AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.32 /5 (sur 91 notes)

Nationalité : France
Biographie :

La vie d'Aurélie Silvestre a basculé le 13 novembre 2015. Son compagnon Matthieu fait partie des 130 victimes des attentats de Paris. Ce soir-là, il était au Bataclan. Enceinte de leur deuxième enfant, Aurélie était restée à leur domicile pour s'occuper de leur fils de 3 ans.

Elle publie "Nos 14 novembre" en 2016.

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
prune42   18 mars 2017
Nos 14 novembre de Aurélie Silvestre
Je repense aux premiers matins qui ont suivi le 13 novembre. J'ignorais encore que les réveils sont la plus cruelle des épreuves, au début. Après quelques heures de sommeil et de répit, le cauchemar reprend. Chaque matin, la même mécanique : il faut redérouler le film d'horreur, se réapproprier l'histoire et rassembler dans sa main les miettes d'énergie pour se mettre en marche.
Commenter  J’apprécie          180
cathy13600   01 avril 2017
Nos 14 novembre de Aurélie Silvestre
Quand devient-on mère ?

Quand on rêve à l’enfant qui naîtra un jour ?

Quand on décide de s’y mettre ?

Quand on le pose sur votre ventre ?

Au premier biberon ?

Au premier bobo ?

La première fois qu’il dit maman ?

Quand il faut dire à son fils que son père est mort ?

 

Oui, voilà : je suis véritablement devenue mère le matin où j’ai dû annoncer à Gary que son père était mort.

Disons qu’il m’aura fallu trois ans et une amputation pour ressentir complètement ce qu’être mère veut dire. 
Commenter  J’apprécie          60
mfitsmile   13 janvier 2017
Nos 14 novembre de Aurélie Silvestre
Une magnifique histoire d'amour, brisée comme tant d'autres lors d'un vendredi 13. Le combat quotidien d'une femme, d'une épouse, d'une mère pour continuer à vivre après la perte de son grand Amour.

Au delà d'un hommage à l'une des victimes du Bataclan, un véritable texte qui vous bouleverse et vous émeut au fil des pages, vous renvoyant à votre propre grand amour ou à défaut, vos proches.

Tout en finesse, simplicité et poésie, sans amertume. Un combat au nom de l'amour, la volonté de vivre comme arme.
Commenter  J’apprécie          40
prune42   18 mars 2017
Nos 14 novembre de Aurélie Silvestre
Apprivoiser l'absence, le manque, accepter une autre forme de présence, parler au fantôme, voir les signes qu'il envoie. Voilà ma nouvelle vie pour le moment.

J'avance, je recule, je tombe, je me relève. J'essaie de prendre les choses comme elles viennent.

Quand on me demande comment on fait pour se reconstruire après qu'il nous est arrivé une chose pareille, je réponds "On ne se reconstruit pas, on continue, c'est tout".

Je suis une maison cassée mais pas détruite.
Commenter  J’apprécie          40
Liliz   03 août 2017
Nos 14 novembre de Aurélie Silvestre
Une sale nuit de novembre, je suis tombée, sans rien demander, dans l'extraordinaire.

La normalité a disparu de ma vie.

J'ai changé de peau, de planète, de système solaire.
Commenter  J’apprécie          50
prune42   18 mars 2017
Nos 14 novembre de Aurélie Silvestre
J'aimerais tant croire à nouveau qu'une maman ça revient toujours.

J'aimerais tant que le temps permette à Gary de me voir partir sans avoir peur.

J'aimerais tant que mes enfants grandissent en pensant que l'inattendu n'est fait que de bonnes surprises.

J'aimerais tant que cette histoire ne nous fige pas dans l'effroi de tout.

J'aimerais tant qu'ils aient confiance, malgré tout.

J'aimerais tant qu'ils grandissent les bras ouverts à la beauté du monde.

J'aimerais tant me dire qu'un jour ils partiront, légers, pour leur premier concert.

J'aimerais tant me dire que je ne tremblerai pas.



J'aimerais tant.
Commenter  J’apprécie          30
Lireparelora   25 juin 2017
Nos 14 novembre de Aurélie Silvestre
Nous avions besoin de temps, nous étions si différents.

Il était calme, j'étais tempête.

Il était torturé, j'étais enjoué.

Il était patient, j'étais pressée.

Il venait d'une famille de profs de gauche, moide commerçants de droite.

Lui si brun, moi si blonde.
Commenter  J’apprécie          30
prune42   18 mars 2017
Nos 14 novembre de Aurélie Silvestre
Ma mission n'est pas de combler les vides mais plutôt de lui apprendre à les apprivoiser. Nos deux peines sont sœurs, mais chacune est unique. Je pleure l'homme de ma vie, il a perdu son père.
Commenter  J’apprécie          30
cathy13600   31 mars 2017
Nos 14 novembre de Aurélie Silvestre
C’est tellement irréel d’enterrer l’amour de sa vie à trente-quatre ans.

Le vendredi précédent je le charriais joyeusement parce qu’il allait « faire l’ado » à un concert de rock et quelques jours plus tard il se retrouve à « faire le mort » dans une boîte en bois, là, devant mes yeux incrédules.

 

Ce ne serait pas juste une mauvaise blague ? 
Commenter  J’apprécie          20
louloutediary   16 mars 2018
Nos 14 novembre de Aurélie Silvestre
L'amour d'une mère est infini, même lorsqu'il se sait impuissant
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de Aurélie Silvestre(1)Voir plus
Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Chansons pour la St-Valentin

Michel Polnareff

Love Me, Please Love Me
L'amour avec toi
les 2

10 questions
60 lecteurs ont répondu
Thèmes : amour , chanson française , chanson , VariétésCréer un quiz sur cet auteur