AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Critiques sur Coeur d'acier (44)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Tatooa
  06 décembre 2015
Comme souvent avec Sanderson, l'idée de base est superbe et n'avait jamais été réellement exploitée, du moins pas à ma connaissance. Que les gens qui ont des super-pouvoirs deviennent tous des super-méchants, sans qu'aucun d'entre eux n'échappent à la tentation de tyranniser les simples humains, ainsi que le craignent certains dans les X-men, c'est plutôt bien amené ! Le style est impeccable, et on suit les mésaventures des Redresseurs avec intérêt, c'est un bon bouquin d'action.

Après, j'ai trouvé que, par rapport aux autres bouquins que j'ai lu de lui, c'est un peu trop "jeunesse". Le héros est un vieil ado parfois très ado, et parfois tellement adulte que ça en devient un peu incohérent. Sanderson s'est beaucoup amusé, semble-t-il, à faire dire des métaphores idiotes à ce "héros", David. Un peu ça va, mais bon, au bout d'un moment, ça devient un peu pénible.
Par ailleurs, j'ai vu venir les révélations du dénouement d'assez loin. Disons qu'il n'y a pas eu de grande surprise. L'avantage c'est que même si c'est le premier tome d'une trilogie, ça peut parfaitement se lire comme un one-shot, puisque ça finit.

Bref, c'est pas le meilleur Sanderson que j'ai lu, mais ça reste d'un bon niveau si on le resitue dans le cadre "jeunesse". Mon préféré de lui reste Warbreaker.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          264
Saiwhisper
  27 août 2020
Pourquoi ai-je mis si longtemps avant de sortir ce roman de ma PAL ?! J'ai tout simplement frôlé le coup de coeur. L'auteur a su proposer le cocktail idéal : des super-méchants crédibles, un monde sombre, un héros aussi attachant que malin, des personnages secondaires variés, un scénario basé sur la vengeance assez classique, mais bourré d'action, ainsi que de l'humour ! Pour tout vous avouer, j'étais même tellement conquise durant ma lecture que, alors que je n'étais qu'à la moitié du livre, j'ai commandé la suite. Je souhaitais directement pouvoir enchaîner avec le second opus. Hélas, il n'est pas encore arrivé… J'espère que cela ne tardera pas trop ! En tout cas, j'ai hâte de retrouver le jeune David et l'équipe des Redresseurs !

Ce qui m'a surtout fait apprécier ce premier volet, c'est son univers noir, mature, corrompu et inquiétant rempli de super-héros aux viles intentions. Dès le début, Brandon Sanderson plante le décor et annonce la couleur : le lecteur assiste à une attaque mortelle dans une banque. David, enfant âgé de huit ans, va assister à l'horreur avec l'Exécuteur qui va assassiner bébés, enfants et adultes grâce à son pouvoir incommensurable. La scène est terrible, presque à vomir ! J'avais beaucoup de peine pour ces innocents qui étaient là au mauvais moment et au mauvais endroit… C'est grâce à ce passage bouleversant que l'on va commencer à réaliser que la ville de Newcago n'est pas un lieu pour vivre idéal. Là-bas, les super-héros (que l'on appelle « Épiques ») sont tous des super-vilains. Il n'y a aucun justicier pour sauver les citoyens. Les Épiques gouvernent en maîtres, tuent quand bon leur chante, ont fait disparaître la lumière du jour et se laissent guider par leurs envies ou le profit. Au-dessus de tous ces individus, on distingue Coeur d'acier, un puissant Épique qui dirige en tyran. Il m'a fortement rappelé « le Protecteur » dans la génialissime série tv/de comics « The Boys ». Comme le Protecteur, Coeur d'Acier a des allures de Superman corrompu, dépravé, odieux et semble être quasiment divin. Personne ne peut le blesser que ce soit par balles ou avec un autre pouvoir. Pourtant, l'impétueux David a juré vengeance : ce monstre a exterminé son père à la banque. Il le tuera, même s'il ne connaît pas encore la manière dont il procèdera.

C'est donc dans ce monde de super-criminels qui ne se soucient en rien de rendre la justice, qui méprisent les humains et abusent de leurs pouvoirs, que va évoluer notre héros. Celui-ci m'a directement séduite avec son caractère. de nature dynamique, impulsive, observatrice, intelligente, drôle et parfois naïve, ce petit malin va souvent faire preuve d'improvisation dans sa lutte contre les Épiques. Même s'il n'est pas allé à l'école et a directement travaillé, il a tout de même plusieurs cordes à son arc : en plus d'être doué avec un fusil, il a étudié les Épiques et cherché leurs failles, en vue d'un jour les abattre. Pour mener à bien ses desseins, il va tenter de contacter les Redresseurs, des rebelles que l'on pourrait considérer comme les protecteurs de l'humanité. Cette petite équipe m'a énormément plu ! Tia la geek adepte de coca-cola, Abraham le sage, Cody le comique de service, la belle Megan et le chef Prof Jon ont su me charmer en quelques chapitres. Bien que certains résistants soient encore très mystérieux, notamment Prof et Megan dont j'avais deviné plusieurs secrets, j'ai aimé découvrir chacun d'eux et j'ai adoré les voir tisser des liens avec le jeune orphelin !

En dépit d'une base scénaristique reposant sur la vengeance, cet ouvrage immersif propose énormément de tensions et de rebondissements. Des courses-poursuites intenses, aux complots, aux assassinats dans l'ombre et aux fusillades épiques, il y a de quoi faire ! J'ai pris grand plaisir à découvrir tout cela. Parfois, j'ai également ri, en particulier grâce à Cody ou à l'humour volontairement foireux de David. Certains passages m'ont tenue en haleine, d'autres m'ont surprise (ex : le secret de Confluence), tandis que le dernier tiers était impossible à lâcher ! En définitive, j'ai passé un super moment ! Je recommande cette lecture à tous ceux qui affectionnent les histoires de super-héros non-conventionnelles, avec des personnes faisant le mal et le faisant bien (pas simplement pour jouer les méchants) ! Merci encore à Amanda pour ce cadeau d'anniversaire vraiment bien choisi.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          194
Walktapus
  27 février 2014
Je cherchais un nouveau bouquin pas trop compliqué à écouter en VO pour mes trajets nocturnes à pied. Après avoir tenté d'écouter mes deux grandes dames préférées, Ursula et Tanith, je me suis rabattu sur Sanderson qui était parfaitement dans mes cordes.

Steelheart est une histoire de super-vilains, les epics, qui imposent leur tyrannie sur le monde. La ville de Newcago (Chicago), transmutée en acier et plongée dans l'obscurité, est dominée par l'invincible Coeur d'Acier (Steelheart) et ses acolytes. Les seuls résistants sont des humains sans aucun pouvoir, qui traquent les faiblesses cachées des tyrans. Une thématique intéressante et renversée pour les amateurs de super-héros.

Le style est efficace et très cinématographique. On a l'impression de voir un blockbuster (ou une série télé pas trop compliquée), autant dans la mise en scène que dans les ficelles du récit. Sortez le pop-corn. Quant à moi, je pense que je vais plutôt attendre le film !
Commenter  J’apprécie          123
Leshayah
  24 juillet 2016
Encore une fois je suis plus que ravie de ma lecture. Brandon Sanderson fait définitivement partie de mes auteurs favoris...voilà c'est dit !

Alors dans ce roman j'ai deviné quelques trucs assez importants m'enfin quand le reste m'épate autant ça ne me dérange pas. Un peu comme dans tous ces livres dont on sait qu'ils vont bien finir (le gars finit avec la fille, le détective attrape le voleur, le héros tue le dragon...), ici ce qui est important ce sont les plans, improvisations, révélations et autres retournements de situation.

Encore une fois les personnages sont "réels", le décor est "visible" et l'univers est complet. Et toujours avec un système, sans faille, de magie et de technologie...

Là, ce qui m'a surpris, c'est que j'avais l'impression de lire un Marvel (bah oui ! Les super-pouvoirs !!). Et c'était très agréable, les pages tournaient d'elles-même.
Commenter  J’apprécie          100
mauriceandre
  29 novembre 2018
Salut les Babelionautes
Je suis tombé par hasard, a ma Médiathèque, sur ce roman de Brandon Sanderson en fouinant dans l'espace réservé au littératures de l'imaginaire sans savoir qu'il était le tome 1 d'une trilogie.
Nous sommes sur la Terre dans une époque future, a la suite d'un événement surnaturel certains humains ont acquis des supers pouvoirs.
Mais contrairement a ce qu'on lit dans les Comics ils les utilisent pour se tailler un Empire ou tout leur est permis.
Mais la résistance s'organise autour d'un groupuscule que l'on nomme "les Redresseurs".
Mais revenons au début, David est le personnage principal, il a huit ans quand les humains transformé qu'on appelle les "Épiques" prennent le pouvoir et ou l'un d'entre eux tue son père.
Depuis, il compulse toutes les données sur eux pour connaitre leur faiblesse, car comme Superman avec la kryptonite, ils en ont tous une.
j'ai bien aimé ce premier tome .
C'est de la bonne SF, avec des personnages ayant une forte présence et des dialogues savoureux, avec de l'humour, ce qui ne gâche rien.
Malheureusement les tome deux et trois ne sont pas au catalogue des Médiathèques que je fréquente, il me faudra soit les achetés d'occasion soit les trouvés en Ebook.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Meglock
  15 avril 2015
J'ai eu une grande période à vide où j'avais beaucoup de mal à entrer dans un livre. Surtout parce que tous les livres qui passaient entre mes mains mettaient beaucoup de temps à démarrer. Et puis il y a eu Coeur d'Acier.
Ce livre je l'ai fait durer car c'était le seul qui me passionnait. Et vraiment je ne le regrette pas. Tout d'abord résumons l'histoire (pas de spoiler) :

Depuis l'apparition de Calamité dans le ciel, des Épiques sont apparus. Ils ont l'apparence d'humains mais ont des pouvoirs exceptionnels... Ils pourraient être fascinants et être les super-héros des comics et autres bandes-dessinés que nous avons l'habitude de lire mais non. Les Épiques utilisent leurs pouvoirs pour dominer les humains lambda, les réduire en esclavage dans un règne de la terreur. Cependant ils ont tous une faiblesse.
David a 8 ans, il est à la banque avec son père quand un Épique entre et commence à tuer les gens qui s'y trouvent. Coeur d'Acier entre ensuite dans la banque et montre sa supériorité sur l'autre Épique. le père de David tire avec un pistolet sur l'autre Épique pour sauver Coeur d'Acier mais celui-ci est frôlé par la balle et est très légèrement blessé au visage. Après cet incident, Coeur d'Acier tue toutes les personnes présentes dans la Banque et détruit le bâtiment. Mais David a pu s'échapper. Il est le seul qui a vu Coeur d'Acier saigner.
10 ans plus tard, David a grandit mais son but dans la vie reste inchangé : tuer Coeur d'Acier.

Durant toute l'histoire on suit le point de vue et les pensées de David. Ce qui est parfois très drôle notamment ses métaphores ratées ! Entre le rire, l'action, les larmes...ce roman vous prend les tripes et les tord jusqu'à ce vous ayez lu la dernière ligne de la dernière page.
Les personnages sont tous intéressants et complexes, ils ont tous les qualités et leurs défauts qui font qu'ils sont humains (j'entends par là pas uniquement des personnages de papier qui représentent une facette caricaturée de la nature humaine).
Ce roman combine différents genres à mes yeux car nous menons toute une enquête autour des Épiques, on participe à la stratégie des combats, les combats, d'ailleurs, sont prenants, rapides, nerveux (vous ne pouvez clairement pas faire de pause dans votre lecture durant un des combats), il y a également une pointe de psychologie et de drague.
Le combat final dure plusieurs chapitres et on y lit deux gros coups de théâtre et on vérifie ou non toutes les hypothèses qu'on a élaboré au cours du livre. Personnellement cette fin m'a surprise mais une très bonne surprise. Après c'est peut-être moi qui suis naïve mais j'ai adoré cette fin et ce roman en général.
Je le recommande à toutes les personnes qui aiment la SF et tous ceux qui aiment les sensations fortes et même tout le monde en général ! Ce livre est super ! Foncez, vous ne le regretterez pas ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
Lovehorse
  19 mars 2020
Cela fait 10 ans.
10 ans que David a vu son père se faire tuer devant ses yeux par Coeur d'Acier.
10 ans qu'il étudie, observe, analyse le moindre fait et geste des Epiques, des personnes dotées de capacités extraordinaires, afin de trouver leurs faiblesses.
10 ans qu'il surveille les allers et venues des Redresseurs, justiciers qui tuent les Epiques, dans l'espoir de rejoindre leur rang.
10 ans qu'il risque sa vie dans les bas-fonds de Newcago pour la moindre suspicion d'information lui permettant d'atteindre son objectif.
Cela fait 10 ans que David attend de pouvoir tuer Coeur d'Acier et venger la mort de son père. Et aujourd'hui, il est temps de mettre son plan à exécution.


Ce roman est pour moi une très belle découverte. Je l'ai trouvé perdu sur une étagère de la bibliothèque et son résumé m'a tout de suite inspiré. Et il tient ses promesses.

Ce roman est très addictif et se lit extrêmement vite. Dès les premières lignes, on est emporté par une vague de suspense, de rebondissements et d'action.
L'intrigue est très bien construite. A de nombreuses reprises, la situation prend un virage à 180° et l'on ne sait pas où cela va nous mener, comment les personnages vont-ils parvenir à leur fin ? Mais on n'a pas le temps de se poser trop de questions, l'action ponctue l'histoire avec justesse : pas trop pour devenir étouffante, mais juste assez pour maintenir le lecteur accrocher à son livre comme s'il vivait lui-même l'action et que sa vie en dépendait.

J'ai beaucoup aimé l'univers construit pas l'auteur autour des Epiques et des Redresseurs : les pouvoirs et les faiblesses des Epiques, les différentes technologies développées les Redresseurs, leurs origines, … le tout forme un monde cohérant, intriguant, réaliste et original dans une atmosphère sombre et pesante.

Les personnages sont attachants et assez différents les uns des autres mais très complémentaires.
David est déterminé, intelligent et prêt à tous les sacrifices pour venger son père. Au début de l'histoire cette quête de vengeance est une obsession, sa raison de vivre, et rien d'autre ne peut l'en détourner. Mais après sa rencontre avec les Redresseurs, il finit petit à petit par s'ouvrir et à sortir de l'épaisse noirceur qui le suit depuis 10 ans.
L'équipe des Redresseurs suit ses propres règles, chaque membre à sa place et son rôle, c'est ce qui rend cette cellule terriblement efficace : Prof, le meneur, caractériel et mystérieux mais déterminé à mener chaque mission à son terme et à ramener chacun de ses équipiers en vie.
Tia, la « geek », cherche, analyse, coupe et recoupe chaque infos en avalant des litres de Coca pour mettre sur pied chaque mission.
Abraham, le bras armé de l'équipe. Derrière ses manières de gros dur se cache un homme plein de sagesse avec toujours les mots qu'il faut au bon moment.
Cody, le snipper et comique avec ses histoires tordues et douteuses sur ses origines écossaises. Il apporte une touche d'humour au coeur de cette situation oppressante.
Et enfin, la belle Megan, toujours au coeur de l'action, en première ligne mais distante et méfiante. On a un peu de mal à la cerner, tout comme David.


Cette histoire m'a beaucoup plu. Elle mêle action et suspense avec un petit côté fantasy dans un monde dystopique. On referme ce livre, haletant, le coeur encore battant de l'effort fourni pendant le sprint final, mais avec un taux de dopamine au-delà du seuil limite. Je recommande ce livre à tous les amateurs de SF-fantasy et d'action, vous ne serait pas déçu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
idevrieze
  25 août 2014

Parce que lire avec Ptitelfe, c'est tranquille la life

Que voulez vous ? Elle voit la drogue en ce moment (oui un traitement pour le dos, cela vous shoote les neurones). Et du coup, on dirait presque que la Jamaïque s'invite dans nos lectures. Et dis moi, tu veux lire ce soir ? Oui j'arrive, je m'installe, on lit un chapitre. Puis on en lit deux. Et puis trois.... Tu avances bien ? Oui et toi ? Bref, j'ai connu cet état cocon magique pendant des mois (au moins, il faut un petit avantage aux cachetons dis) et du coup, et bien on y est allé tranquiiiiiiiilllle.

Forcément, j'ai lu plus vite qu'elle. Bon. Elle l'a mal pris *genre* puisque j'ai eu la remarque dans sa chronique. Et bien non ma chérie, je n'ai pas lu plus vite. Tu as lu plus lentement pour une fois. Tu as vu la drogue. Mais c'était drôle :D


Bon et sinon Coeur d'acier ?

Oui parce que c'est pas vraiment comme si ce blog servait à parler bouquin nan ? Et bien Coeur d'acier, c'est de la Science Fiction mais traitée par Brandon Sanderson. Il nous prend un jeune homme, David, dont la vie entière est vouée à l'étude des Epiques, ces espèces d'humains dotés de supers pouvoirs mais qui l'utilisent afin de dominer le monde (toujours la même histoire, mettre le monde sous sa domination). Il sait que l'Epique qui domine Newcago a une faiblesse mais il ne sait pas ce qu'elle est. Aussi il s'associe à un groupe de rebelles pour en savoir plus. Ces rebelles vont lui apporter une famille qu'il n'a plus (Mistborn, quand tu nous tiens) et lui va leur apporter son savoir, son analyse et un sens du renouveau.

Comme toujours, le roman est assez détaillé question armes. L'auteur nous en invente beaucoup et ce pour notre propre plaisir. Car il a un sens inné de la description. Et ce qui en découle est aussi que les scènes de combat sont magiques ! Lire un Sanderson, c'est comme de voir une superproduction américaine avec un bon scénario, en 3D, la totale !

Tout cela pour dire que c'était bien, c'était vachement bien. Même si je le préfère dans le domaine de la Fantasy (il faut avouer). Par contre, l'auteur, question scénarios, et bien il a dû mal à se renouveler. En effet, que ce soit en SF ou en Fantasy, il reprend un peu tout dit la même tambouille. Alors non, ce n'est pas dérangeant. Mais quand on décide avec ma copine de se faire la bibliographie de l'auteur, forcément, on revoit toujours le même type d'histoire. du coup, on est beaucoup moins bien surprises. Il y a des choses qu'on a devinées et je pense qu'on ne les aurait pas devinées si on n'avait pas lu sa saga Mistborn (dont pour le coup, je n'arrive plus à trouver le nom français.)


Et le domaine de la réflexion ?

Oui, comme vous le savez, Brandon Sanderson adoooooooore nous mettre ses idées dans ses romans. Là il se penche sur la dictature, chose qui est plutôt classique sur les gens écrivant un peu sur des milieux politiques. En bref, si un dictateur survient, doit on systématiquement le démettre ? Forcément, on peut dire qu'un dictateur enlève la liberté aux gens, donc c'est mal donc on doit l'éliminer. Mais s'il fait des choses bien ? S'il maintient la structure de la ville et permet que les gens puissent manger à leur faim ? Surtout qu'il y a d'autres gens pire encore qui peuvent prendre le pouvoir.

Autre question : si on fait une révolution. Genre, on pète tout. Qui va reconstruire le système politique de la ville ? Les révolutionnaires ? Ou d'autres gens ? Mais qui ? Car oui la révolte, c'est bien mais il faut penser aux conséquences de tout cela.

Bref : comme vous le voyez, c'était dense, c'était bien, mais il nous manquait un peu de surprises tout de même.
You might also like:
Lien : http://labibliodekoko.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
Cielvariable
  01 juillet 2014
Ce roman à mi-chemin entre le merveilleux (fantasy pour les Américains - et les Français!) et la science-fiction est un excellent récit de superhéros comme on en trouve très peu en littérature jeunesse (et même en littérature tout court). En plus d'être bien écrit (et bien traduit), le roman offre un récit très visuel, un peu comme si on regardait une adaptation cinématographique. Il présente d'ailleurs toutes les qualités d'un bon récit de superhéros: un héros intelligent, désespéré (qui n'a rien à perdre, entièrement dévoué à sa cause), déterminé et combattif; des méchants complexes, presque inatteignables, cruels, qui font peur même aux héros; des trahisons, des secrets, des super pouvoirs, un monde totalement transformé par l'arrivée scientifiquement inexplicable des Épiques (les méchants aux super pouvoirs), des personnages aux motivations difficiles à cerner, etc.

Je suis certaine que les amateurs de récits à la X-men ou encore des fans de la série Heroes y trouveront énormément de plaisir. Personnellement, je conseillerais davantage ce roman jeunesse aux garçons, bien que les filles pourraient beaucoup apprécié aussi si elles aiment l'action et le genre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Freelfe
  02 août 2016
Coeur d'Acier est le premier tome de la série The Reckoners, écrite par le magistral Brandon Sanderson. Edité chez le Livre de Poche, ce roman coûte 7,60€ pour 528 pages de pur régal.

Avec ce premier tome, Brandon Sanderson nous transporte dans un univers fantastique. Les Epiques, des humains dotés de capacités extraordinaires, sont apparus sur notre Terre, prenant le pouvoir et imposant leur tyrannie. David vit à Newcago, sous le joug du tyran Coeur d'Acier qui a tué son père devant ses yeux alors qu'il n'était qu'enfant. Depuis, il ne vit que pour venger son père et tuer Coeur d'Acier. Mais pour cela, il aura besoin de l'aide des Redresseurs…
L'auteur nous propose donc un univers proche du notre, présent ou futur, on ne sait pas trop. Il installe tranquillement la mythologie des Epiques, amenant les détails au fur et à mesure. de ce fait, le lecteur s'intègre très rapidement à l'univers et ne se retrouve pas surchargé d'informations. L'univers est bien construit, captivant et intéressant.

Notre personnage principal, David, est un personnage auquel on s'attache rapidement. C'est à travers ses yeux d'enfant, raconté par l'adulte qu'il est devenu, que l'on assiste à l'assassinat de son père et la prise de pouvoir de Coeur d'Acier. C'est un personnage intelligent, courageux, un peu maladroit parfois ce qui donne une pointe d'humour dans cet univers relativement sombre.
D'autres personnages secondaires font leur apparition, tel quel Cody ou Abraham, deux personnages qui m'ont beaucoup plus. J'ai eu plus de mal cependant avec le personnage de Megan, qui est très froide et insaisissable.

J'ai été captivée dès les premières pages, et on mon intérêt n'a pas faiblit au cours du roman. Ponctué d'humour et d'action, Brandon Sanderson est un maître dans l'art de captiver son lecteur. Rebondissements, suspens, coup de théâtre, il est très dur de s'arrêter de lire une fois la lecture commencé.

Conclusion

Ce premier tome a été un régal et j'en suis ressorti avec un gros coup de coeur ! Des personnages attachants, une pointe d'humour, un univers complexe et maîtrisé, de l'action… Ce roman a tout pour captiver ! Si Brandon Sanderson est un auteur que vous ne connaissez pas, n'hésitez plus et foncez !
Lien : http://freelfe.blogspot.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Fils des brumes* : L'Empire Ultime

Comment Vin appelle-t-elle sa capacité à influencer les autres gens au début de l'histoire ?

Allomancie
Porte-bonheur
Ferrochimie
Porte-chance
Allomencie

12 questions
65 lecteurs ont répondu
Thème : L'empire ultime, (fils-des-brumes*) de Brandon SandersonCréer un quiz sur ce livre

.. ..