d'un fléau plus inattendu : la chute de l'intelligence humaine.
Le constat est aussi implacable que désolant.
Toutes les études depuis soixante-dix ans aboutissent à la même conclusion : le niveau de l'intelligence humaine est en décroissance.
Autrement dit, nous devenons de plus en plus stupides et ce mouvement d'abêtissement généralisé ne va pas s'arrêter.
L'information pourrait prêter à sourire si ce n'était pas le pire qui puisse arriver à l'humanité...............................................
...........................................Ceux qui ne seront pas préparés à cette hécatombe s'exposeront à une terrible crise sanitaire.
Ne possédant pas la solution pour enrayer l'épidémie de bêtise qui a déjà commencé à contaminer nos pays, nous préconisons la prévoyance en vous assurant le stockage massif de cercueils qui vous éviteront l'ingérable saturation des morgues ............................................
............................................ Comme toute épidémie, ce sont ceux qui l'anticipent qui la surmontent.
Et pour les retardataires, cette fois, aucune mesure de confinement ne viendra à bout d'une pandémie bien plus durable que celles que nous avons connues...
Commenter  J’apprécie          453
Nous avons tous compris que la connaissance se trouvait non pas sur Internet, qui certes peut être un outil intéressant d'amorce, mais qui ne sera jamais un lieu de savoir.
Notamment parce que ce n'est pas vous qui choisissez ce que vous allez lire, mais un algorithme qui vous oriente vers ce qui a été jugé acceptable ou rentable par l'entreprise détenant le moteur de recherche que vous utilisez.
Et quand bien même vous tomberiez sur une lecture qui échappe à ces filtres, elle sera toujours tronquée, ou le résultat d'une copie de copie de copie d'un extrait d'une seule source dont plus personne ne sait trouver l'origine.

Alors que dans une bibliothèque, vous êtes maître du choix de l'ouvrage que vous allez lire.
Et surtout, les livres sont les seuls qui prennent le temps de l'explication, de l'approfondissement, de la confrontation des sources, de la mise en perspective et, le plus important, de la nuance.
Ici, contrairement à la lecture sur Internet, on a tout le loisir de laisser infuser la réflexion.
De relire posément les penseurs qui nous ont précédés.
Tous ceux qui ont déjà longuement songé aux pièges dans lesquels l'être humain risquait de tomber.
Commenter  J’apprécie          440
-Chaque époque a ses certitudes et le présent est parfois prétentieux lorsqu'il juge le passé.
Commenter  J’apprécie          402
...de 1950 à 1970, la CIA a conduit des expériences sur des sujets non consentants dans le but de contrôler l'esprit humain. Cela se faisait à base d'injections de drogues, notamment du LSD, mais aussi des simulations électriques sensorielles et psychiques sur des patients d'hôpitaux psychiatriques sans famille,...
Commenter  J’apprécie          352
- Oui, vous, jeune homme, là-bas? Oui, vous avec l'improbable effigie de Che Guevara sur votre pull. Vous savez au passage que ce type est rapidement devenu un extrémiste communiste qui a entraîné son peuple dans la misère économique?
L'étudiant leva les épaules.
- Peut-être, mais il avait l'air cool.
- Très bien, je vois que vous êtes quelqu'un d'engagé et de responsable.
Commenter  J’apprécie          320
Elle ne pouvait s'empêcher de penser que le schéma était toujours
le même : j'impose aux autres ce qui est prétendument bon pour eux, mais je fais tout l'inverse dans ma vie personnelle.
Cela valait pour les appels à la réductions des dépenses énergétiques par ceux qui se déplacent en jet privé et en yacht, pour ceux qui demandent plus de numérique chez les jeunes, mais qui envoient leurs enfants dans des écoles sans écrans, ou encore pour l'augmentation des règles de transparence bancaire imposées aux petits épargnants, par les mêmes qui cachent des milliards sur des comptes offshores ...
Commenter  J’apprécie          310

CONVERSATIONS et QUESTIONS sur Nicolas Beuglet Voir plus
Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Nicolas Beuglet Voir plus

Quiz Voir plus

Le sumo qui ne pouvait pas grossir êtes vous incollable?

Comment s'appelle le personnage principal?

Jun
Pau
Jules
Pun

9 questions
81 lecteurs ont répondu
Thème : Le sumo qui ne pouvait pas grossir de Eric-Emmanuel SchmittCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..