AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
3,39

sur 9 notes
5
1 avis
4
2 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis
Takalirsa
  04 novembre 2018
Dans ce quatrième tome, on découvre un De Gaulle en perte de vitesse, radoteur et un brin prétentieux. le président passe son temps à raconter ses exploits passés ("Vous ai-je déjà raconté..?") comme un vieil homme sénile et rasoir, ce qui exaspère son entourage y compris sa femme Yvonne ("C'est déjà un bien assez grand sacrifice de vous accompagner dans cette galère. Si je dois en plus y accorder une quelconque attention..."). Au début on trouve ces scènes, qui permettent au scénariste de revenir sur des événements antérieurs, plutôt drôles (Yvonne s'endort même dans l'avion !) mais elles deviennent vite répétitives. De Gaulle se fait agaçant, très imbu de sa personne voire manipulateur ("Il m'a fallu jouer finement."). Surtout, il apparaît complètement dépassé par la situation actuelle qui semble à peine l'intéresser.

Les revendications des étudiants et ouvriers sont peu développées, l'intrigue étant avant tout axée sur les réactions du gouvernement. Incapable de gérer la crise sociale, le président est en complet désaccord son premier ministre Pompidou et tout n'est que rapports de force - entre hommes politiques, avec les syndicats et contre les ouvriers. Quand il réalise qu'il est "un homme fini", De Gaulle prend même la fuite ("Je pars me reposer")! La fin n'est pas très claire, on comprend que l'assemblée est dissoute et que surtout le chef d'état, qui a été proche de démissionner, a eu les Français à l'usure ("Les Français ont plus voté contre le désordre que pour De Gaulle"). Une fin de carrière peu glorieuse pour "le rebelle de 1940" et la série s'essouffle avec lui...
Lien : https://www.takalirsa.fr/cha..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Radwan74
  31 juillet 2021
Ce quatrième tome innove en faisant 2 retours dans l'histoire du Général avec Mai 68 et la Guerre d'Algérie.
Une innovation mais pas une réussite. Il aurait été beaucoup plus clair et intéressant de dissocier ces deux événements en 2 albums, il y avait suffisamment de matière !
C'est d'autant plus décevant pour la partie sur la Guerre d'Algérie qui est vue par de courts retours dans les mémoires du Général. D'ailleurs, cela donne un étrange sentiment de mémoires d'un Général sénile. J'imagine que l'auteur voulait montrer un homme déconnecté, vieillot et qui n'arrive plus à user de ses tactiques habituelles mais je trouve le rendu mal fait.
Je suis donc globalement déçu par un récit mal conçu malgré une partie sur les événements de 68 plutôt bien développés ; notamment dans le dossier final qui donne une vision plus claire des événements que la BD en elle-même.
Commenter  J’apprécie          10
croix59
  30 novembre 2020
Album qui met en parallèle la prise de pouvoir en 58 par De Gaulle et la montée de la crise de Mai 68. De Gaulle est un peu en mode "radotage", il est persuadé qu'il suffira qu'il apparaisse tout comme pour 58, pour que les français soient satisfaits et rentrent chez eux. Dépassé, peu satisfait par son entourage (Pompidou en prend pour son grade), il n'est plus la figure tutélaire et incarne le passé. Après une intervention à la télé qui se passe mal, il redescend sur terre et déprime. le passage d'un état à l'autre est un peu surprenant pour ce personnage politique. Quelques passages drolatiques. Ce n'est pas hagiographique, ce n'est pas non plus un réglement de compte, juste un personnage vieillissant, qui ne comprend plus. Quelques uns de ses bons mots sont placés. Pas mal du tout même si la BD se termine sur une "simili" victoire puisque De Gaulle démissionera un an plus tard.
Commenter  J’apprécie          10
fihi72
  25 juin 2018
Merci à Babelio et aux éditions Grand Angle pour m' avoir envoyer ce livre.
Bon, je ne m' attendais pas à une BD, mais finalement ça c'est bien lu.
Intéressant pour les enfants et même ceux qui comme moi, ne connaissent pas tout de la vie politique du Général de Gaulle.
Je ne le savais pas dépassé à ce point avec Mai 68 et appris pas mal de choses.
Livre à lire comme ça, pour se documenter un peu et apprendre plus facilement en BD pour les plus jeunes, c'est une bonne idée.
Commenter  J’apprécie          10
vvl
  24 juillet 2018
Une BD historique très intéressante, bien documentée avec des pointes d'humour. le dessin réaliste et classique correspond bien au thème, mais les couleurs sont un peu trop sombres à mon goût.
Commenter  J’apprécie          00
AncreRenard
  28 juin 2018
S'il s'agit du tome 4 d'une série, il n'est pas nécessaire de lire les premiers tomes pour comprendre celui-ci (juste quelques références en histoire de France sur la période du XXième siècle).

Mai 1968. De Gaulle s'ennuie. Pour lui, il n'y a plus rien de grand à accomplir. Survient la crise estudiantine, sociale et politique qui secoue le régime et lui redonne l'envie d'en découdre. Se référant sans cesse à mai 1958 et à la façon dont, dix ans plus tôt, il a roulé les militaires, les pieds-noirs et les parlementaires de la IVe République, Charles de Gaulle pense facilement venir à bout des contestataires, avec la maestria politique dont il est coutumier. Mais rien ne marche.

Ce qui est est intéressant dans cette histoire c'est que l'on aborde la petite histoire qui fait la grande, même si cela est romancé il est intéressant de suivre De Gaulle dans son « intimité » et dans son quotidien de président avec ces réactions humaines, qui désacralise aussi cette figure historique (qui reste très présente encore de nos jours dans l'histoire française moderne).

La période évoquée sera aussi moins familière à beaucoup car on connaît le général résistant et leader de la France résistante pendant la seconde guerre mondiale mais la période homme politique est beaucoup moins évoquée dans les salles de classe.

Il y a des petites anecdotes très drôles, comme De Gaulle promenant le chien qui lui a été offert (un corgy offert par la reine d'Angleterre ).

Par contre, le défaut majeur est que la BD ne vous prendra pas par la main pour vous expliquer le contexte et les personnages. Autant certains sont connus comme Pompidou mais il y a des noms de ministre ou de généraux avec qui De Gaulle parle et qui vous seront totalement inconnu comme certains évènements (mes cours d'histoire sont certes loin mais il est dommages de ne pas expliquer par exemple en quoi la 4ième république était inefficace….).
Lien : http://ancrerenard.fr/2018/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1217 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre