AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2342161875
Éditeur : Mon Petit Editeur (14/06/2018)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Avec Arnaud Niklaus, l'horreur rôde dans les lieux les plus surprenants et prend les formes les plus inattendues. Le mal se cache souvent sous une apparence innocente : le sourire d'une belle-mère, une serveuse sympathique, ou encore un enfant. D'une écriture simple, directe, l'auteur nous fait découvrir de nouveaux territoires, aux confins de l'étrange et du fantastique. Huit nouvelles pour trembler et découvrir toutes les facettes de l'horreur...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
sarahauger
  21 août 2018

La nouvelle, ce n'est pas le genre que je préfère. Je les trouve souvent trop brèves pour pouvoir m'immerger dans l'histoire.
Ce recueil m'a prouvé qu'il était totalement possible de se laisser embarquer en peu de pages.
Toutes sont coutres, mais bien écrites, teintées de fantastique, de magie, d'éléments qui peuvent nous effrayer au quotidien. Elles surfent sur nos peurs, nos superstitions, ou nos fantasmes.
On entre immédiatement dans l'ambiance de chacune d'entre elles. le décor est posé rapidement, mais clairement. Les personnages ont le temps d'affiner leur personnalité.
Toutes offrent leur degré de tension et de frisson, d'humour noir. Elles sont vite lues, mais restent marquées à l'esprit. Elles parlent du mal, sous toutes ses formes, partout ou l'on peut le trouver, et, il est hélas partout. Il ne faut pas se fier aux apparences.
Aucune ne prend le dessus sur l'autre, elles sont toutes travaillées et abouties. C'est un plaisir à lire.
Le titre est particulièrement bien choisi. le point commun entre chacune d'elle est bel et bien la perte de quelque chose, une fin plus ou moins ultime à des degrés divers. Plusieurs des travers, des bassesses de l'humanité sont égratignées au passage.
Chacune fait passer un message que j'encourage tout le monde à aller trouver au fil des pages de ce recueil.
El diablo
C'est l'histoire d'une relation tendue entre un mari, une femme et une belle-mère.
Elle contient une touche d'humour parfois grinçant, des Quiproquos à tout va.
Une belle mère aux moeurs particulières et effrayantes, un homme qui s'enlise dans ses explications.
On ne connaît jamais vraiment les gens, même ceux avec lesquels on vit et il est des belles mères qu'il vaut mieux éviter de contrarier.
Sous le chapiteau
Une visite au cirque pour une femme et sa fille, mais tout ne se passe pas comme prévu sur fond de déjà-vu.
Parfois on commet des erreurs qu'on n'assume pas et qu'on reporte sur les autres par commodité.
Les conséquences peuvent s'avérer douloureuses, surtout quand on a tout le temps nécessaire pour ruminer et que l'occasion d'une vengeance se profile.
Predator
Une tache de naissance peut cacher toute autre chose.
Tout à coup une métamorphose s'opère chez un jeune homme jusqu'ici bien sous tous rapports.
Adolescence et hormones qui le travaillent ou alors est-ce dû à quelque chose de plus complexe?
Même s'il prend conscience de ne plus être lui-même, il se voit dans l'incapacité d'y remédier.
Alors méfiance, une tache de naissance un tant soit peu douloureuse peut signer le début de graves problèmes.
L'appel aux armes
Manipulation des esprits malléables, endoctrinement à coup de fausses vérités par le biais des réseaux sociaux. le summum du cauchemar pour bien des parents, quand dans notre dos se trame quelque chose d'atroce qu'on ne voit pas venir, un événement insidieux qui petit à petit corrompt les pensées de notre enfant et le conduit au pire.
Quand la prise de conscience a lieu, mais trop tard, bien trop tard, on en arrive au drame.
L'enfer se fige
Deux femmes en mal-être dans leur vie décident de changer les choses. Il est parfois si difficile de se regarder et ne pas apprécier ce que l'on voit.
C'est le premier pas qui coûte.
Puis, quand on obtient facilement ce qu'on veut, pourquoi s'en contenter et ne pas tenter d'obtenir encore plus ?
Le chemin du jugement
Une joggeuse part s'aérer les méninges. Mais est-ce toujours une bonne idée ? Tout dépend du chemin emprunté et des rencontres qu'on peut y faire.
Chacun de nous peut un jour ou l'autre détenir une part de responsabilité, même infime dans le malheur des autres.
Certains personnages verront la noirceur qui habite en nous. Alors, pourquoi ne pas en tirer profit et pervertir un peu plus l'âme qui ne se savait pas sur une mauvaise pente, surtout quand les choses semblent aussi simples.

Gardien du tombeau
Adolescence, hormones premiers émois, drague maladroite. Il y a des moments, où il vaudrait mieux laisser parler sa honte et s'enfuir plutôt que d'insister.
En tout cas, si un jour vous croisez la dame blanche, un conseil, fuyez, quoi que vous soyez venu faire, fuyez avant qu'il ne soit trop tard.
Créature de la nuit
Des agents de sécurité, un travail de nuit dans un entrepôt. La sensation étrange d'être observé qu'on laisse glisser pensant la chose impossible.
Peut-être aurait-ce été le moment de se montrer plus vigilant et accorder foi aux propos de son aîné. Même si les révélations paraissent folles, il faut toujours accorder le bénéfice du doute à celui qui parle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Yumiko
  29 août 2018
Je suis toujours aussi fan des recueils de nouvelles, mais quand il s'agit en plus d'histoires horrifiques, je ne peux qu'être totalement aux anges. En plus, retrouver la plume de l'auteur n'a fait qu'amener un élément positif supplémentaire pour me donner envie de dévorer cet ouvrage, ce que j'ai fait d'ailleurs en deux soirées.
L'auteur nous montre ici qu'il maîtrise parfaitement les codes de ce genre difficile, en nous offrant à chaque nouvelle histoire, un récit complet, construit et extrêmement bien ficelé. Il nous emporte dans des univers sombres, angoissants, teintés de fantastique et de scènes qui ne conviendront pas forcément aux lecteurs les plus sensibles. Ici l'horreur est bien présente, pour le plus grand plaisir des adeptes du genre. Avis aux amateurs!
J'ai été surprise quasiment à chaque fois par la tournure des événements. L'auteur réussit vraiment à nous étonner et à nous emmener sur des chemins inattendus qui nous conduisent à des conclusions glaçantes et bien terrifiantes. J'en redemande et aucune de ces histoires ne m'a déçue. Finalement, j'aurais envie de dire: dommage du peu.
En bref, je me suis régalée de bout en bout et je peux l'affirmer: je suis fan de la plume de l'auteur!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Plume86
  12 juillet 2019
Merci à l'auteur, Arnaud Niklaus, pour m'avoir invitée à lire son recueil de nouvelles, Terminus pour l'humanité. Ce recueil est composé de huit petites nouvelles à la frontière entre le fantastique et l'horrifique, qui, dans les thèmes abordés et le style, me rappellent des auteurs tels que Stephen King et Graham Masterton. Auteurs que j'apprécie énormément surtout Stephen King en passant…
L'auteur se livre à un exercice d'écriture sans prétention où l'on ressent une certaine générosité à transmettre la passion de son univers à ses lecteurs . Il y a une certaine fougue qui se dégage du texte. Attention toutefois aux coquilles et à certaines tournures de phrases « maladroites » qui parsèment le récit ainsi qu'à un manque de profondeur dans les dialogues. de petits défauts facilement corrigeables en retravaillant le texte.
Les huits nouvelles abordent de nombreux thèmes familiers de l'univers horrifique et fantastique: El diablo, le vampire; Sous le chapiteau, le clown; Predator, l'homme-araignée; L'appel aux armes, le terrorisme; L'enfer se fige, l'immortalité et l'apparence; le chemin du jugement, le pacte avec le diable; Gardien du tombeau, la dame blanche; Créature de la nuit, le diable. Il y en a pour tous les goûts.
Pour ma part j'ai particulièrement aimé L'appel aux armes, une nouvelle que j'ai trouvé très touchante et juste. L'enfer se fige est également intéressante: j'ai apprécié la manière dont l'auteur traite de l‘immortalité et de la beauté. Cette nouvelle m'a fait penser à le portrait de Dorian Gray. Enfin le chemin du jugement...elle m'a fait froid dans le dos…Mais pas dans le sens où on pourrait l'entendre…Dans cette nouvelle, l'auteur touche, selon moi, au gros problème de notre société actuelle. Les autres nouvelles sont plutôt agréables mais reste selon moi, sans surprise et quelconque.

Terminus pour l'humanité d'Arnaud Niklaus est un recueil de nouvelles plutôt agréable à lire et addictif. Certaines nouvelles sortent du lot comme L'appel aux armes, L'enfer se fige ou le chemin du jugement. Les autres nouvelles sont plutôt bonnes mais sans plus. Pour l'ensemble, il m'a cependant manqué tout le côté ambiance malsaine et angoissante que l'on peut retrouver dans le genre horrifique ou terreur. Bref, cette atmosphère particulière que je recherche en lisant ce genre de littérature, celle qui m'empêche de dormir et qui augmente significativement mon rythme cardiaque… Dommage car on sent un véritable potentiel à mieux faire…
Lien : https://uneplumesurunparchem..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AlouquaLecture
  19 juillet 2018
C'est le second recueil que je découvre d'Arnaud Niklaus, et je suis à nouveau sous le charme de cette plume qui peut se faire horrifique, mais tellement addictive.
Toujours avec son style unique, l'auteur embarque les lecteurs dans des histoires courtes pour lesquelles certaines les obligent à retenir leur souffle au moment de la chute. Pour ce recueil, je trouve qu'il a un peu mélangé les genres, certaines nouvelles font plus horreur alors que d'autres se classeraient plus facilement dans le style fantastique, mais au bout du compte, dans sa globalité, j'ai adoré cette lecture.
C'est en écrivant mon avis au brouillon que je me suis dit que chacune des nouvelles présentes ici, me faisait penser à une série que je regardais avant et qui avait le don de me faire rire même si ce n'est pas le but de cette série finalement. Les contes de la crypte, voilà cette fameuse série, chaque fois, la momie présentait une petite histoire différente, chaque fois des histoires censées faire peur aux plus jeunes, chaque fois des histoires qui auraient pu se passer dans la réalité et que nous aurions découvert dans les faits divers du journal le lendemain. de là à imaginer l'auteur dans le rôle de la momie, je ne pense pas que je me le permettrais, mais il n'en est pas loin ! (Désolée Arnaud ;-))
Arnaud et son style bien à lui, ont un don pour embarquer le lecteur du premier mot au dernier sans que le temps ne semble s'écouler, ils nous enferment dans une bulle et ne nous en libèrent que lorsque le lecteur tourne la dernière page. Comme précédemment, ce fut un plaisir que de découvrir ce recueil, je me demande ce que renfermera le prochain, car oui, j'espère que l'auteur a encore quelques histoires de ce genre à nous proposer. Une chose est certaine, c'est que j'ai hâte de lire sa prochaine parution 🙂
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jonatjackson
  22 octobre 2018
Ah mais qu'en voilà une belle surprise que ce livre sortit un peu de nulle part. Dans ces 8 nouvelles, il est difficile de ne pas aller dormir sans y repenser. Car au-delà du côté Fantastique et horrifique, il y a une véritable réflexion sur notre quotidien et les dangers qui peuvent nous guetter au quotidien. Je dirai que, pour celles et ceux qui ont des enfants, ce livre les touchera peut-être encore plus car on atteint vraiment tous les publics dans ce livre, enfants, ados, trentenaires et même cinquantenaires.
Chaque nouvelle traite son thème. Chaque nouvelle propose quelque chose de court mais d'intense. Une chose très bien maîtrisée par l'auteur est cette capacité à s'identifier à chaque personnage, à dégager une forme d'empathie et à se mettre presque littéralement à la place du narrateur. Bon, vous ne vous identifierez sûrement pas à chaque nouvelle, mais vous ne pourrez, à mon avis, pas faire sans vous mettre à la place de ces personnages.
Beaucoup de points positifs à retirer de cette lecture donc, mais il y a également quelques points négatifs qui viennent nuancer tout ça.
Pour la chronique complète, c'est par ici -->
Lien : https://evasionimaginaire.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
jonatjacksonjonatjackson   22 octobre 2018
Les plus grands assassins sont ceux qui n'ont jamais tué eux-mêmes quelqu'un. C'est d'ailleurs en ça qu'ils sont si grands ! Si exceptionnels ! Et si rares... Il faut être terriblement intelligent pour pouvoir maîtriser ses pulsions meurtrières, et faire faire le sale boulot par d'autres...
Commenter  J’apprécie          40
jonatjacksonjonatjackson   22 octobre 2018
Le spectacle dura environ deux heures. Enfin, "spectacle" était un bien grand mot... Le clown (celui de l'entrée) ne savait pas réellement jonler. Ses balles tombaient sans arrêt par terre. En plus, ses blagues et gags étaient nullissimes ! Le desseur d'animaux (Carlos) n'arrivait à se faire obéir de ses bêtes qu'une fois sur dix (et ces dernières semblaient fatiguées et dépressives). "L'incroyable acrobate" n'était rien d'autre qu'une gymnaste pas très douée, et aussi aérienne qu'une machine à laver. Bref, la représentation était d'une rare médiocrité. Heureusement, Louise était bon public et applaudissait énergiquement chaque numéro.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ArnaudsixxArnaudsixx   08 juillet 2018
Je suis de nouveau parmi vous, esclaves ! Oui, il arrive implacable, le jour du Seigneur, jour d'emportement et de violente colère, qui réduira la terre en solitude et en exterminera les criminels. Préparez-vous au jugement dernier...
Commenter  J’apprécie          00
jonatjacksonjonatjackson   22 octobre 2018
La tentation viendra te dévier du droit chemin, elle essayera de faire échouer ta mission. Elle aura l'apparence de quelque chose de plaisant.
Commenter  J’apprécie          00
jonatjacksonjonatjackson   22 octobre 2018
Bon spectacle, mesdames ! Que la magie du cirque soit avec vous !
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : nouvelles policièresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1656 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre