AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
4,63

sur 12 notes
5
9 avis
4
2 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Addy84
  11 novembre 2020
J'ai changé de décor, j'ai changé d'époque.
Axel Witzke m'a embarqué dans son monde.
Si j'avais apprécié sa plume pleine de poésie, mais non sans humour, à la découverte de son premier roman, ici j'ai été surprise par sa force descriptive.
Il nous transmet des paysages spectaculaires et l'espace d'un instant nous sommes projetés dans un Japon féodal où les mythes et légendes prennent vie.

L'aigle et le Koto raconte l'histoire du jeune Aruta, dont la vie paisible va se transformer en voyage initiatique. Aidé d'un kitsuné, il partira à la poursuite du dragon Shiro, responsable de son infortune.
Durant son voyage, il devra faire face à la rivalité fraternelle et rencontrera une personne qui prendra une grande place dans son coeur.


J'ai eu un coup d'amour pour le personnage d' Aruta, l'écrivain lui ayant confié de belles valeurs que j'ai appréciées tout au long du récit.
Aruta est réellement attachant et l'auteur lui réserve un parcours sinueux.
Malgré les épreuves endurées par notre héros, ce personnage reste espiègle et conserve une certaine douceur d'âme.

Je connaissais l'importance de l'amitié dans les écrits de l'auteur et c'est avec l'histoire d'Aruta et de Washi, qu'Axel Witzke va nous en offrir toutes les saveurs.

Je découvre cependant l'auteur dans la narration de scènes d'amour et c'est avec finesse et délicatesse qu'il nous dévoile ce nouveau talent.

J'avais déjà relevé le fait que notre écrivain avait su me faire ressentir les mêmes sensations éprouvées que lors d'aventures telles que le Seigneur des anneaux et c'est encore plus probant dans ce roman.
Les actions s'enchaînent en un "tempo presto" et plus qu'un voyage initiatique, Aruta vivra une véritable odyssée japonaise.

En revanche, l'auteur termine la première partie de cette saga sur des révélations et à un tournant clé de l'aventure... Axel Witzke ou l'art de faire languir.
Je n'ai pas besoin de préciser qu'il me tarde de lire la suite de ce conte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
ManedWolf
  05 novembre 2020
Encore un roman très addictif et instructif, doux mélange d'aventure et d'infos sur le Japon féodal et son folklore. le pari était déjà réussi avec "L'éveil des Mononokés", et je retrouve toutes les qualités de ma précédente lecture dans celle-ci !

J'ai tout spécialement aimé les personnages, qui sont très attachants et tout en nuances. Evidemment, Washi apporte beaucoup de couleur à l'ensemble, mais Aruta et Vega sont également super à suivre. Leur évolution me plaît beaucoup et certaines questions sont encore en suspens... j'ai hâte de pouvoir me plonger dans le tome 2 !

Pour le rythme, rien à dire non plus. Les épisodes s'enchaînent, tous intéressants et prenants, je suis très intriguée par la relation que Aruta entretient avec son frère et j'ai aimé les ruses et jeux de pouvoir pour déjouer chacune des embûches qui se dressent sur le chemin des héros. Tout s'enchaîne facilement, on n'est absolument pas perdus malgré le vocabulaire parfois inconnu, grâce à cette plume qui nous prend par la main et nous donne les clés au bon moment.

Bref, je le trouve encore meilleur que L'éveil des Mononokés, peut-être plus rythmé ou mieux équilibré, en tout cas j'ai adoré le voyage et je suis une fois de plus bluffée par ce juste équilibre entre pédagogie et narration. Je recommande fortement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Lectricedemots
  26 novembre 2020
Merci à l'auteur encore une fois pour sa confiance. Je me suis a nouveau plongé dans les mythes et légendes japonaises.

L'écriture de l'auteur es très agréable et très fluide.
Le seul point négatif étant sur liseuse l'écriture est très petite, mais ce n'est qu'une broutille, encore une fois je suis fascinée par l'univers d'Axel, mais ou va-t-il cherché cela?

Encore un récit fascinant, un thème sur l'affirmation et l'acceptation de soi .

Les personnages Aruta es un personnage très attachant et washi un personnage drôle, fascinant et intelligente elle apporte sa touche d'humour dans ce roman.

Je m'attendais pas a cette fin, hâte de lire la suite de ce roman

Encore merci axel pour ta confiance


Commenter  J’apprécie          50
Khiad
  13 septembre 2021
Je voudrais tout d'abord remercier Axel Witzke, qui m'a à nouveau proposé un de ses livres en SP via le site SimPlement.

Concernant la couverture, j'aime de nouveau beaucoup. L'ambiance japonaise est clairement visible, entre la stèle et le haut de l'illustration. Les couleurs sont agréables et on y retrouve aussi les principaux personnages entre l'aigle, la kitsuné et le grand dragon blanc aux yeux bleus... Euh non rouges ! Rouges ! (Seto Kaiba, sors de ce corps ! lol).

Concernant la plume d'Axel Witzke, j'ai vraiment apprécié de la retrouver une seconde fois. Elle est toujours aussi fluide, agréable et complètement immersive. Les néophytes (et même les autres) aimeront les notes en bas de pages qui expliquent les termes, objets, etc... japonisants disséminés tout au long du récit. Une note en début d'ouvrage précise aussi qu'un lexique est disponible à la fin du livre, en complément des notes (petite attention que j'apprécie particulièrement). Je suis assez familière avec l'univers japonais, mais je n'en connais pas pour autant tout et cette lecture m'a permis d'enrichir mes connaissances de ce pays que j'admire beaucoup.

Aruta est un jeune bouvier parti en quête de quoi sauver sa famille de la famine qui la guette à cause d'un hiver trop rude qui a décimé leur troupeau. Par un hasard malheureux, il va être confronté à l'horreur de tout perdre...

C'est un jeune homme honnête, plein de valeurs et de droiture. Parfois un peu naïf (surtout en ce qui concerne la gent féminine et les mononokés), il sait pourtant s'adapter aux situations auxquelles il est confronté. J'ai eu parfois envie de le secouer un peu, mais j'ai surtout eu beaucoup de peine pour lui. On dit que l'Enfer est pavé de bonnes intentions, et je crois qu'il en a eu un avant goût...

Anéanti, le jeune homme va néanmoins faire la découverte d'un nouveau monde, celui des mononokés et ce, principalement grâce à Washi, une kitsuné à deux queues. J'ai adoré son personnage qui apporte constamment une touche fantastique au récit de par sa nature. Elle a un caractère à la fois piquant et espiègle, tout en arrivant à être douce, comme sauvage. Elle est aussi très intelligente et s'adapte facilement, grâce à son don pour l'illusion. Son duo avec Aruta amène beaucoup d'humour, et souvent de la gêne au jeune garçon.

Ils vont faire un bout de chemin ensemble dans la quête de vengeance du jeune homme et d'acceptation de lui. Autant vous dire que le chemin sera plus que long. Mais, et si cela le conduisait plutôt à trouver autre chose... ou à tout perdre de nouveau ? le brasier de sa vengeance est immense, mais va se retrouver peu à peu submergé par les vagues de l'amour, sans pour autant s'éteindre complètement. Cette histoire est celle de sa destinée, mais aussi celle de ses choix et du long chemin à parcourir pour qu'il s'accepte de nouveau. Quels seront les choix d'Aruta face aux différentes bifurcations qu'il croisera tout au long de son périple ?

Véga est aussi un personnage que j'ai apprécié. Elle est pleine de malice, de courage, d'une forte personnalité et belle comme le jour, selon ce qu'il sied d'être lorsque l'on est une princesse. Mais elle ressent aussi le doute et la peur, pour elle, pour sa mère, pour son royaume, pour son coeur et pour son avenir... Elle est pleine de dualité, ce qui la rend plus réelle.

Deneb, de par ses choix, m'a beaucoup déçue. Je comprends sa frustration latente avec les privations dues à son rang, mais il s'est transformé en "monstre" avide de pouvoir. Cependant, je crois que le pire a été sa réaction envers son frère et, même avec son immense douleur, je l'ai trouvé très dur...

Les destins de ces quatre personnages vont se retrouver mêlés de telle façon qu'ils vont presque être imbriqués ensemble. le pouvoir, la fidélité, l'amour, les complots, la rivalité, la vengeance... Tout cela sera leur lot quotidien, et ils devront y survivre s'il veulent pouvoir concrétiser leurs projets.

J'ai aimé me replonger dans cette ambiance féodale nippone teintée de fantastique avec ses mononokés, se kitsunés, ses dragons, ses onis et ses kamis. Les descriptions des paysages sont magnifiques et celles des objets parfaites pour nous en faire une image précise.

Mais qui dit ambiance féodale, dit rivalité entre les seigneurs pour avoir les faveurs du roi et dit aussi obligatoirement complots et trahisons. A l'époque des samouraï, tout est question d'honneur et de traditions, mais aussi de faux-semblants. Mieux vaut donc ne faire confiance à personne et surveiller étroitement ses arrières dès que l'on s'approche un peu trop du pouvoir en place...

Vous trouverez donc ici de l'action, de la réflexion, des sentiments, tantôt mignons, tantôt puissants et extrêmes (surtout, le désespoir, la haine et la vengeance), de la manipulation, des secrets, des illusions, des mensonges, des mononokés et des descriptions de qualité. Croyez-moi, vous n'aurez pas le temps de vous ennuyer, à peine celui de reprendre votre souffle tellement ce livre se dévore.

Concernant la fin de ce premier tome, je n'ai qu'une seule chose à dire... Vivement le T2 ! Je veux connaître la suite des aventures d'Aruta et de ses amis ! Va-t-il pouvoir conserver ce qui est précieux à ses yeux ? Va-t-il tout perdre sur une mauvaise décision ?

En résumé, j'ai à nouveau passé un excellent moment entre les pages de cette nouvelle lecture d'Axel Witzke, avec laquelle j'ai frôlé le coup de coeur. La plume est vraiment très fluide, agréable et immersive via de magnifiques descriptions. Les personnages sont travaillés et attachants, et on s'immerge auprès d'eux avec ravissement (ou compassion) au sein de cette ambiance féodale nippone teintée de fantastique, entre action, illusions, sentiments et manipulation.
Si vous n'avez pas encore lu de livre d'Axel Witzke, dépêchez-vous de réparer cette erreur ! ;-)
Lien : http://booksfeedmemore.eklab..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
I_Meliodas
  02 novembre 2020
L'aigle et le Koto est le deuxième roman que j'ai pu lire de Axel Witzke (Le premier étant « L'Eveil des Mononokés » que je vous recommande chaleureusement) et je vous recommande tout autant celui-ci !

Merci à l'auteur pour sa confiance et pour m'avoir proposé de découvrir son histoire !

On est plongé en plein coeur d'un Japon féodale où l'on va suivre Aruta, un jeune bouvier qui tente de sauver sa famille de la misère, mais les choses ne vont pas se dérouler comme il le voudrait et les conséquences de ses actes vont avoir des répercussions terribles et surtout irréversibles…

Avec ce premier tome, on est immergé dans un univers riche et super bien documenté, donc on apprend plein de choses, des termes, concepts, … en lien avec le Japon, son folklore et ses mythes. Tout comme pour son autre roman, celui-ci nous permet de découvrir ou redécouvrit certains éléments de ce pays si fascinant !


Ce que j'ai adoré dans ce roman, c'est que je n'ai jamais pu deviner vers où l'auteur allait amener ses personnages et quelles aventures ils allaient vivre. Avec certains romans on sait en gros comment va se dérouler l'histoire et là rien … (En tout cas pour moi) A chaque fois, que je pensais savoir le déroulement de l'histoire et bien non, donc j'ai souvent été surprise par la tournure des événements (Positivement bien entendu).

Les choses vont s'enchainer pour Aruta, il n'aura pas vraiment de temps de repos. On a donc un récit super dynamique et plein de rebondissements. J'ai beaucoup aimé suivre notre héros. Lui qui n'a rien demandé, va se retrouver confronté à un monde merveilleux rempli de créature mythique. Et il va aussi devoir faire face à pas mal de choses qu'il ne contrôle pas (je ne vous en dis pas plus, pour que vous puissiez le découvrir par vous-même !). C'est un héros qui doute, il ne sait pas quels choix faire, ce que sera le mieux pour lui ou son entourage et ce jusque la toute fin et ça, j'aime.
Washi est un personnage que j'ai adoré, elle apporte vraiment une touche d'humour dans ce roman. Elle est intelligente, forte, et adorable donc que demander de plus !
Puisque je n'ai pas pu prévoir les événements, autant vous dire que la fin non plus je ne m'y attendais pas. Ce rebondissement est intéressant, et j'ai hâte de savoir la suite et de voir où tout ça va nous mener.

En conclusion, encore une belle découverte de cet auteur !
Lien : https://imeliodas.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Fildediane
  22 novembre 2020
Voilà le deuxième roman que je lis de l'auteur : Axel Witzke, et franchement je suis fan !

Plongée à nouveau dans les mythes et légendes japonaises… mais pas seulement, dans l'époque féodale japonaise avec l'esprit samouraïs et le jeu des classes politiques et des castes sociales, fut un vrai régal.

L'écriture de l'auteur est très agréable et déroule le fil du récit avec finesse. Mon imagination est partie sur les terres dangereuses et fantastiques du récit.

Aruta est le personnage central de cette histoire et permet à l'auteur d'aborder plusieurs thèmes comme la famille, le pouvoir, l'amour, le protocole, l'affirmation de soi, et surtout l'acceptation de soi… et encore une infinité de sujet très réflexifs.

Aruta dont la vie était très simple avant sa rencontre avec le grand dragon, voit son monde s'écrouler mais ce qu'il ne sait pas encore c'est que la vie lui réserve encore bien des tours pas toujours agréables. Si dans ce récit, il devient l'emblème de l'altruisme poussé à son extrême frôlant dangereusement avec l'envie d'en finir… Aruta aime les autres et ne supporte pas de perdre la confiance et l'amour d'un de ses proches, cela fait-il de cette particularité une faiblesse ou une force seul le déroulement du récit vous le dira !

La famille est importante, l'amour s'oppose peut-être trop souvent au protocole ou l'inverse. le pouvoir corrompt-il vraiment ou accentue t-il un trait de caractère déjà présent ?

Aruta se retrouve très souvent dans le désespoir le plus total; il doute énormément car il se préoccupe davantage des autres que de lui-même; ses ennemis ont compris sa psyché et ils s'en servent à mauvais escient…

Aruta va devoir suivre un long chemin pour s'affirmer et comprendre que se donner de l'importance n'implique pas toujours d'écraser les autres; Il faut suffisamment avoir confiance en soi et c'est là que le bas blesse.

Dernier point : J'adore la couverture ! Elle illustre parfaitement le récit !
En Bref

Encore un récit fascinant et dynamique.

Et oui encore une fois également ce récit a été enrichissant et plaisant.

Cette fois j'ai aimé le thème de l'affirmation et l'acceptation de soi au travers des choix que l'on doit faire pour rester en phase avec soi-même. Aruta un personnage vraiment étonnant, agaçant mais tout de même très attachant.
Lien : https://fildediane.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
VeryImportantBook
  26 novembre 2020
Embarquez pour le japon et son folklore grâce à « L'Aigle et le Koto ». Rien que le titre vous fait voyager, le koto étant un instrument de musique traditionnel à cordes. Celui qu'on a tous vu dans les films en se disant: comment ca s'appelle déjà?

Petit résumé pour vous mettre en appétit: alors que le feu du dragon consume encore les ossements de son père, Aruta va devoir choisir entre amour; famille et pouvoir pour mener à bien sa vengeance. Son voyage se fera avec Washi, un démon renard. Et ils ne seront pas trop de deux pour survivre à cette épopée épique et dangereuse.

