AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : Trinome (01/01/1900)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :

Comment se tricotent la vie et la mort ?... Comment se construit-on lorsqu'on ignore les secrets de sa famille ?... Le beau peut-il naître du plus étrange en nous ?...
Humour, suspense, étrangeté, noirceur, tendresse, sensualité... tout cela et bien plus dans SECRETS D'ANGES.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Chouchette
  09 novembre 2012
Tout d'abord merci à l'opération Masse critique et aux éditions Trinôme de m'avoir permis de découvrir ce livre.
L'histoire se passe dans un funérarium à Guérande où nous suivons Céleste, jeune fille solitaire, qui tient « la boutique » depuis le décès de son père. Dès sa plus tendre enfance, elle a été bercée dans cette atmosphère et a toujours suivi avec intérêt le travail quelque peu étrange de son père qui savait manipuler quelques "potions" avec dextérité.
Elle se complait parfaitement dans ce qu'elle fait. D'ailleurs à part son travail, Céleste n'a pas de vie sociale. Sa seule attache est sa mère, une personne assez fantasque qui dissimule quelques mystères.
Au-delà de tout ça, Céleste a un secret … un secret hors norme … Une création bien à elle et qu'elle ne souhaite pas partager. Elle sait l'enjeu et le risque qu'elle court si son instrument « le ballophone » est découvert par une tierce personne. Elle fera tout pour préserver son secret allant même jusqu'au pire. Elle se rendra aussi compte que cet engin "musical" peut finalement aider les gens…
En lisant ce livre on rentre dans un univers surnaturel, fantastique, magique mais aussi dérangeant.
Je n'ai personnellement pas été captivé par ce livre. J'avais été très attirée par la couverture qui est magnifique et par le résumé très court mais qui en promettait beaucoup. J'attendais du suspens, de gros secrets inavouables et un roman assez noir au vu du lieu où se déroule l'histoire. Mais je n'ai rien eu.
Je me suis retrouvée dans un univers surréaliste et sans saveur. Je n'ai pas compris l'intérêt du « ballophone », instrument plus qu'étrange et totalement absurde pour moi. Ce livre est très centré sur le sexe de l'homme voir trop et ça en devient déroutant et incompréhensible. J'ai frôlé l'overdose de pénis !!
Trop d'alternance avec le passé, ce qui n'est pas forcément nécessaire, casse le récit et perd le lecteur dans la lecture de l'histoire présente. Tous ces souvenirs d'enfance de Céleste ne m'ont pas paru apporter grand chose à celle ci.
Ce livre m'a semblé très long à lire, j'ai manqué de suspens, de surprise et surtout d'intérêt pour l'histoire qui est totalement farfelue. Ce qui peut être vu par d'autres comme des moments surprenants, m'ont semblé à moi totalement irréalistes et aberrants.
Peut être que je n'ai pas accroché car ce n'est pas mon genre de littérature... Mais malheureusement j'attendais autre chose d'après la couverture et la description. Je ne suis peut être pas faite pour l'imaginaire et le fantasque...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CEDRINA
  22 octobre 2012
Tout d'abord merci aux éditions Trinôme et à l'opération de masse critique de Babelio qui m'avoir permis de lire cet ouvrage très différent des autres romans.

C'est d'abord la couverture de ce roman qui m'a intrigué, ce château sur un fond violine et cette poignée de sel de Guérande a eu un effet magique sur mon inconscient avant même d'ouvrir le livre.
Ensuite la quatrième de couverture m'a laissé sur ma fin il fallait vraiment que je découvre l'univers de cet auteur.

Et quel univers je ne peux pas vous en dire trop puisque c'est formellement interdit par la déontologie de la blogosphèreJ.

Mais je vais tout de même vous parler de l'héroïne de ce roman et de son histoire.
Céleste c'est ainsi qu'elle se prénomme comme une étoile mais vous allez comprendre que son prénom ne révèle pas sa personnalité ; gérante d'un funérarium « ker Lucrèce » elle mène son petit monde à la baguette.
Son caractère solitaire et déterminé n'empêche en aucun cas de redonner une âme aux corps des défunts, elle possède un je ne sais quoi d'héroïque aux yeux des descendants des personnes défuntes.
La jeune femme est descendante d'une lignée qui « tricote la vie et la mort depuis le temps des druides », son papa décédé lui aussi était le prédécesseur de son père qui l'était de son grand-père.
Son père était également un alchimiste qui pouvait préparer des « potions » pour rendre les morts plus présentables aux yeux de leur proche et Céleste l'accompagnait souvent lors de ses séances de chimie.

Céleste vit avec sa maman Angela une ancienne diva très fantasque qui elle aussi est « spéciale » je ne peux vous dire que cela sinon cela dévoilerait l'intrigue du livre.
Malgré le décès de son mari qu'elle nommait son soleil Angela s'occupe toujours aussi bien de sa fille mais néglige quelque peu son intérieur et son apparence.
Avec l'aide de sa psychothérapeute et de sa fille, la diva va petit à petit reprendre vie et révélera de lourds et terribles secrets concernant Céleste et sa famille.

Quelques personnages vont donner à ce récit tantôt une touche de frisson, d'humour, et même des sentiments d'amour ou d'amitié vont se récréer au fil des pages.
Sans vous étonnez je peux dire que j'ai vraiment aimé ce roman, il est à la fois magique, étrange et différent.
Michele Sébal a pris beaucoup de risque à l'écriture de ce récit très particulier mais sur moi cela a marché.
J'ai parfois été choqué, ému et touché par la plume de l'auteur mais je peux vous dire que j'attends avec impatience son nouveau roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sybelline
  26 octobre 2012
J'avoue que l'instrument de musique particulier qu'est le "ballophone" m'a personnellement dérangée, j'ai eu du mal à comprendre où l'auteur nous emmenait. Et puis j'ai compris son rôle : ce coté interdit, ce "cela ne fait pas", ce quelque chose que l'on doit cacher à tout prix, même s'il faut tuer pour cela. Beaucoup de termes "au deça de la ceinture", et pourtant Céleste ne connait pas l'homme, l'amour, elle n'est que solitude.
On suit alors son parcours initiatique, Céleste s'ouvre peu à peu à la vie, à l'amour... Elle, si souvent plongée dans ses souvenirs d'enfance, ses souvenirs avec son papa décédé et sa maman qui n'a plus toute sa tête... Elle va apprendre à apprécier le présent et surtout elle va découvrir les secrets de sa famille... Sa réalité va en être bouleversée.
Sa création : le "ballophone" va la rapprocher de sa mère, celle-ci va peu à peu se révéler sous son vrai jour, soulever les parts d'ombre de son enfance et ainsi redonner sa place de femme à Céleste. de petite fille à femme, Céleste, fille unique d'un croque mort et d'une diva, enfant gatée et chouchoutée, protégée depuis toujours, va être confrontée à la peur, la honte, la culpabilité... Elle va se découvrir toute autre, son regard vers les autres va changer, le regard des autres va changer...
Que de symbolisme dans ce roman qui se passe à Guérande en Bretagne, dans une famille déscendante des druides, drole d'endroit pour une histoire : un funérarium ! Drole d'endroit pour y grandir... le sel, la mer... Les secrets d'anges....
Un bon moment de lecture pour moi. J'ai aimé le style de l'auteur, cela se lit trés bien, il y a plein d'humour, du suspens bien entretenu. Une jolie découverte.
Merci aux éditions Trinôme et à Babelio.

Lien : http://dutempspourlire.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
steambook
  17 novembre 2012
Une excellente découverte !
Il s'agit d'un roman hors du commun, l'histoire est tout sauf banale, elle nous enveloppe, nous transporte, nous fait devenir dépendant de ces quelques pages.
Nous rencontrons Céleste, une jeune femme travaillant au funérarium de Guérande, pratiquant la thanato. Elle est issue d'une famille ayant travaillé dans ce funérarium, son père était aussi thanato et sa mère fût chanteuse pendant un temps. Nous allons entrer dans le récit par la confection d'un instrument de musique extraordinaire, qui obligera la narratrice à faire quelques actes dont elle ne sera pas très fière. Tout le roman tourne autour de la musique qui est un art dans lequel la famille Mervel - nom de Céleste - a été très uni et autour du funérarium donc de la mort et tout ce qui s'y rapporte. Nous découvrirons des passe-temps quelque peu étranges que notre chère Céleste pratiquera et qui ôteront sa mère de la dépression dont elle souffre. L'instrument créé se révélera être un trésor pouvant guérir toutes sortes de maux. le titre utilisé se dévoilera au fil des pages et révélera de nombreux secrets dont Céleste n'aurait pu imaginer - nous, lecteurs, non plus.
Lien : http://steambook.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
steambooksteambook   17 novembre 2012
"Curieux destin que celui de ce tout jeune homme au crâne défoncé, à l'identité gommée mais qui a dans le caleçon un trésor inestimable."

"- Il n'y a pas que les secrets du sel chez nous, oh non ! ... Toi, je ne savais pas tes secrets. J'ignore si tu en avais des légers ou des lourds à porter. Tu étais une merveilleuse enfant, mais si taiseuse ! Tu es un être à part, capable de créer de la beauté avec ... C'est un instrument unique."

"Il vous est déjà arrivé de vivre une expérience où vos sens vous trahissent ? Un moment d'étrangeté où le sol se dérobe, où la réalité s'effrite..."

"Dans la vie de chacun d'entre nous, y a-t-il des greniers, des armoires, des tiroirs ou des caves dont les secrets se perdent, faute d'avoir été transmis ?"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Michèle Sébal (1) Voir plus




Quiz Voir plus

INDEPENDANCE !

La proclamation du royaume d’Italie a eu lieu en...

1589
1688
1749
1861

10 questions
11 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre