AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.47/5 (sur 116 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Biographie :

Anna Milbourne est auteur de livres pour la jeunesse.

Elle vit à Londres avec sa famille.

Ajouter des informations
Bibliographie de Anna Milbourne   (74)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Monte ta maison de poupée ? Avec un livre de Anna Milbourne et Barry Ablett aux éditions Usborne Les enfants pourront construire eux-mêmes cette jolie maison de poupée. La maquette très détaillée comprend tous les meubles et accessoires pour l?aménager ainsi que ses occupants. le tout est facile à assembler à partir de pièces en plaque de mousse qui s?encastrent les unes dans les autres. Un livre informatif sur la vie à l?époque victorienne accompagne la maquette. Les enfants vont adorer cette maison de poupée. Les parents apprécieront le fait qu?elle est facile à assembler et à ranger, et proposée à un excellent rapport qualité-prix. Ce kit fera un beau cadeau. Les enfants auront plaisir à aménager la maison et à jouer avec ses occupants. Dans la même collection : Monte ton château fort. http://www.lagriffenoire.com/57336-documentaires-monte-ta-maison-de-poupee---avec-un-livre.html Vous pouvez commander Monte ta maison de poupée sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com

+ Lire la suite

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
Le sol était couvert de diamants . Ils brillaient et étincelaient à la lumière du soleil . Il y en avait tant , et ils dégageaient une lueur si vive , qu'elle etait presque aveuglante. J'allais me précipiter , quand quelque chose m'arrêta net . Sur les pierres précieuses , rampaient une foule de serpents géants .
Les Voyages de Sindbad le marin .
Commenter  J’apprécie          160
Parfois, pour être gentil, il faut d'abord se mettre dans les souliers de l'autre.
Commenter  J’apprécie          122
Il était une fois un sultan très riche et puissant .
Il gouvernait son pays avec bonté parce qu'il etait amoureux . Il formait avec sa femme le couple le plus heureux du monde . Du moins , c'est ce qu'il croyait ....
Commenter  J’apprécie          70
Je voulus les récompenser en leur donnant des pierres précieuses, mais ces braves gens refusèrent de les prendre. "Non, merci. Sauver un homme est une récompense en soi", dirent-ils.

Les Voyages de Sindbad le marin
Commenter  J’apprécie          60
Chouchou était un tout petit manchot qui posait toujours de très grandes questions.
Un dinosaure, c'était grand comment ?
Le chocolat pousse-t-il dans les arbres ?
Comment la neige tombe-t-elle du ciel ?
Cependant, ce qu'il voulait vraiment savoir, c'était :
«La mer, c'est profond comment ?»
Commenter  J’apprécie          30
Quelle merveilleuse histoire s'écria le sultan . Schéhérazade sourit : ´ Elle ne vaut pas celle que je vous raconterai demain si vous me laissez vivre encore un jour .

- Très bien , répondit le sultan .
Je t'accorde un jour de grâce .´
Commenter  J’apprécie          30
Il est impossible de forcer quelqu'un à aimer . L'amour est un choix . Cette princesse m'a donné son amour et je lui ai donné le mien .
J'espère que vous trouverez l'amour de votre vie . Au revoir ! .
Le cheval volant
Commenter  J’apprécie          30
Tu ne seras pas seule, dit maman. Nous serons tous là, pas loin.
Commenter  J’apprécie          40
Il était une fois un sultan très riche et puissant. Il gouvernait son pays avec bonté parce qu’il était amoureux. Il formait avec sa femme le couple le plus heureux du monde. Du moins, c’est ce qu’il croyait…
Un jour, au retour d’une promenade à cheval, le sultan trouva sa femme dans les bras d’un autre homme. Il eut le coeur brisé, mais à sa tristesse succéda la colère. Il la fit aussitôt tuer, avec son amant. «Si mon épouse est capable de me tromper, c’est que je ne peux faire confiance à aucune femme. Je ne serai plus jamais amoureux», jura-t-il.
La conduite du sultan, après cela, fut si choquante qu’elle est entrée dans l’histoire. Tous les après-midi, il épousait une femme différente, qu’il faisait mettre à mort le lendemain matin.
La terreur régnait donc sous son règne. Les parents cachaient leurs filles pour qu’elles ne soient pas obligées d’épouser le sultan. Les jeunes filles quittaient le pays. À la naissance, les filles étaient accueillies dans la douleur plutôt que dans la joie, car on ignorait quand tout cela finirait.
Puis, un matin, une belle jeune femme appelée Schéhérazade dit à son père : «Je veux me porter volontaire pour être l’épouse du sultan.»
Les yeux de son père se remplirent de larmes. «Pourquoi donc ? Tu es bien trop bonne et bien trop intelligente pour gâcher ta vie.
– Fais-moi confiance, père, répondit Schéhérazade. J’ai un plan qui me protégera, ainsi que les autres jeunes filles, contre le sultan.»
A contrecoeur, son père la laissa partir.
Commenter  J’apprécie          00
Il était une fois un sultan très riche et puissant. Il gouvernait son pays avec bonté parce qu’il était amoureux. Il formait avec sa femme le couple le plus heureux du monde. Du moins, c’est ce qu’il croyait…
Un jour, au retour d’une promenade à cheval, le sultan trouva sa femme dans les bras d’un autre homme. Il eut le coeur brisé, mais à sa tristesse succéda la colère. Il la fit aussitôt tuer, avec son amant. «Si mon épouse est capable de me tromper, c’est que je ne peux faire confiance à aucune femme. Je ne serai plus jamais amoureux», jura-t-il.
La conduite du sultan, après cela, fut si choquante qu’elle est entrée dans l’histoire. Tous les après-midi, il épousait une femme différente, qu’il faisait mettre à mort le lendemain matin.
La terreur régnait donc sous son règne. Les parents cachaient leurs filles pour qu’elles ne soient pas obligées d’épouser le sultan. Les jeunes filles quittaient le pays. À la naissance, les filles étaient accueillies dans la douleur plutôt que dans la joie, car on ignorait quand tout cela finirait.
Puis, un matin, une belle jeune femme appelée Schéhérazade dit à son père : «Je veux me porter volontaire pour être l’épouse du sultan.»
Les yeux de son père se remplirent de larmes. «Pourquoi donc ? Tu es bien trop bonne et bien trop intelligente pour gâcher ta vie.
– Fais-moi confiance, père, répondit Schéhérazade. J’ai un plan qui me protégera, ainsi que les autres jeunes filles, contre le sultan.»
A contrecoeur, son père la laissa partir.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Auteurs proches de Anna Milbourne
Lecteurs de Anna Milbourne (160)Voir plus

Quiz Voir plus

De qui sont ces vers célèbres mais masqués ?

Deux labradors méchants attaquent ton caniche. (indice : c'est une recommandation)

Arthur Rimbaud
Charles Baudelaire
Paul Verlaine
Victor Hugo

10 questions
13 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , jeux littérairesCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..