AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.85 /5 (sur 74 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Strasbourg
Biographie :

Né à Strasbourg, Arnaud Niklaus est profondément attaché à sa région. De formation électrotechnique, il a travaillé à la SNCF et dans la gendarmerie. Aujourd'hui dans le domaine de la sécurité, il cultive sa passion pour le fantastique et la science-fiction, en lisant et en écrivant romans et nouvelles. Depuis 2018, il est sociétaire de la Société des Écrivains d'Alsace, de Lorraine, et du Territoire de Belfort.

Source : Auteur
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
jonatjackson   22 octobre 2018
Terminus pour l'humanité de Arnaud Niklaus
Les plus grands assassins sont ceux qui n'ont jamais tué eux-mêmes quelqu'un. C'est d'ailleurs en ça qu'ils sont si grands ! Si exceptionnels ! Et si rares... Il faut être terriblement intelligent pour pouvoir maîtriser ses pulsions meurtrières, et faire faire le sale boulot par d'autres...
Commenter  J’apprécie          40
jonatjackson   22 octobre 2018
Terminus pour l'humanité de Arnaud Niklaus
Le spectacle dura environ deux heures. Enfin, "spectacle" était un bien grand mot... Le clown (celui de l'entrée) ne savait pas réellement jonler. Ses balles tombaient sans arrêt par terre. En plus, ses blagues et gags étaient nullissimes ! Le desseur d'animaux (Carlos) n'arrivait à se faire obéir de ses bêtes qu'une fois sur dix (et ces dernières semblaient fatiguées et dépressives). "L'incroyable acrobate" n'était rien d'autre qu'une gymnaste pas très douée, et aussi aérienne qu'une machine à laver. Bref, la représentation était d'une rare médiocrité. Heureusement, Louise était bon public et applaudissait énergiquement chaque numéro.
Commenter  J’apprécie          10
Arnaudsixx   19 juin 2018
L'autre sanctuaire de Arnaud Niklaus
C'est alors qu'il la vit. Elle était au bord de la petite bande de terre, à une vingtaine de mètres de lui, et lui faisait un petit signe de la main en souriant. C'était bien la petite fille qu'il avait aperçue un peu plus tôt. Elle portait une longue robe blanche et avait des cheveux blonds. Elle devait avoir à peu près le même âge que lui, huit ans. « Bonjour, dit Stephen. - Bonjour », répondit-elle. Cinq ans plus tard... « Est-ce que vous viendrez ? » Il sursauta. Le détective avait fini son long monologue par la question qu'Eddie redoutait le plus au monde. « Monsieur Drury ? Vous êtes toujours là ? Écoutez, je sais que ça doit être difficile pour vous de repenser à tout ça... » Mais il se trompait. Ça n'était pas difficile pour Eddie d'y repenser. Il ne faisait que ça depuis que son fils avait disparu. « Je viendrai. » Il avait lâché ces deux mots anodins pour beaucoup de monde, mais lourds de sens pour lui. Eddie raccrocha et se laissa tomber dans son fauteuil. Il saisit une bouteille de vodka par le goulot et la porta à sa bouche. Il se mit à somnoler tout en repensant à cette journée d'il y a cinq ans qui avait changé son existence à tout jamais...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Arnaudsixx   19 juin 2018
Les brumes du labyrinthe de Arnaud Niklaus
Alors que Jenny se demandait que faire maintenant, la créature se mit à bouger. J'aurais dû lancer plus fort, se dit-elle. N'écoutant que son instinct de survie, elle se précipita sur la porte, la déverrouilla, et s'enfuit dans le couloir. » « Pour toute réponse, elle lui tendit son dessin. Ce dernier représentait une petite fille au visage triste, à côté d'un arbre. Toute la scène avait été dessinée au feutre noir. Une corde reliait le cou de la fillette à une branche. Un coeur noir trônait sur son buste. Mon Dieu ! Comment une enfant aussi jeune a pu dessiner une scène aussi atroce ? pensa Sarah. » « Quand il pénétra dans son jardin, il repéra immédiatement des traces de pas qui sortaient de la forêt. Il les suivi et constata qu'elles menaient à l'accès extérieur de sa cave. Samuel avait peur, car il se demandait quel genre d'animal pouvait avoir l'intelligence suffisante pour ouvrir et fermer une porte.'
Commenter  J’apprécie          00
Arnaudsixx   08 juillet 2018
La guerre des clowns de Arnaud Niklaus
Il y a quelques mois à peine, ils n'étaient qu'une bande de comiques maquillés, servant à amuser les enfants. Aujourd'hui, ils n'étaient plus qu'une bande de meurtriers démoniaques.
Commenter  J’apprécie          10
Miss_Huakinthos   01 juin 2018
La destinée des désolations, tome 1 de Arnaud Niklaus
Sa colère fut coupée net. En face d’elle se tenait Roland, son fidèle chef de la garde. Il était toujours aussi grand et imposant qu’à l’ordinaire (un bon mètre quatre-vingt-dix au moins!). Ce qui choqua immédiatement la jeune femme, c’est ce qu’elle lisait dans les yeux de son second. D’habitude, un courage prodigieux et une intelligence rare étaient les seules émotions que son regard dégageait. Mais aujourd’hui, c’était bien de la peur qu’il lui évoquait.
Commenter  J’apprécie          00
jonatjackson   22 octobre 2018
Terminus pour l'humanité de Arnaud Niklaus
La tentation viendra te dévier du droit chemin, elle essayera de faire échouer ta mission. Elle aura l'apparence de quelque chose de plaisant.
Commenter  J’apprécie          10
LesChasseusesDeLivres   22 novembre 2019
Terminus pour l'humanité de Arnaud Niklaus
Les deux femmes se mirent en sous-vêtements, et rentrèrent dans le liquide fumant. Mona eut une grimace de dégoût en sentant son pied entrer en contact avec le cadavre de l’enfant. Moins de trente secondes plus tard, elles s’évanouirent.
Commenter  J’apprécie          00
Arnaudsixx   08 juillet 2018
Terminus pour l'humanité de Arnaud Niklaus
Je suis de nouveau parmi vous, esclaves ! Oui, il arrive implacable, le jour du Seigneur, jour d'emportement et de violente colère, qui réduira la terre en solitude et en exterminera les criminels. Préparez-vous au jugement dernier...
Commenter  J’apprécie          00
LesChasseusesDeLivres   22 novembre 2019
La guerre des clowns de Arnaud Niklaus
Du sang maculait les manches du pull rose qu’il portait. Ce clown était particulièrement hideux. Fiona le fusilla du regard et leva son épée.



– Alors ? Prêt à crever, espèce de saloperie ?
Commenter  J’apprécie          00

Auteur membre de Babelio voir son profil
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Edie, le cauchemar de vos nuits !

A quelle série télévisée américaine, ai-je emprunté le titre de ce quiz ?

Moriarty, le cauchemar de vos nuits
Freddy, le cauchemar de vos nuits
Dorothy, le cauchemar de vos nuits
Albany, le cauchemar de vos nuits

10 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , horreur , films , cauchemarsCréer un quiz sur cet auteur