On sent que l'auteur a vécu au Japon et connait bien son univers folklorique: mononokés, kamis et autres êtres fantastiques se dévoileront tout le long de l'aventure. Beaucoup de mots japonais, qui sont tous expliqués en bas de page et regroupés dans un lexique à la fin du livre. C'est vraiment utile, car même si j'en connaissais beaucoup, j'ai tout de même eu besoin de me référer aux explications plusieurs fois.
Une grande part est aussi donnée aux paysages. On découvre une grande variété: les montagnes enneigées, les vallées de la campagne isolée, les forêts profondes et mystérieuses, les palais royaux… et beaucoup d'autres. Si vous aimez le Japon vous serez charmés par cet aspect du livre.


Au niveau de l'histoire, on retrouve le schéma classique de l'épopée fantastique avec un jeune héros qui grandit au fur et à mesure des dangers qu'il affronte et des choix auxquels il est confronté. Aruta commence son histoire en tant que simple bouvier vivant dans une ferme éloignée de tout. Un drame créera le levier pour que débute son histoire. Esseulé, perdu, assoiffé de vengeance, sa candeur sera vite confrontée à la réalité d'un monde qu'il ne connait pas.

Comme toute bonne quête, Aruta est accompagné de son bras droit, Washi un démon renard, qui est à son service. Pleine de bon sens, elle est le contre pied des humeurs et des mauvaises décisions du jeune garçon. D'autres personnages vont l'accompagner, comme Vega, princesse d'un royaume guerrier. Les personnages féminins sont des personnages aux caractères forts et affirmés. Certaines de leurs réactions m'ont semblé parfois un peu étranges et décalées pour l'époque. Mais c'est un parti pris dans le livre que je ne discuterai pas et cela n'empêche pas l'ensemble d'être de bonne facture.

Ce tome est le début d'une saga. Il se passe déjà énormément de choses dans ce premier tome, beaucoup d'aventures et de personnages font leur apparition. Si le deuxième tome est aussi fourni que le premier, le lecteur ne sera pas en reste!
Lien : https://veryimportantbook.ho..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LadiesColocBlog
  11 novembre 2020
Ce roman a été une très bonne découverte pour moi. J'ai adoré cette lecture !

Nous rencontrons Aruta qui compte aider sa famille coûte que coûte, même si pour cela il doit voler. Cette décision va engendrer de nombreuses choses pour lui et sa famille.

J'ai beaucoup apprécié le personnage d'Aruta, c'est quelqu'un de brave, qui veut aider sa famille, on s'attache à lui. J'ai aimé le suivre tout au long de ses aventures. Aruta est un personnage bien construit et travaillé. C'est tout à fait le genre de héros qui sait capter notre attention. Il s'adapte, affronte les obstacles, est honnête et sympathique. Aruta doute par moment, mais on va la voir évoluer au fil des chapitres, il s'adapte à ce qui lui arrive et il nous touche ! Un très bon personnage ! J'ai aussi bien apprécié Washi.

J'ai beaucoup apprécié la plume de l'auteur. C'était fluide, dynamique. L'auteur nous emmène dans son univers, son monde et l'on prend plaisir à lire cette histoire. J'ai été surprise plusieurs fois. C'est intéressant, prenant et l'intrigue est plaisante à suivre !

Je dois dire que c'était une bonne découverte pour moi et je n'hésiterai à découvrir les autres romans de cet auteur. L'auteur a réussit à créer un univers bien construit et ficelé. J'ai appris énormément de choses et j'ai adoré ça. J'ai adoré découvrir au fil des pages ce Japon féodal, cette époque, ces mythes, ces coutumes. Moi, qui aime le Japon, cette lecture a été un délice. Nous sommes transporté dans cet univers passionnant tout au long du roman. J'ai hâte pour la suite !

Je remercie l'auteur pour l'envoi de ce service presse et pour m'avoir fait voyager avec son roman !
Lien : https://ladiescolocblog.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
aliareads2
  10 novembre 2020
Je remercie tout d'abord l'auteur, pour l'envoi de son roman.
J'ai beaucoup apprécié ma lecture. Axel Witzke a su parfaitement nous entraîner dans l'histoire, avec une plume très fluide, mais assez complète tout de même. le décor se met en place dès le début avec des paysages enneigés, je m'y suis vu tout de suite et c'est ce que j'ai aimé.

On remarque une grande recherche pour ce roman, il y a beaucoup de mots japonais avec leur explication. J'ai trouvé ça très intéressant et intelligent de la part de l'auteur. Un mélange de fantaisies avec des dragons, des démons-renards mais aussi des samouraïs.

On s'attache facilement à Haruta. Un jeune homme prêt à tout pour aider sa famille, on se retrouve dans ce personnage. J'ai aimé le suivre dans cette aventure.
Quoique ce ne soit pas mon style habituel, j'ai apprécié ma lecture et le conseille totalement.
Alicia
Lien : https://instagram.com/aliare..
Commenter  J’apprécie          00
PauleBookLove
  10 novembre 2020
Par Axel Witze qui a su très bien vendre son livre ! Et que je remercie pour ce service presse.

💗💗💗💗

« – Ce n'est pas très gentil de dire cela, maître ! répliqua la renarde dont le poil doré virait au cramoisi. Ce petit monstre était plus rusé qu'un renard !

– C'est le cas de le dire… »

« Washi dépassait à peine ses cent premières années et avait vu sa queue se fendre, mais son maître désigné ne semblait guère considérer son rêve de s'éteindre avec huit belles autres queues, pendant le prochain millénaire. »

Pour une fois, je ne sais pas trop par où commencer, un peu soufflée par cette lecture très exigeante. Mais je crois qu'il est important de dire que le résumé de ce roman n'est pas mensonger. (Une épopée de fantasy épique à travers un Hokkaido féodal et merveilleux.) Il est épique et extrêmement immersif. J'en suis arrivée à la conclusion qu'il serait parfait pour le scénario d'un Drama en bonne et due forme, tout s'y trouve absolument. Les descriptions minutieuses des paysages, des personnages, des coutumes, des habits. Tout y est.

Je dois avouer que j'ai eu quelques difficultés au début avec la quantité de termes japonais, beaucoup de notes de bas de page. Mais c'est surtout parce que je ne m'intéresse pas outre mesure à cette culture ou tout du moins pas de façon aussi poussée. On sent que l'auteur maîtrise le sujet et surtout qu'il est profondément amoureux du Japon féodal.

J'ai eu un gros coup de coeur pour la kitsuné Washi. Acerbe, susceptible, intelligente et terriblement efficace. Véga m'a plutôt irritée, professionnelle du chaud et du froid, une vraie princesse dans toute sa splendeur. Quant à Deneb, la seconde face d'une même pièce. Il m'a rappelée un alcool qui au lieu de se bonifier a tourné au vinaigre. Pour le moment il reste plutôt à l'état de faire valoir ou de route parallèle.

« Soyez astucieux, jeune homme, car ici, vous avez pénétré dans le repaire des vipères et vous ressemblez plus à une souris blanche qu'à un aigle, malgré votre masque. »

Aruta finit par être attachant, on se demande sincèrement pourquoi il se retrouve à affronter tant d'épreuves. Lui qui vante le libre arbitre semble bien soumis aux caprices du destin ou des kamis. Et au final c'est lui que j'ai le plus aimé. Je me suis réellement passionnée pour son devenir, pestant contre ses décisions ou son comportement, parfois, ou me réjouissant de sa situation. Il est profondément humain au milieu de toute la magie et des êtres surnaturels.

Bon par contre la fin comme un énorme cliffhanger, je suis mitigée. Un résumé des intentions et une question ouverte et c'est terminé, comme ça, d'un coup. le livre se termine en pleine action, pas dans un temps mort. C'est un peu radical comme méthode pour inciter à lire la suite. Je n'adhère pas trop. Noces duelles reste cependant une excellente oeuvre de fantasy très bien écrite. Et je suis impatiente de la suite.
Lien : https://paulebooklove.over-b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
521 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre