AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Zapata, en temps de guerre (13)

alouett
alouett   05 novembre 2012
Les géants de l’industrie pharmaceutique ne s’attardent pas à chercher des remèdes contre des maladies dont les victimes ne sont pas solvables. Désormais, pour qu’un médicament soit commercialisé, il faut aussi qu’il rapporte de l’argent. Résultat ? Les 4 cinquièmes des dépenses de santé dans le monde servent à un cinquième de la population mondiale. Les trithérapies, qui ont permis de réduire de 60% le taux de mortalité des malades du Sida dans les pays du Nord, restent inaccessibles aux pays du Sud ! Et le système actuel soutient les intérêts des grands labos pharmaceutiques qui interdisent aux pays pauvres de produire à bas prix des produits génériques
Commenter  J’apprécie          50
Blandine54
Blandine54   25 février 2017
A Pakrac il y avait cette phrase sur un mur : "Si la guerre est la réponse, ça devait être une question de merde."
Commenter  J’apprécie          20
Blandine54
Blandine54   25 février 2017
Aristote disait : "Qui est citoyen ? Est citoyen celui qui est capable de gouverner et d'être gouverné."
Alors que toute la politique actuelle vise précisément à nous désapprendre.
C'est tout le problème du rôle des citoyens, de la compétence de chacun pour exercer ses droits...et de l'envie de le faire.
Parce que, malgré les apparences, toute la population, sauf 3% au sommet, aurait intérêt à un changement radical de la société...
Commenter  J’apprécie          20
alouett
alouett   05 novembre 2012
Au Chlapas, les indigènes ont une conception cyclique du temps historique. L’Histoire n’est pas perçue en lien avec un temps qui s’écoule, mais avec un temps dans lequel les choses se répètent. En boucle. Pauvreté, inégalités, résistances, répression… la lutte entre les puissants et ceux d’en bas se répète et se renouvelle sans cesse. Les protagonistes ne font que changer de nom au cours des différents cycles de l’Histoire. Et selon eux, l’esprit de la résistance, vieux de 500 ans, a vécu à travers plusieurs héros révolutionnaires. Il s’incarne aujourd’hui dans la lutte des hommes et des femmes de l’EZLN. Et dans la mobilisation des peuple dans cette dissidence qui fait hésiter la machine
Commenter  J’apprécie          20
okka
okka   04 septembre 2018
p.174.
- Il n'y a rien de nouveau... La guerre, le mensonge, la mort... Le pouvoir répète la même histoire...
- Du coup, c'est Al-Qaïda à toutes les sauces. Al-Qaïda en Tchétchénie. En Irak. Al-Qaïda aux Minguettes ! Al-Qaïda chez les Picaros ! Si Al-Qaïda n'existait pas, il faudrait l'inventer !
Commenter  J’apprécie          10
okka
okka   04 septembre 2018
p.112-3.
Ronald W. Reagan : Soyons clairs : personne ne croyait vraiment à une agression soviétique.
George H. W. Bush : L'exagération de la puissance de l'ennemi est le principe premier de la stratégie américaine !
Henry Kissinger : Ouais toujours, exagérer ! Toujours !
Ronald W. Reagan :  En fait, la guerre froide était plutôt tacite entre nous et les Russkoffs.
George W. Bush : C'est quoi les Russkoffs ?
Ronald W. Reagan : Eux, ça leur permettait de contrôler leurs satellites européens...
Richard M. Nixon :Et nous, on pouvait faire la guerre au tiers-monde ! En justifiant chaque intervention comme une mesure de la défense par rapport à la menace soviétique ! C'était si simple : on qualifiait de communiste tout pays qui refusait de remplir son rôle de soutien à notre économie ! Chaque pays qui pouvait donner le « mauvais exemple » . Par exemple, le Chili était un « virus » qui aurait « infecté » la région.
Ronald W. Reagan : Bordel, on pouvait tout se permettre !
John Fitzgerald Kennedy : Quand on a attaqué le Vietnam, on a même dit qu'on y allait pour le défendre !
Bill Clinton : C'est Dingue...
Ronald W. Reagan : Le Guatemala, on l'a transformé en abattoir. Putain, c'était presque un génocide !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
okka
okka   04 septembre 2018
p.108-10.
Un pays impérialiste... Cynique et brutal... Objet de la haine de tant de peuples, se doit de créer un mythe qui lui soit favorable. Comment y échapper ? Selon Ignacio Ramonet, depuis plusieurs décennies, grâce à son hégémonie culturelle et idéologique, l'Amérique dispose de la maîtrise des symboles. Et l'Empire Américain se présente avec la séduisante apparence Hollywoodienne... Ouvrir les yeux n'est pas facile. Voilà que les méchants ne sont pas ceux que l'on croyait quand on était enfant... et les gentils ont pris un visage bien inquiétant... Ce sont eux qui refusent de ratifier le traité de non-prolifération nucléaire... qui refusent de ratifier le protocole de Kyoto... Qui refusent de bannie les mines antipersonnel... et qui refusent la cour pénale internationale. D'ailleurs on les comprend ! Certains présidents Américains pourraient être considérés comme de véritables criminels de guerre... Et pourraient devoir rendre des comptes devant la justice internationale. Finalement l'Amérique semble pouvoir s'incarner non pas seulement dans ses héros... mais aussi dans les pires « méchants » dont Hollywood nous dépeint les méfaits. Et cette lutte pour la justice dont ils nous ont donné le goût... prend un autre visage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Blandine54
Blandine54   25 février 2017
Pauvreté, inégalités, résistances, répression... Tous ces faits se répètent de façon systématique... Mais encore une fois... L'histoire jugera.
Commenter  J’apprécie          10
okka
okka   04 septembre 2018
p.131.-2-3.
♀ : La politique Africaine de la France est sans doute un des plus gros scandales du 20e siècle ! Mais personne n'en parle ! Et la France a toujours cette image du « pays des droits de l'homme » !
♂ : Oui, tu sais ce que Mitterrand avait dit... « Dans ces pays-là, un génocide, c'est pas trop important. »
♀ : J'y crois pas...
♂ : L'autre jour j'ai lu un autre truc terrible... Pour ratifier la cour pénale internationale, la France a exigé une clause protégeant les militaires Français de tout procès pour crimes de guerre...
♀ : J'ai honte. Pourquoi on ne sait pas ça ? Pourquoi ça n'est pas en première page de tous les journaux ? Comment ça se fait que tout le monde ne soit pas dans la rue ?
Commenter  J’apprécie          00
okka
okka   04 septembre 2018
p.98.9.
Attention. Bien sûr, je ne suis pas dupe de ce jeu d'images. On est d'accord. L'Amérique incarne bien mal les valeurs que porte son cinéma de divertissement... De propagande parfois. Et l'histoire de ce pays est bien moins reluisante... Que celle décrite par Hollywood. Au bout du compte, après avoir massacré les indiens d'Amérique... Après avoir pratiqué l'esclavage des noirs... Après avoir attaqué le Mexique pour étendre leur territoire... Puis envahi, et colonisé Porto Rico... Les États-Unis ont une histoire caractérisée par le bellicisme, l'expansionnisme et le racisme.
Commenter  J’apprécie          00




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    Philippe Squarzoni

    Sur quelle île Philippe Squarzoni a t-il grandi?

    Mayotte
    La Réunion
    La Sardaigne

    10 questions
    2 lecteurs ont répondu
    Thème : Philippe SquarzoniCréer un quiz sur ce livre