AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de xnewlo


xnewlo
  13 juillet 2014
Ceci est le premier tome de la trilogie " L'hôtel des souvenirs" de Nora Roberts.

Ces trois tomes mettent en scène les trois frères Montgomery: Beckett, Owen et Ryder. Un livre est consacré à l'histoire de chacun des frères. L'intrigue tourne autour d'un vieil hôtel, en cours de rénovation par la famille Montgomery.
Dans ce premier opus, il va s'agir de suivre le quotidien de Beckett, qui occupe le poste d'architecte dans la famille. Cet homme est amoureux de Clare, l'ancienne meneuse des pom-pom girls du lycée depuis qu'il a seize ans. Après l'avoir perdue de vue depuis que celle-ci s'est mariée, Beckett s'est rejeté dans le travail, et a mené des aventures sentimentales très peu concluantes. Un jour, Clare revient en ville, auprès de sa famille puisque son mari est décédé en Irak. Accompagnée de trois petits garçons turbulents, Clare s'investit dans une librairie qu'elle a acquise. Entre vie de famille et vie professionnelle, Clare est débordée. Une relation sentimentale serait malvenue en cette période, mais c'est sans compter qu'elle va se retrouver en contact avec Beckett...
A côté de cela, la famille Montgomery doit trouver une directrice pour diriger leur ancien hôtel, qui semble être hanté par une mystérieuse apparition aux effluves de chèvrefeuille...

En ce qui concerne les personnages, comme à son habitude, Nora Roberts à su rendre ceux-ci très attachants et parfois atypiques.
Parmi eux, Beckett, jeune homme travailleur, romantique et serviable. Fou amoureux de Clare, celui-ci va tout mettre en oeuvre pour la séduire, tout en respectant son passé douleureux.
Clare, elle, a été mariée très jeune à son amour de jeunesse, Clint, qui était militaire. Ce couple a su construire très tôt une famille nombreuse, qui se serait encore agrandie si celui-ci n'était pas mort au combat en Irak.. Un peu têtue, courageuse, mais aussi mère aimante, Clare sait faire face à peu près à toutes les situations quotidiennes. Hors, lorsqu'elle va être sujette à des harcèlements de la part du fils du concessionnaire de la ville, elle va vite perdre le fil...
Les personnages secondaires sont aussi assez attachants, notamment Avery, l'une des meilleures amies de Clare. Loufoque, serviable, et célibataire endurcie, ses répliques sont assez tordantes par moment.
Les trois enfants de Clare sont quand à eux, très espiègles et intelligents.
Hope, la bimbo urbaine, deuxième meilleure amie de Clare revient en ville, pour décrocher le job de directrice de l'Hôtel des Montgomery. Jolie, intelligente, nous n'apprenons pas encore beaucoup de choses sur son compte. Mis à part qu'elle est peu appréciée de Ryder Montgomery, puisque la mère Montgomery a jeté son dévolu sur elle sans trop réfléchir.
Enfin, Owen et Ryder sont des frères taquins, travailleurs et soudés. Nous n'apprenons pas encore beaucoup d'éléments à leur sujet, mis à part qu'ils sont tous deux des célibataires endurcis.

Bref, ici, pas d'intrigue réellement compliquée. On assiste aux prémisses d'une histoire d'amour. Tout ceci est bien écrit, bien ficelé. Les personnages sont attachants. On lit le livre d'une traite. L'intrigue des harcèlements tient le lecteur en haleine, tout comme l'aspect fantastique à propos du fantôme de l'hôtel. J'ai hâte d'en savoir plus à son sujet lors des deux prochains tomes. Tout est rose et tout finit bien. Encore une fois, je ne suis pas déçue par Nora Roberts. Ses livres sont frais, et ses "happy-end" sont très appréciables entre deux thrillers particulièrement complexes. J'ai beaucoup aimé, et je recommande ce livre aux amatrices d'histoires d'amour.
Commenter  J’apprécie          51



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (2)voir plus