AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.9 /5 (sur 10 notes)

Nationalité : Espagne
Né(e) à : Andratx (Majorque) , 1937
Mort(e) à : Barcelone , le 01/07/2009
Biographie :

Baltasar Porcel est un journaliste, essayiste et romancier.

Il est l'une des figures les Plus populaires de la littérature catalane et son œuvre a été récompensée par des prix prestigieux.

Touche-à-tout, cet intellectuel auteur d’une vingtaine d’ouvrages qui écrivait en catalan et se traduisait ensuite lui-même en castillan, s’est essayé à des genres littéraires aussi divers que le roman, le théâtre, le conte, la chronique de voyage, les nouvelles, l’essai historique et politique, mais aussi à l’écriture journalistique (il a été pendant des années éditorialiste au célèbre journal Vanguardia, dirigé en autres par Francisco Gonzalez Ledesma) et des entretiens avec des personnalités du monde politique et de l’art.

Il a fondé et dirigé à Barcelone l'institut Català de la Mediterrania.

Actes Sud a publié Galop vers les ténèbres (1990), Printemps et Automnes (1993), Méditerranée, tumultes de la houle (1998), Olympia à Majorque (2007), Cabrera ou l’Empereur des morts (2002).

En 2002, il reçoit le Prix national de littérature de la Generalitat de Catalogne et le prix Lletra d'Or. En 2007, l'honneur est au Prix d'honneur des lettres catalanes
+ Voir plus
Source : www.magazine-litteraire.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Baltasar Porcel   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Quand le combat pour la survie passe des tranchées aux murs d'un bagne de Cayenne... Après le succès de "Pinard de guerre", Pelaez et Porcel livrent la suite des péripéties de Fernand Tirancourt dans "Bagnard de guerre" : https://www.angle.fr/bd/grand_angle/histoires_de_guerre/histoires_de_guerre_-_vol_02__bagnard_de_guerre_-_histoire_complete/9782818980088


Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
ivredelivres   28 avril 2011
Mediterranee - tumultes de la houle de Baltasar Porcel
Chaque jour de chaque été se lève et la lumière ne semble pas venir des cieux, mais s’élever, légère, fraîche, insolente, de la terre : les arbres et les talus s’amplifient lentement et se parent d’une délicate tonalité. Puis le soleil se renverse : les monts et les vallées se teignent d’un doré si intense, si clair qu’il stupéfie
Commenter  J’apprécie          60
ivredelivres   28 avril 2011
Mediterranee - tumultes de la houle de Baltasar Porcel
Je marche au milieu de l’herbe verte, masse souple, pleine de chardons tendres qui seront beaux et agressifs. Il souffle un vent très léger et majestueux, qui apporte de vagues parfums de mer et de sève. Les dernières fleurs de l’amandier, fermeté laiteuse, sentent le miel. Mais l’arbre fruitier le plus généreux est le citronnier, avec sa succession constante de citrons, la merveille jaune et son parfum enivrant.
Commenter  J’apprécie          50
vllc   15 juin 2011
Mediterranee - tumultes de la houle de Baltasar Porcel
La Méditerranée est l'un des deux grands modèles, et probablement le plus déterminant, de la vie et de la pensée de la planète, le second étant le chinois.
Commenter  J’apprécie          30
vllc   15 juin 2011
Mediterranee - tumultes de la houle de Baltasar Porcel
...récit épique, mais aussi lyrique, en trompe-l'œil et capricieux, sincère, expressionniste-et non naturaliste-, de l'histoire des civilisations méditerranéennes, de leurs peuples et de leurs individus singuliers, de leurs paysages.

La richesse de la Méditerranée comme vecteur de civilisations est si grande qu'il se peut bien qu'elle soit la plus extraordinaire de la planète.



Commenter  J’apprécie          20
amemad   12 juin 2016
Quelques châteaux et toutes les ombres de Baltasar Porcel
"L'assurance naît de ne pas remettre en question sa propre exceptionnalité,...mais à condition d'être capable en même temps d'accepter qu'elle ne fût qu'aléatore".

Commenter  J’apprécie          10
amemad   30 juillet 2016
Printemps et automnes de Baltasar Porcel
"Je n'ai que cette vie. Si je ne la passe pas avec moi-même, je l'aurai vécue pour les autres, ce serait une escroquerie"
Commenter  J’apprécie          10
Freakycat   04 septembre 2020
Défunts sous les amandiers en fleurs de Baltasar Porcel
Les dernières, les stridentes cigales se meurent parmi les pampres ocres et, à l'ombre claire du grenadier, les taons étourdiment tournent autour de l'ânesse arrêtée. Allongé de tout son long, heureux, à côté de l'ânesse, je voyais, dans la vigne baignée d'un magnifique soleil, Vito Gual mettre en pratique toutes ses joies.
Commenter  J’apprécie          00
amemad   30 juillet 2016
Printemps et automnes de Baltasar Porcel
"Comme c'est étonnant que l'être humain obtienne et conserve la vie quand elle est si complexe et d'essence si fragile, à commencer par les mécanismes corporels eux-mêmes, alors qu'il manque en revanche de tout indice fiable sur le destin qui l'attend".
Commenter  J’apprécie          00
amemad   30 juillet 2016
Printemps et automnes de Baltasar Porcel
"Et moi je n'aime rien de ce que j'ai et seul me console ce que j'imagine"
Commenter  J’apprécie          10
amemad   12 juin 2016
Quelques châteaux et toutes les ombres de Baltasar Porcel
"...la somme de la stupidité de milliards d'hommes à l'haleine polluante forme...un immense géant, comme les millions de langues de feu d'un incendie qui croît en dévorant une forêt".
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura