AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2414075325
Éditeur : Edilivre-Aparis (23/05/2017)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Dans le futur, le danger ne viendra pas du réchauffement climatique... Mais des clowns !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  20 décembre 2018
Je remercie Arnaud Niklaus pour l'envoi, en service presse, de sa courte nouvelle La guerre des clowns. L'auteur me l'a envoyé tout à l'heure et aussitôt téléchargé, aussitôt dévoré :)
Dans le futur, le danger ne viendra pas du réchauffement climatique... Mais des clowns !
Fiona, à peine 20 ans, est chasseuse de monstres ou plutôt de clowns morts-vivants. Nous découvrons un de ses combats contre l'un d'eux.
La guerre des clowns est une courte nouvelle, mais je l'ai trouvé bien écrite. C'est percutant, l'auteur va droit au but et cela me donne envie de le découvrir de nouveau à l'avenir.
Fiona a l'air déterminée, c'est une chasseuse et elle ne se laisse pas abattre.
J'ai bien aimé cette jeune fille et je serais ravie de lire une autre de ses aventures à l'avenir, si Arnaud Niklaus la met de nouveau en scène.
J'ai apprécié ma lecture, et je mets quatre étoiles et demie à cette nouvelle.
Commenter  J’apprécie          220
Hosenford
  02 janvier 2019
Tout est une affaire de clowns
J'ai reçu cette demande de chronique grâce à SimPlement.
À travers la guerre des clowns, l'auteur Arnaud Niklaus, plus connu pour sa saga fantastique La destinée des désolations nous livre une très courte nouvelle, à vrai dire la plus courte que j'ai lue de toute ma vie. Ces clowns que vous voyez sur la première de couverture sont tout l'objet de l'histoire, des « monstres » assassinant sans peur et sans reproche la population. Sans doute à un tel point qu'un nouveau métier est apparu : celui de chasseuse de clown.
Difficile d'écrire une si courte histoire, cela me fait penser légèrement au prix Pépin dans lequel les aventuriers de l'écriture doivent écrire la meilleure nouvelle en… 300 signes. Évidemment, ici, pas de contrainte : tout est le choix de l'auteur, un choix avec des avantages et des inconvénients. Tout d'abord, l'histoire a l'avantage de sa durée. Pour les petits lecteurs ou pour ceux dont une histoire de quelques pages suffit à les rassasier, elle est idéale. L'écriture n'est pas affreuse, on retrouve même parfois un bon lyrisme et cette nouvelle a le don de nous offrir un suspens : qui sont ces créatures, pourquoi sont-elles là, que s'est-il passé ? Malheureusement, nous n'avons pas les éléments de réponse et moi qui m'attendais, pour une si courte nouvelle, à une incroyable chute, je suis légèrement déçu. Après, pour contrebalancer, on peut dire que cette fin a le mérite de nous faire poser des questions, des énigmes pour lesquelles l'auteur nous laisse la libre interprétation. Pour une nouvelle autoéditée, finalement elle est assez bonne même si, pour être totalement honnête, elle ne fait pas partie de mes lectures préférées.
Lien : https://leschroniquesdejerem..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AuroreKarelle
  30 janvier 2019
J'ai lu cette nouvelle dans le cadre d'un SP grâce au site « Simplement pro », je remercie l'auteur Arnaud Niklaus de m'avoir proposé son histoire.
Vu que c'est une nouvelle de 6 pages, il va être difficile de dire beaucoup de chose, je peux cependant vous dire que ce fut une lecture agréable
Le concept de la nouvelle est très original, des clowns devenus des tueurs sanguinaires, rien de plus flippant, intriguant et amusant.
« La rue principale était aussi vide que le cerveau d'un politicien»
Une très bonne mise en bouche, un concept original qui mériterait d'être développé en roman. En effet, on a envie de savoir comment Fiona, notre héroïne en est arrivé là.
En effet, ici, Fiona est une jeune femme de vingt ans, chasseuse de clowns. Ces derniers seraient en effet devenus des monstres sanguinaires, semant panique et désolation sur leur chemins. Leur comportement n'est pas sans rappeler les zombies. Dans cette nouvelle, on suit un affrontement entre Fiona et un clown.
Que s'est-il passé pour que les clowns deviennent une menace mondiale? Comment les attaques et les invasions ont commencés? comment la population a réagi? s'est défendu? Est ce une contagion?
Bref tout un tas de questions qui reste hélas en suspens. L'auteur a une plume très agréable, il sait nous piquer notre curiosité et si l'envie de mettre sa nouvelle en roman lui en dit, il pourra compter sur moi pour le lire car j'ai vraiment apprécié l'idée et l'originalité de ce monde apocalyptique hors norme.
J'ai passé un très bon moment en compagnie de ces quelques lignes.
Attention toutefois à ne pas trop répété le prénom de l'héroïne.
Lien : https://passionlivresblogblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sandydybep
  17 février 2019
Une nouvelle très courte reçue par l’auteur Pour en avoir mon avis 🤗
L'ecriture Est très fluide on sent la jeunesse dans l'écriture de cet auteur.
Cette aventurière a réussi à montrer son courage et sa force en moin de 20 pages. Je ne suis pas fan de clown mais étant une nouvelle courte et prenante j'ai vraiment apprécié ce petit moment à vous lire cher Arnaud merci d'avoir partagé votre écriture avec moi.
Commenter  J’apprécie          00
OctaviaJaymesAdama
  23 février 2019
Je voudrais tout d'abord remercier l'auteur, Arnaud Niklaus, de m'avoir proposé ce Service Presse.
Dans cette nouvelle, nous allons suivre Fiona, une chasseuse… de clowns. Eh oui, les clowns sont devenus des tueurs et ont apparemment déjà fait des milliers de victimes ! Flippant !
L'écriture était très bonne, on aurait dit la scène d'ouverture d'un film ! J'ai adoré ! J'ai aussi beaucoup apprécié cette ambiance de ville fantôme qui ajoutait du suspense à la scène.
C'était très court et je m'imagine plus ça comme le prologue d'un roman post-apocalyptique ! En tous cas, je serais présente si un jour l'auteur souhaite développer les aventures de Fiona ! En quelques pages, je me suis attachée à cette jeune femme et j'aimerais en savoir plus sur elle et sur cette « crise » de clowns. Par exemple, il est vrai que le clown de la nouvelle m'a rappelé les zombies, mais personnellement, j'ai aussi eu l'impression que son « cerveau » et ses réflexes étaient plus développés que ceux d'un mort-vivant… Je meurs d'envie d'avoir plus d'informations sur tout ça !
En bref, une très bonne histoire qui fait son petit effet mais qui est trop courte !
J'en veux plus !
Lien : https://passionlivresblogblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ArnaudsixxArnaudsixx   08 juillet 2018
Il y a quelques mois à peine, ils n'étaient qu'une bande de comiques maquillés, servant à amuser les enfants. Aujourd'hui, ils n'étaient plus qu'une bande de meurtriers démoniaques.
Commenter  J’apprécie          10
Shadowlicious93Shadowlicious93   18 janvier 2019
Ne t’inquiète pas, j’arrive saloperie ! - Fiona
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : horreurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
566 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre