Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2820300685
Éditeur : Kazé Editions (2011)


Note moyenne : 3.62/5 (sur 34 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :

Un homme flotte sur l'eau. Oga Tatsumi, un délinquant du quartier, étudiant dans le collège Ishiyama, décide de le ramener sur la rive. Cependant, il se retrouve confronté à une surprise de taille : l'homme voit son corps sé... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

> voir toutes (12)

Critiques, analyses et avis

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par DarknessLolita, le 02 août 2013

    DarknessLolita
    Que faire quand on devient le père du diable? C'est ce que Oga va découvrir quand le bébé du diable va rentrer dans sa vie.
    Beelzebub est un bon manga shônen, je ne suis pas déçu.

    Commenter     J’apprécie          2 21         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Witchblade, le 24 juin 2012

    Witchblade
    J'ai d'abord connu l'anime qui m'a fait mourir de rire au premier visionnage :-) Je n'ai pas encore fini de tout voir mais il me tarde ^^ Ce n'est que récemment que j'ai appris que l'anime avait été créé dans le but de lancer le manga.
    Ce manga est un shonen complètement déjanté où un lycéen devient le père adoptif d'un bébé démon, celui-ci deviendra le diable par la suite et le destructeur de l'humanité. Mais pour être père d'un enfant pareil, il faut être violent, ne pas avoir peur du danger et aimer se battre avec tout le monde et tout le temps ^^ Ce qui est le cas d'Oga ^^ Il va chercher tous les moyens pour refourguer le bébé à un autre méchant mais au final, il va gagner en puissance et ne pourra plus s'en débarrasser :-)
    Parmi les autres personnages, on a Furuichi (le meilleur ami d'Oga), Hilda (la nounou démoniaque de bébé Beel, habillée en Loligoth) et Alindolon (permettant les transferts entre le monde des humains et celui des enfers).
    Ce n'est pas un shonen où il faut se prendre la tête à comprendre l'histoire, il est juste là pour qu'on passe du bon temps ^^ Je vous conseille néanmoins l'anime, en couleurs l'histoire est quelque fois plus claire :-)
    Bonne découverte et bons fous rires ^^
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 3.00/5
    Par ledrake, le 25 juin 2011

    ledrake
    Beelzebub s"inscrit dans la lignée de shônen déjà prestigieux et qui ont en commun en toile de fond la vie tumultueuse de lycéens abrutis et complétement en marge ; GTO en tête de file. Dans Beelzebub, on touche toutefois le fond du fond avec rien de moins que le pire lycée du Japon, véritable vivier de brutes charismatiques tous prétendant au trône de brute ultime. L'autre originalité, c'est quand le diable himself se mèle à la fête, par l'intermédiaire de son successeur, bambin colérique qui s'est épris de Oga, l'une des fortes têtes du lycée...
    L'intérêt de ce genre de manga réside principalement dans la succession de gags, le scénario étant finalement plus un prétexte, une vague direction donnée au lecteur. Cette nouvelle série remplit bien les codes du genre, sans toutefois les révolutionner : c'est globalement plutôt drôle ("La saison des Urines" ; la relation entre Hildegarde et le side-kick de Oga...) et la quête qui se profile à l'issue du premier tome tient suffisamment en haleine pour que la lecture du second s'impose.
    En résumé, un premier tome efficace qui pose les fondations d'une intrigue sympathique et qui se veut la promesse de gags foisonnants !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 2.00/5
    Par Archessia, le 16 octobre 2011

    Archessia
    Oga est la pire des brutes du lycée, sûrement de la ville, et y a des chances qu'il soit la pire du Japon ...
    Il est sadique, tyrannique et ultra fort. Il agit souvent sans réfléchir et n'a que faire des guerres des gangs et autres groupes de racailles. Ca ne lui plait pas ? Il frappe. C'est aussi simple que ça. Et souvent avec le sourire, en plus.
    Il aime ce qu'il fait, et il le fait bien.
    Quand il se retrouve face à un homme flottant dans la rivière, qui s'ouvre en deux, et à l'intérieur duquel se trouve un bébé ... et bien, il ne se pose pas plus de questions que ça, en fait, et le ramène avec lui chez son meilleur ami.
    Très vite, une jeune fille va arriver, sorte de nounou démoniaque, elle est là pour veiller au bien-être de l'enfant, le fils du Diable, rien que ça.
    Une fois adulte, il est destiné à détruire le monde.
    Vu son arbre généalogique, l'enfant est tout de suite attiré par la violence de Oga, et il est bien décidé à ne pas lacher le jeune homme d'une semelle !
    J'avais pas mal entendu parler de ce manga, surtout grâce à son adaptation animée qui, paraît-il, est bien marrante.
    Le manga quand à lui, et bien, il n'est pas vraiment facile de le décrire, c'est souvent du grand n'importe quoi, en fait
    Vu le pitch, vous vous doutez bien, de toute façon, que ça ne va pas être une histoire super réaliste, hein ^^
    Mais en tout cas, ce premier tome m'a bien fait marrer !
    L'histoire en elle-même est originale, rien que ça, c'est bien sympa.
    Cette histoire d'un mec ultra violent qui se retrouve à devoir éduquer le fils du Diable sous forme de bébé, j'avoue que c'est pas mal pensé.
    En plus, tout ça est tartiné d'humour et d'action à 100 à l'heure.
    Le côté drôle est vraiment bien traité, avec des expressions et des scènes vraiment hilarantes. Que ce soit du comique de situations ou qu'il passe par des "grimaces" et autres attitudes, je dois avouer que j'ai eu quelques éclats de rire lors de certaines cases.
    Le dessin est pas trop mal, il y a beaucoup de mouvements, les visages sont vraiment très expressifs, etc ...
    Par contre, gros choc : on est d'accord, c'est un bon gros shônen (manga pour garçons) avec de la fight, une intrigue assez simple, de l'humour, et une touche trèèèès légèrement sexy.
    Et bien c'est là que ça coince, pour moi.
    Désolée, mais l'héroïne féminine, qui est sensée être très attirante, vu que plusieurs garçons bavent sur son passage ... et bien est franchement moche.
    Je ne sais pas ce qu'il s'est passé Mais que ce soit le visage presque difforme dans certains angles, ou son corps avec des proportions, heu, assez aléatoires, je ne l'ai vraiment pas trouvée séduisante DU TOUT.
    Maintenant, l'auteur s'améliorera sûrement avec le temps. Mais là, ça m'a pas mal perturbée.
    A part ça, rien à redire. Une très bonne introduction à la série, avec déjà un bon échantillon d'action, de bagarres et de situations cocasses (en même temps, le mec se balade avec un bébé tout nu accroché à sa veste !). le tout se lit facilement et avec plaisir, je suis curieuse de lire le tome 2.

    Lien : http://archessia.over-blog.com/article-beelzebub-tome-1-78134732.html
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

    • Livres 1.00/5
    Par Mero, le 12 septembre 2013

    Mero
    J'avais découvert Beelzebub au détour de l'anime il y a environ deux ans sans jamais avoir trouvé la force de le finir.
    Peut-on réellement finir quelque chose qui n'a pas réellement de commencement ni de consistance sans même parler d'intrigue ? L'idée de départ est pourtant originale avec ce bébé tout droit sorti des enfers se liant d'affection avec une petite frappe de quartier qu'il prend pour père afin de... ... euh ... ... oui mais quoi d'ailleurs ? Justement on ne sait pas, on ne fait que supporter les gags d'un bébé-Pikachu mis dans toutes les situations possibles et imaginables afin de combler un vide scénaristique abyssal... et c'est bien là tout le problème de Beelzebub.
    Il n'y a aucun but et aucune histoire, seulement une pléthore de personnages aussi stupides qu'inintéressants qui tente d'amuser la galerie entre deux combats pour mieux remplir les poches du créateur.
    Comme dans beaucoup de Shônen ratés l'histoire s’essouffle très vite d'elle-même et on l'oublie aussitôt après l'avoir lue. A éviter si votre culture manga est inexistante.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique


Critiques presse (2)


  • BullesEtOnomatopees , le 16 juin 2011
    On ne s’ennuie pas un seul instant. Reste que le procédé ne sera pas viable ad vitam et qu’il faudra que l’intrigue s’étoffe pour convaincre sur la longueur.
    Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
  • Elbakin.net , le 14 juin 2011
    Le cadre, surprenant, de même que l'univers entraperçu en arrière-plan, sont indéniablement prometteurs [...], en espérant bien sûr que ce pitch intrigant ne soit pas gâché par la suite, notamment à cause de la pression éditoriale par exemple.
    Lire la critique sur le site : Elbakin.net

> voir toutes (6)

Citations et extraits

> Ajouter une citation







Sur Amazon
à partir de :
6,14 € (neuf)
3,50 € (occasion)

   

Faire découvrir Beelzebub, tome 1 par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Lecteurs (64)

  • Ils sont en train de le lire (1)

> voir plus

Quiz