Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2723444295
Éditeur : Glénat (2011)


Note moyenne : 4.03/5 (sur 69 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Skyvore island, mai 1857. Au cœur de la tempête, La Désirée fend les flots au large de l'Irlande. À son bord, des bagnardes enchaînées qui en échange d'une remise de peine ont accepté de s'exiler à Cayenne. Parmi elles, le matricule 3492, alias Julie Saintange, s'abando... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (5)

> Ajouter une critique

    • Livres 3.00/5
    Par Jumax, le 15 mai 2012

    Jumax
    Disons le franchement, cette Julie nous enterra tous ! Elle met au monde le dernier héritier des Sambre, elle survit à la révolution, elle évite la guillotine, elle survit aux travaux forcés, aux bagnes, à un naufrage... On la dit maudite à causes de ses yeux rouges, et peut être l'est-elle... à vie !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 11         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Cristie, le 02 février 2013

    Cristie
    J'ai profité de ces vacances pour lire, non, dévorer les 6 albums de cette saga. Une BD intéressante car elle se déroule au XIX siècle et offre des personnages à la psychologie particulièrement approfondie.
    A la veille de la Révolution de 1848, Hugo Sambre patriarche de la famille meurt laissant son manuscrit : "La guerre des yeux" inachevé. Ce même Jour, son fils Bernard rencontre Julie dont il tombe éperdument amoureux mais réveille dans le même temps la malédiction sur sa famille. Peu de temps après, la mère de Bernard est assassinée par sa propre fille, Sarah, qui n'hésite pas à accuser Julie. Recherchée, elle s'enfuit à Paris chercher du réconfort auprès de son père laissant à Bernard un message : Je sais que tu viendras. Bernard dans son élan finit par la retrouver mais pour la reperdre aussitôt. le destin s'acharnant à séparer ces deux êtres.
    Ce qui m'a plu dans cette saga (en vraie fille que je suis !) c'est l'histoire d'amour tragique entre les deux héros. Une tragédie qui se construit autour d'une malédiction familiale. du romantisme à l'état pur celui qui fait rêver, l'amour qui dure toujours et lie à jamais deux êtres. L'un des albums s'intitulent d'ailleurs : Plus ne m'est rien qui est une phrase trouvée dans la correspondance entre Musset et Sand. On peut aussi parler d'un romantisme noir entouré de sang, de mort, de cimetière, ...
    Et que dire des personnages. Profonds, sombres, tout en nuances. Julie est très déstabilisante, elle semble faite de multiples contradictions qui la rende particulièrement humaine.
    Puis, il y a l'histoire. Yslaire est particulièrement bien documenté ce qui pose un cadre extrêmement riche et intéressant autour de ces personnages. Il y a le souci du réalisme, ce n'est pas seulement la Révolution industrielle, les grandes villes, ... Yslaire comme dans son XX ciel.com veut laisser une trace de ce que fut le XIX siècle.
    Enfin, le graphisme est juste époustouflant les même tons que dans ces autres albums : le rouge, le noir et le gris sépia dominent. Ces couleurs à elles seules portent l'histoire. Elles sont représentatives de ce siècle, je m'avancerai même en disant surtout le sépia à mettre en lien avec les photographies auxquelles l'auteur semble être sensible. le rouge et le noir contribuent à créer cette atmosphère à la fois fortement sensuelle, érotique mais aussi violente. des couleurs symbolique de l'amour, la passion, la mort !
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Elana, le 14 novembre 2014

    Elana
    Avec cet ultime tome, nous retrouvons Julie tiraillée entre les souvenirs de son unique amour, mort pendant la révolution, et Pierre-Marie, son fils enlevé par la famille Sambre.
    Des choix difficiles, de grands moment de solitudes, un changement de vie pour survivre: dans ce volume le Cycle Sambre est à son paroxysme.
    Une suite très attendu et accueillie chaleureusement.

    Commenter     J’apprécie          2 2         Page de la critique

    • Livres 4.00/5
    Par Asil, le 28 juin 2011

    Asil
    Un tome 6 sans grandes surprises mais qui a su, comme toujours avec Yslaire, me tenir en haleine. le dessin est toujours aussi caractéristique, aussi soigné. J'attends avec impatience de retrouver Julie et les Sambre pour de nouvelles aventures.

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la critique

    • Livres 5.00/5
    Par Domichel, le 28 octobre 2013

    Domichel
    Voir ma critique sur le tome 1 : Plus ne m'est rien…
    Encore une magnifique partition des auteurs, on en redemande…

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique


Critiques presse (5)


  • Auracan , le 22 août 2011
    Une série devenue un classique indispensable !
    Lire la critique sur le site : Auracan
  • BDZoom , le 27 juin 2011
    Avec une narration progressive, toujours aussi juste et sensible, cette deuxième partie d’un second cycle traduit parfaitement les interrogations de la seule survivante de cet amour au long cours où deux individus se sont promis une adoration éternelle !
    Lire la critique sur le site : BDZoom
  • BoDoi , le 22 juin 2011
    On succombe donc une nouvelle fois au charme vénéneux de Sambre, belle plante qui semble pousser doucement mais sûrement au fil des années.
    Lire la critique sur le site : BoDoi
  • LaLibreBelgique , le 21 juin 2011
    D’Yslaire, prodigieux éveilleur d’émotions, "Sambre" est le journal de bord du "Bateau ivre" dont il tient la barre : la biographie de son âme. Biographie dont ce "Purgatoire " - qui met en scène une Julie condamnée à vivre - est le plus déchirant chapitre.
    Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
  • LeSoir , le 18 juin 2011
    Entretien avec Yslaire : "Ma principale référence, c'est le théâtre : Shakespeare, Cyrano de Bergerac. Des œuvres qui échappent aux modes, où l'on verse toutes les larmes de son coeur, où l'on est obligé d'aller à l'essentiel car au théâtre on est limité dans les décors. Sambre est un classique parce qu'il touche à la tragédie humaine mais pas pour son esthétique."
    Lire la critique sur le site : LeSoir

> voir toutes (24)

Videos de Yslaire

>Ajouter une vidéo
Vidéo de  Yslaire

Jean Bastide en interview pour planetebd.com .
Après avoir gagné le prix scolaire en 2003 à Angoulême, Jean Bastide a fait des débuts marquants en reprenant "la Guerre des Sambre" pour Yslaire (3 tomes), avec son compère Vincent Mézil. Aujourd?hui, il termine une superbe et fidèle adaptation en deux volets de "Notre Dame de Paris", au côté de Robin Recht. Cinq albums en 11 ans, vous trouverez sans doute que c?est peu? Mais regardez la maturité graphique et la vie qui émanent de son dessin ! Très proche des tout grands comme Guarnido ou Loisel, Bastide a de l?or dans les doigts et il n?en fait pas n?importe quoi?








Sur Amazon
à partir de :
12,79 € (neuf)
9,90 € (occasion)

   

Faire découvrir Sambre, Tome 6 : La mer vue du Purgatoire par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz