AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782414075324
Éditeur : Edilivre-Aparis (23/05/2017)
3.96/5   13 notes
Résumé :
Dans le futur, le danger ne viendra pas du réchauffement climatique... Mais des clowns !
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,96

sur 13 notes
5
5 avis
4
6 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

coquinnette1974
  20 décembre 2018
Je remercie Arnaud Niklaus pour l'envoi, en service presse, de sa courte nouvelle La guerre des clowns. L'auteur me l'a envoyé tout à l'heure et aussitôt téléchargé, aussitôt dévoré :)
Dans le futur, le danger ne viendra pas du réchauffement climatique... Mais des clowns !
Fiona, à peine 20 ans, est chasseuse de monstres ou plutôt de clowns morts-vivants. Nous découvrons un de ses combats contre l'un d'eux.
La guerre des clowns est une courte nouvelle, mais je l'ai trouvé bien écrite. C'est percutant, l'auteur va droit au but et cela me donne envie de le découvrir de nouveau à l'avenir.
Fiona a l'air déterminée, c'est une chasseuse et elle ne se laisse pas abattre.
J'ai bien aimé cette jeune fille et je serais ravie de lire une autre de ses aventures à l'avenir, si Arnaud Niklaus la met de nouveau en scène.
J'ai apprécié ma lecture, et je mets quatre étoiles et demie à cette nouvelle.
Commenter  J’apprécie          220
Regis80
  22 juillet 2020
Arnaud Nicklaus dont on avait souligné, il ya quelques mois la sortie d'un tres bon recueil de nouvelles « le Arnaud Nicklaus déjà auteur du très bon recueil "Le chemin de Baphomet » nous offre ici une novelette de moins de 10 pages » La guerre des clowns » . Cette fois ci l'auteur lorgne plutôt sur la fantasy horrifique mâtiné de fantastique. ET c'est plutôt une excellente surprise.
Le pitch ? le lecteur suit une jeune guerrière dans sa lutte contre de mystérieuses créatures qui ont envahi une contrée et peut-être le monde( ?)
Comme on avait pu le constater lors du recueil précédent,le talent de l'auteur réside dans la fait de créer une atmosphère et un décor qui vous prennent à la gorge.
C'est le cas ici. La description du village désolé aux rues désertes où le moindre bruit vous coupe le souffle d'entrée avec ses rues désertes ou le moindre bruit peut signifier la fin de l'aventure.
Je n'ai pas souvent lu un récit ou l'on entend le silence. La force du récit est là. Et le summum est atteint lors de la scène du jardin dont la description rejoint les meilleurs moments d'un roman post-apo.
La créature est décrite au minimum mais quelques mors, quelques détails du costume suffisent à nous faire frémir ( la saleté de la salopette par exemple).
Les scènes d'action sont réduites mais on s'accroche à son siège en les lisant. Et lorsque la fin arrive on ‘est pas tut à fait rassuré.
Le personnage de l'héroïne sur ces quelques pages ne peu être fouillé certes, mais on sent bien qu'elle n'est pas sans peur ,ni reproche. On devine des zones de fragilité…C'est pourquoi elle dégage une empathie qui participe à la réussite de cette nouvelle.
On le devine, je ne peux que vous encourager à vous précipiter à la lecture de « La guerre des Clowns »
Main moi, j'attends un roman de Arnaud Nicklaus. Cette histoire pourrait être une séquence d'un projet bien plus vaste…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Misstatou
  14 novembre 2019
J'ai la phobie des clowns. Aussi, lorsque l'auteur m'a gentiment proposé ce service presse, j'ai hésité, mais intriguée par le résumé je me suis vite lancée dans ma lecture.
Je n'avais pas vu qu'il s'agissait d'une nouvelle, alors après avoir été happée dans le récit grâce au rythme entrainant insufflé par l'auteur, je suis restée sur ma faim.
Quelle déception quand arrivée au bout des quelques pages, je me suis rendu compte que c'était déjà fini ! Pas d'informations sur la mise en place des évènements, ni sur le personnage principal, Fiona, devenue chasseuse par la force des choses.
Cette histoire mériterait un roman complet, pourquoi pas une saga. Ce format nouvelle m'a fait plus penser à un teaser qu'à une histoire à part entière.
Très prometteur en tout cas, le sujet est original et ces quelques pages m'ont donné envie d'en savoir plus.
Commenter  J’apprécie          10
AFleurDePage
  27 septembre 2019
L'histoire :

Cette courte nouvelle s'attarde sur Fiona, à peine vingt ans qui est une chasseuse. Elle a pour mission de combattre l'horreur qui frappe le monde à savoir ici les clowns qui ne sont pas s'en rappeler les zombies.

Mon avis :

Il est toujours un peu difficile de chroniquer des nouvelles - c'est certainement pour ça qu'il s'agit de la deuxième nouvelle que je chronique sur mon blog ! D'autant plus que celle-ci est vraiment très courte - peut-être même trop, puisque le lecteur n'a pas le temps de se plonger entièrement dans l'histoire que la nouvelle est déjà terminée et je trouve ça dommage. le second point négatif, c'est que malgré qu'il s'agisse d'une nouvelle et que le but premier est d'être court, je trouve que cela manque cruellement de description dans le sens qu'on ne sait pas pourquoi le monde est plongé dans une horreur pareil - à savoir l'attaque fréquente des clowns dans le monde, mais aussi comment Fiona est-elle devenue chasseuse, la temporalité du récit, comment les clowns sont-ils devenus ce qu'ils sont ? Mise à part Fiona, d'autres personnes s'occupent-elles de chasser les clowns ? Je pense que ce côté-là aurait pu/aurait dû être approfondit parce que l'on reste un peu sur sa faim.

Concernant les points positifs de cette nouvelle, j'ai trouvé que la plume de l'auteur était agréable à lire et que la description - au niveau des décors et des scènes - était dosée comme il se doit. Bien que court, j'ai trouvé le sujet intéressant - s'il advenait qu'un jour un roman sorte, je pense que cela ferait une bonne histoire originale qui changerait des zombies, vampires ou loups garous (même si on aime tous ou presque ça !)

"La guerre des clowns" est tout de même une bonne nouvelle, agréable à lire et bien écrite par Arnaud Niklaus.
Lien : https://afleurdepage-08.webs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Hosenford
  02 janvier 2019
Tout est une affaire de clowns
J'ai reçu cette demande de chronique grâce à SimPlement.
À travers la guerre des clowns, l'auteur Arnaud Niklaus, plus connu pour sa saga fantastique La destinée des désolations nous livre une très courte nouvelle, à vrai dire la plus courte que j'ai lue de toute ma vie. Ces clowns que vous voyez sur la première de couverture sont tout l'objet de l'histoire, des « monstres » assassinant sans peur et sans reproche la population. Sans doute à un tel point qu'un nouveau métier est apparu : celui de chasseuse de clown.
Difficile d'écrire une si courte histoire, cela me fait penser légèrement au prix Pépin dans lequel les aventuriers de l'écriture doivent écrire la meilleure nouvelle en… 300 signes. Évidemment, ici, pas de contrainte : tout est le choix de l'auteur, un choix avec des avantages et des inconvénients. Tout d'abord, l'histoire a l'avantage de sa durée. Pour les petits lecteurs ou pour ceux dont une histoire de quelques pages suffit à les rassasier, elle est idéale. L'écriture n'est pas affreuse, on retrouve même parfois un bon lyrisme et cette nouvelle a le don de nous offrir un suspens : qui sont ces créatures, pourquoi sont-elles là, que s'est-il passé ? Malheureusement, nous n'avons pas les éléments de réponse et moi qui m'attendais, pour une si courte nouvelle, à une incroyable chute, je suis légèrement déçu. Après, pour contrebalancer, on peut dire que cette fin a le mérite de nous faire poser des questions, des énigmes pour lesquelles l'auteur nous laisse la libre interprétation. Pour une nouvelle autoéditée, finalement elle est assez bonne même si, pour être totalement honnête, elle ne fait pas partie de mes lectures préférées.
Lien : https://leschroniquesdejerem..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ArnaudsixxArnaudsixx   08 juillet 2018
Il y a quelques mois à peine, ils n'étaient qu'une bande de comiques maquillés, servant à amuser les enfants. Aujourd'hui, ils n'étaient plus qu'une bande de meurtriers démoniaques.
Commenter  J’apprécie          10
LesChasseusesDeLivresLesChasseusesDeLivres   22 novembre 2019
Du sang maculait les manches du pull rose qu’il portait. Ce clown était particulièrement hideux. Fiona le fusilla du regard et leva son épée.

– Alors ? Prêt à crever, espèce de saloperie ?
Commenter  J’apprécie          00
Shadowlicious93Shadowlicious93   18 janvier 2019
Ne t’inquiète pas, j’arrive saloperie ! - Fiona
Commenter  J’apprécie          10
MisstatouMisstatou   14 novembre 2019
L'horreur maquillée se contenta d'incliner stupidement la tête sur le côté.
Commenter  J’apprécie          00

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
765 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre