AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2505065381
Éditeur : Dargaud (27/01/2017)

Note moyenne : 4.27/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Dans ce troisième tome d'« Undertaker », Jonas Crow n'est plus ce pauvre croque-mort solitaire... même si, lui, aurait bien voulu le rester ! Dorison et Meyer lui ont associé mademoiselle Lin et Rose, la belle Anglaise. De la douceur dans son monde de brutes ? Pas pour très longtemps... Un ancien colonel lui apprend que « l'Ogre de Sutter Camp est vivant » ! Son passé trouble pendant la guerre de Sécession ressurgit, et Jonas engage alors sa « troupe » dans une chas... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Pavlik
20 février 2017
★★★★★
★★★★★
Ce nouveau tome des aventures de Jonas Crow, croque-mort au passé trouble, s'inscrit dans la lignée des précédents. Il s'agit ici de la première partie de ce qui s'annonce comme un nouveau diptyque...
Suites aux événements des deux premiers tomes, Jonas Crow fait désormais équipe avec la belle Rose Prairie et Lin, l'ex "domestique chinoise", à la langue bien pendue. L'association entre des caractères / passés / CSP si différents est assez bien vu, ça amène plein de possibilités de dialogues savoureux...Le duo Rose / Jonas fonctionne bien...On se questionne, par contre, sur la survie à court terme de Lin...Est-elle vraiment indispensable ? Dorison semble d'ailleurs nous sensibiliser au fait qu'elle pourrait ne pas rester. Par ailleurs, des questions sont soulevées, quant à l'éthique de Jonas, questions qui permettent à l'auteur de poursuivre la construction de son héros.
Ces nouvelles aventures de l'undertaker l'amène à être rattrapé par son passé (voilà un ressort qui sera bien commode pour de futurs synopsis) et l'auteur choisit de le confronter avec l'ogre de Sutter Camp...Un personnage que je trouve vraiment sympa et qui donne, par son profil, un parfum de modernité à cet univers western. J'apprécie toujours autant le travail de Ralph Meyer, dont le dessin est très maîtrisé, assez classique dans l'esprit finalement, mais vraiment efficace.
Le tome se termine, bien sur, par un cliffhanger qui augure d'un final potentiellement spectaculaire et riche en révélations...Et une question qui se dessine, en creux : l'ogre de Sutter Camp deviendra-t-il un méchant au long cours ? Au final, j'ai donc passé un très bon moment avec ce tome 3, même si je regrette quelque peu la diminution importante des répliques "bibliques" de Jonas...Après, nul ne saurait être spirituel tout le temps^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
tchouk-tchouk-nougat
26 février 2017
★★★★★
★★★★★
Jonas Crow fait maintenant affaire avec Rose et Lin dans son métier de croquemort, et on ne peut pas dire que les affaires marchent. Leur dernière funérailles tournent au fiasco, il faut dire qu'un membre de la famille à reconnu Jonas. Et c'est le passé qui va rattraper notre croquemort!
Après un premier diptyque, les auteurs récidivent pour nous livrer un western aussi classique qu'extrêmement bien fait. Un vrai moment de plaisir littéraire.
Nous allons connaitre un peu plus Jonas Crow en découvrant des brides de son passé, visiblement pas très glorieux. Un démon surgi de cette époque révolue va refaire surface, et Jonas Crow va se lancer à sa recherche pour "rattraper ses conneries".
Nous découvrons alors "l'ogre de sutter camp", un médecin à l'allure débonnaire qui cache bien son jeu. Et si Jonas a son vautour, Jed, Quint lui a son marabou, Barks. Ca donne l'effet d'une comparaison entre Jonas et Quint.
Changement de décor également pour ce nouveau cycle. Nos amis quitte le far west pour l'Oregon et ses montagnes couvertes de forêt. Une autre ambiance mais qui ne se départi pas du coté western.
En tout cas le scénario reste travaillé, dynamique et toujours ces pointes d'humour noir qui pimente le tout. J'ai aimé les sentiments mis dans ce tome. Cette lutte entre ce qui est bien ou non, une limite pas toujours facile à distinguer. Chaque personnage à ses faiblesses et ses forces. Ils sont vraiment approfondis.
De nouveau l'histoire est en deux tomes, on attend donc le prochain avec une grande impatience!!
Le dessin est toujours aussi impeccable avec un belle mise en scène. Rien à redire de ce coté là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
belette2911
26 février 2017
★★★★★
★★★★★
Mon pauvre Jonas Crow ! Te voici associé avec les deux bonnes femmes croisées lors des deux albums précédents : la chinoise mademoiselle Lin et l'anglaise Rose…
Mon pauvre ami, tu n'es pas sorti de l'auberge avec Rose qui tente tant bien que mal d'essayer de faire de toi un croque-mort gentleman, celui qui parle avec déférence aux pauvres gens affligés par la douleur de la perte d'un membre de leur famille.
L'inconvénient – ou l'avantage – lorsqu'on bosse avec notre croque-mort, c'est que rien n'est jamais "tranquille" et même la mise en bière d'une femme morte peut donner lieu à une aventure des plus sombres et à cent lieues de ce que nos amis pensaient.
Jonas, notre Undertaker, se prend souvent son passé dans les gencives et une fois de plus, cela se vérifie ici ! Un ancien galonné de sa garnison lui signale que l'Ogre de Sutter Camp est toujours vivant…
Qui est cet ogre ? Un médecin chirurgien et chimiste qui a terminé major de sa promo mais qui a des idées un peu (vachement) sadiques, à vue de nez… Il est prêt à tout pour faire avancer la science médicale, quitte à vous utiliser comme cobaye.
Un nouveau diptyque qui commence de manière fort sombre, assez violente, pas pour les petits enfants (qui risqueraient de faire des cauchemars à la seule mention du mot "médecin"), mais une belle mise en bouche pour une lectrice telle que moi.
Ce cher Undertaker est toujours aussi cynique, il nous sort souvent ses Évangiles personnels dont on devrait constituer un recueil, soit-dit en passant, et qui, sous ses dehors bourrus, a tout de même un coeur… Pour son vautour apprivoisé surtout !
Les dessins sont superbes, avec des couleurs sombres parce que le rose Bisounours détonnerait, on a du suspense, des secrets honteux, des mystères, un Méchant qui a tout d'un gentil (de prime-abord) avec du charisme et un sacré bagout, et un penchant pour le sadisme "utilitaire". Oui, il le fait pour votre bien… Râlez pas, vous aller aider la chirurgie à avancer !
Et puis, en fin de ce premier épisode, nous avons une réflexion qui vaut son pesant d'or car les Monstres ne sont pas toujours ceux que l'on croit ou ceux que l'on pense… Sous des airs de justicier propre ou de bien-pensant, on trouve souvent des âmes aussi noires que celles de ceux que l'on désigne comme Monstre.
La justice que l'on veut donner se transforme souvent en vengeance à appliquer à l'aide de sentences tout aussi horribles que les actes commis par celui que vous pourchassiez.
Vivement la suite car on est parti sur des chapeaux de roues et on reste face à un cliffhanger horriblement sadique et éprouvant pour les nerfs !

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
yvantilleuil
10 février 2017
★★★★★
★★★★★
Pour le second diptyque de cette saga imaginée par Xavier Dorison et dessinée par Ralph Meyer, on retrouve non seulement notre ami fossoyeur flanqué de son vautour domestiqué, mais également la belle gouvernante Rose Prairie et la domestique asiatique Madame Lin. Les deux accompagnent dorénavant notre croque-mort et apportent une touche féminine particulièrement bienvenue.

Si le fait de devoir se coltiner deux femmes au caractère bien trempé ne suffisait pas à son malheur, Jonas Crow a toujours une bande de marshals aux basques et apprend de surcroît que « l'Ogre de Sutter Camp » est toujours vivant. Cette dernière nouvelle, issue de son passé trouble, semble d'ailleurs le perturber le plus et il décide donc de se lancer à la poursuite de ce docteur aux pratiques monstrueuses, afin de mettre un terme définitif à ses crimes.

Xavier Dorison continue de donner corps à des personnages hauts en couleurs, emmenés par ce héros attachant et cynique, qui dissimule un passé inavouable. Jeronimus Quint, le vilain auquel il est confronté, n'est pas en reste et insuffle beaucoup de barbarie et une tension psychologique certaine à cette nouvelle aventure visiblement plus sombre que la précédente. Malgré un côté plus glauque, ce road-movie parsemé de cadavres demeure néanmoins accompagné d'une petite touche d'humour qui ne manque pas de faire mouche.

Si l'intrigue proposée par Xavier Dorison (Red Skin, Long John Silver, Asgard, W.E.S.T., le Troisième Testament) est toujours aussi solide, il faut une nouvelle fois saluer l'excellent travail de Ralph Meyer (Lisez Berceuse Assassine !!!) au dessin. Ce dernier a déjà travaillé avec Xavier Dorison sur Asgard et sur le XIII Mystery consacré à la Mangouste et livre à nouveau un dessin précis, expressif et dynamique. Il y a d'une part l'ambiance sombre et poussiéreuse qu'il insuffle à ce western, mais il y a aussi des personnages particulièrement charismatiques, ainsi qu'un découpage cinématographique parfaitement maîtrisé. Notons d'ailleurs la présence d'un superbe cahier graphique, réservé à la première édition de cet album, qui permet de mettre le talent de Ralph Meyer encore un peu plus en valeur.

Vivement la conclusion (intitulée « L'Ombre d'Hippocrate ») de cette première partie de diptyque qui se termine bien évidemment sur un cliff-hanger insupportable !

Un album coup de coeur que vous pouvez retrouver dans mon Top BD de l'année !
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
the_bill
18 février 2017
★★★★★
★★★★★
Et voilà le troisième tome qui vient de sortir et que je viens donc de finir.
Nous retrouvons nos trois héros en vadrouille, dans leurs rôles de "Undertaker".
Mais c'est sans compter sur les "fantômes" de Jonas Crow qui viennent se rappeler à son bon souvenir...
Manque de chance, ce ne sont pas forcément les meilleurs... Nous avons même le droit à un ogre !!!!
Après la très belle surprise des deux premiers tomes, nous repartons pour un dyptique où Il est plus difficile de trouver le bon rythme...
En effet, la belle mécanique grippe un peu et l'originalité précédente est un peu moins évidente dans ce tome. Les réactions et autres péripéties sont un peu plus attendues ou tirées par les cheveux même si le nouveau personnage de l'ogre est plus intéressant qu'il n'y parait. Ceci permettant d'éviter un naufrage plus grand...
Le dessin est toujours aussi impeccable et nous plonge, une fois encore, dans un univers de Western des plus réalistes.
Un bel album malgré tout même si j'espère que Xavier Dorison donne un coup de fouet scénaristique pour le prochain !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Les critiques presse (7)
Auracan17 février 2017
Les auteurs poursuivent leur série western construite sur des bases classiques mais assortie de suffisamment d'originalité pour être hautement accrocheuse.
Lire la critique sur le site : Auracan
BDGest14 février 2017
Cette première partie laisse un peu sur sa faim, mais elle a le mérite de mettre le couvert en laissant entrevoir la promesse d'une conclusion bien plus nourrissante.
Lire la critique sur le site : BDGest
BulledEncre14 février 2017
Une mention spéciale pour les couleurs de cet album et le concours de la coloriste Caroline Delabie.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BulledEncre13 février 2017
Scénario, dessin, couleurs tout est magistralement réalisé dans cet album dont on ne se lasse pas.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Sceneario06 février 2017
Un excellent troisième opus. Undertaker entre dans le panthéon des grands classiques de la bande dessinée.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDZoom30 janvier 2017
Après un premier diptyque plébiscité par les lecteurs, Ralph Meyer et Xavier Dorison remettent en selle leur croque-mort, Jonas Crow, qu’ils plongent dans une aventure captivante et sanglante, au cœur de son passé trouble.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Bedeo25 janvier 2017
Ce nouveau Undertaker est tout simplement exaltant. L’attente du tome 4 risque d’être extrêmement longue !
Lire la critique sur le site : Bedeo
Citations & extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat25 février 2017
-C'est lui, leur criminel?!!! Un docteur qui soigne gratuitement les pauvres et les gosses?
-Si miss Rose connaissait moins le monde des salons et plus rue, elle saurait... Criminels se nourrit avec argent... Monstre se nourrit avec larmes.
Commenter  J’apprécie          30
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat25 février 2017
-Achille de Thessalie n'avait qu'un seul point faible... son talon. Le commun des mortels en a tellement plus. Il suffit de les connaitre! Etudier l'anatomie. Expérimenter. Dommage que tu ignores tout ça. Mais... tout le monde ne peut pas être médecin.
Commenter  J’apprécie          10
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat25 février 2017
-Monde plein de criminels! Pourquoi toi vouloir celui-là?
-Epitre de Jonas : "Quand t'as une chance de rattraper tes conneries, tu la loupes pas"...
Commenter  J’apprécie          10
belette2911belette291119 février 2017
"Qui sème la menace sur Jed pourrait récolter une balle perdue !" Dicton de Jonas aux chinoises qui feraient mieux de la boucler.
Commenter  J’apprécie          90
belette2911belette291119 février 2017
— Jonas, tant que vous continuerez à lancer des répliques telles que "Je ne peux pas réparer le corps de votre parent car il s'est liquéfié vu qu'il est mort dans sa merde et que vous n'en aviez rien à foutre" au lieu de... "Je vous déconseille de voir le corps. Le temps a fait son oeuvre, il n'est pas présentable", eh bien nous continuerons à perdre tous nos clients et nos derniers dollars...
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : croque-mortsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Les indiens d'Amérique du Nord

Publié pour la première fois en 1970 aux États-Unis, ce livre de Dee Brown retrace les étapes de la Conquête de l'Ouest et les massacres des indiens entre 1860 et 1890 :

Enterre mon corps Wounded Knee
Enterre mon cœur à Wounded Knee
Enterre mon âme à Wounded Knee
Enterre mon esprit à Wounded Knee
Enterre mon scalp à Wounded Knee

10 questions
139 lecteurs ont répondu
Thèmes : conquete de l'ouest , far-west , western , ute , navajos , Nez Percé (Indiens) , comanche , Apache (Indiens) , Cheyennes (Indiens) , Sioux (Indiens) , indiens d'amérique , littérature américaineCréer un quiz sur ce livre
. .