AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Napoléon et la guerre d'Indépendance espagnole

Liste créée par Pecosa - 36 livres. Thèmes et genres : littérature , espagne , france , napoléon bonaparte , guerres napoléoniennes , guerre d'indépendance , angleterre



1 El verdugo
Honoré de Balzac
8 critiques 9 citations

Sur le point de mourir, Bartholoméo Belvidéro demande à son fils don Juan de le ressusciter en lui appliquant sur le corps, dès qu'il aura rendu le dernier soupir, l'eau contenue dans un petit flacon de cristal. Mais plutôt que de sauver son père, don Juan ne pourrait-il pas se réserver à lui-même le précieux élixir ? C'est un dilemme comparable que met en scène El Verdugo - Le Bourreau - pendant la guerre que le Premier Empire livre à l'Espagne : le jeune Juanito acceptera-t-il d'obéir aux soldats français et de sauver sa tête et son nom en exécutant sa propre famille ? Ajouter à mes livres
2 Les Marana
Honoré de Balzac
2 critiques 13 citations

La nouvelle commence de manière violente avec la prise de Tarragone par les troupes du maréchal Suchet. « Le 8 mai 1811, Tarragone prise d'assaut, Tarragone faisant feu par toutes les croisées, Tarragone violée, les cheveux épars, à demi nue, ses rues flamboyantes inondées de soldats français tués ou tuant1». La Marana est une prostituée italienne chassée de Venise par les guerres de la Révolution française. Elle appartient à une famille où la prostitution est une activité ancestrale. Réfugiée à Tarragone avec sa fille Juana qu'elle a confiée au drapier Pérez de Lagounia et à sa femme pour qu'ils l'éduquent, elle a toujours caché à la jeune fille ses origines. La Marana espère que le sort de prostituée qui pèse sur les femmes de sa famille prendra fin avec Juana qui pourrait faire un digne mariage. Mais le capitaine Montefiore, qui s'est installé dans cette maison précisément parce qu'il y a une très belle fille, vient contrarier les plans de la Marana. Elle retrouve Montefiore dans la chambre de sa fille et menace de le tuer. Juana aura de lui un enfant, Juan, que n'a pas à reconnaître car il réussit de justesse à éviter le mariage en confiant Juana à son ami le capitaine Diard qui l'épouse. Juana lui donne un fils légitime. Diard quitte alors la carrière militaire et emmène sa famille à Paris où il espère réussir. Malheureusement, il n'arrive à rien et l'attitude de Juana ne l'encourage pas. Diard fait de mauvaises affaires, mène une vie dissipée. Il tente d'emmener sa famille à Bordeaux, puis dans les Pyrénées où il se lance dans le jeu. Et c'est là que Montefiore surgit de nouveau pour le ruiner définitivement. Pessimiste, commencée sur fond de massacre, terminée par une déchéance, cette nouvelle est un des récits les plus noirs de Balzac. Ses amis italiens lui reprochaient d'ailleurs en 1837, (surtout la « piccola » Clara Maffei) l'image peu flatteuse qu'il avait donné d'eux et de leur pays. Aussi Balzac écrivit-il avec un soin extrême Massimilla Doni2 qui donne une version plus brillante de Venise, de l'âme italienne et de la beauté des femmes, pour se faire pardonner Ajouter à mes livres
3 Charles Nodier. Nouvelles. Franciscus Columna. Inès de Las Sierras
Charles Nodier
Ines de Las Sierras Ajouter à mes livres
4 Le coffre et le revenant, et autres histoires d'amour
Stendhal
2 critiques 3 citations

Le coffre et le revenant Ajouter à mes livres
5 Prosper Mérimée. Théâtre de Clara Gazul : Suivi de la Famille de Carvajal. Chronologie et préface par Pierre Salomon
Prosper Mérimée
La famille de Carvajal Ajouter à mes livres
6 Romans de mort et d'aventures
Eugène Sue
El gitano Ajouter à mes livres
7 Le Marquis de Bolibar
Leo Perutz
4 critiques 1 citation

Dans notre régiment avait servi, en qualité de volontaire, un jeune gentilhomme espagnol, un de ceux, en très petit nombre, que les idées de liberté et de justice avaient enflammés et qui avaient embrassé la cause de la France et de l'Empereur. Il s'était complètement brouillé avec sa famille et n'avait fait connaître son nom véritable et son origine qu'à deux ou trois de ses camarades. Mais les paysans espagnols l'appelaient « la Marquise », à cause de sa faible taille et de son allure efféminée, et nous lui donnions nous aussi ce titre. Ajouter à mes livres
8 Le Siècle des lumières
Alejo Carpentier
4 critiques 2 citations

Alejo Carpentier donne un goût exotique à la Révolution française. Ou comment les Antilles, Cuba, la Guadeloupe et les Guyanes reçurent les idées et événements français de 1789 à 1808. Sous nos yeux se tisse une histoire singulière car aux troubles français se mêlent des problèmes locaux, tels que l'esclavage ou les déportations massives à Cayenne. Malgré la somme de connaissances réunies par l'auteur, le roman, servi par une langue foisonnante, baroque, saturée d'épices et de lourdes senteurs, ne s'enferme jamais dans l'Histoire. Ses trois protagonistes (Victor Hugues, disciple de Robespierre, le jeune bourgeois Esteban et la belle Sofia) sont les médiateurs d'une méditation poétique sur les grandeurs et désillusions de toute révolution humaine. Le Siècle des lumières est le quatrième roman de l'écrivain cubain. Le Royaume de ce monde (1954) et Le Partage des eaux (1955) révélaient déjà une écriture unique, à contre-courant de la littérature traditionnelle d'Amérique latine, alliant le réalisme le plus rigoureux à une poésie visionnaire, enrichie de mythes et d'archétypes universels. --Laure Anciel Ajouter à mes livres
9 Le flagellant de Séville
Paul Morand
1 critique 1 citation

D'avoir été élevé outre-monts, don Luis Almodovar y Saiz a gardé une profonde admiration pour la France et le culte des idées généreuses qui ont abouti à sa Révolution. Il doit d'ailleurs mettre une sourdine à son enthousiasme, l'heure n'étant pas au libéralisme en Espagne. Alors il vit plongé dans ses rêves et ses livres tantôt à Séville, tantôt dans son domaine de la Maremme, en gentilhomme campagnard. Quand l'armée napoléonienne franchit les Pyrénées, Luis se réjouit à la pensée qu'elle apporte dans ses fourgons le vent de liberté qui chassera l'obscurantisme. II est stupéfait de voir que personne n'envisage la situation sous cet angle. Au contraire, chacun ne parle que de résister à l'envahisseur, de sa femme Maria Soledad à la laitière. Quant à son cousin Blas, il le soupçonne d'adopter cette attitude pour conquérir Maria. Va-t-il lui aussi tourner le dos à ceux qui incarnent ses plus hautes espérances ? Par défi, il s'y refuse, mais c'est la jalousie et la haine qui, finalement, le jettent de leur côté et l'incitent à travailler pour eux contre Blas. Et Luis le supranationaliste commence à vivre le drame des Espagnols aux prises avec les problèmes de l'occupation, de la résistance, de l'exil, des renversements d'alliance? Ajouter à mes livres
10 Une fille de Saragosse
Joseph Peyré
Pour la seconde fois en un an, les troupes de l'empereur Napoléon assiègent Saragosse, mais la capitale de l'Aragon refuse de se soumettre. Il y a un mois que ses défenseurs luttent contre les assauts des soldats français et de leurs alliés polonais quand la presse annonce l'arrivée de renforts. La foule en liesse se répand daris les rues, seigneurs et plébéiens mêlés. C'est ainsi que Juan Ruiz de la Mata rencontre Pilar Garcia. En fille du peuple à la longue preste, elle se moque du jeune sefiorito timide qui dit vouloir s'engager dans le corps des volontaires de San Lorenzo. Hé, verra-t-il seulement le feu puisque l'armée de Reding approche? Le lendemain, Saragosse déchante : la nouvelle était fausse et l'ennemi, servi par le beau temps, commence le travail de sape qui va lui permettre de réduire la ville faubourg après faubourg. Le temps n'est pas aux idylles et c'est en camarade de combat que Pilar apprécie la bravoure de Juan, retrouvé en pleine bataille. Elle-même va se distinguer dans la défense de sa ville. A travers le destin de cette héroïne authentique, Joseph Peyré fait revivre avec brio un épisode célèbre des guerres napoléoniennes vu du côté espagnol. Ajouter à mes livres
11 Les lanciers de Jerez
Joseph Peyré
Deux vents majeurs, en effet, se disputent les ciels de mon pays béarnais : le vent de l'ouest, vent d'océan et de lointaines Amériques, le vent du sud, vent de sierra, et d'Afrique et d'Espagne prochaines. L'un et l'autre portent, jusqu'à nos toits les plus perdus l'appel qu'ont entendu les miens à travers tous les âges. Tapi derrière ses sept crêtes, mon village d'Aydie, dès le temps où la route ne parvenait pas encore à le traverser, n'en comptait pas moins, sur les trois maisons abritées par son église forte, une fille de Floride et une fille de Cuba. De chez nous ou des alentours les gens partaient pour San Francisco, pour Reno ou Buenos Aires. L'un de mes oncles s'en était même allé mourir de la fièvre 'aune aux bords du Rio de la Plata. Par-dessus les Pyrénées bleues de l?arrière automne, le vent du sud, lui nous appelait vers les déserts d?Afrique et ceux, tout proches, de la meseta espagnole. Avec Les remparts de Cadix, et L'alcalde de San Juan. Ajouter à mes livres
12 Capitaine Hornblower, tome 6 : Un vaisseau de ligne
Cecil Scott Forester
2 critiques 2 citations

Et aussi Le canon (The gun) chez Phébus Ajouter à mes livres
13 Le canon
Cecil Scott Forester
1 critique

Ajouter à mes livres
14 Le Brigadier Gérard
Arthur Conan Doyle
3 critiques 1 citation

Hardi cavalier, beau sabreur et c?ur ardent, tel doit être un hussard de la Grande Armée napoléonienne et tel a été Etienne Gérard, officier fidèle à son Empereur au point de finir dans la peau d'un demi-solde avec pour seule fortune ses souvenirs. Mais quels souvenirs! Au temps donc où Napoléon fait un pas de conduite aux ennemis de la France dans leur propre pays, il y a de quoi se distinguer - les Italiens, les Russes, les Espagnols ou lés Anglais et les Autrichiens n'étant pas gens à vous ménager quand l'occasion s'en présente. Ainsi Gérard a-t-il perdu un bout d'oreille pour avoir appris l'italien des lèvres d'une belle Vénitienne et il aurait bien fini dans Saragosse cloué comme chouette sur porte de grange sans son astuce et son sang-froid qui lui permettent de prendre la ville. Rien de moins? Hé oui, Gérard est un brave et l'avoue avec une parfaite modestie, qu'il sauve une armée au Portugal ou Napoléon à Waterloo, de même qu'il raconte en toute franchise certain noble succès remporté en Angleterre, certaine mise à mort de renard au Portugal ou voyage aller et retour à Minsk, dont l'humour au second degré est irrésistible. Exploits et périls où se mêlent panache, misères et cocasserie, voilà l'essence de ces récits contés avec un merveilleux talent Ajouter à mes livres
15 Les aventures de Sharpe, tome 8 : L'aigle de Sharpe
Bernard Cornwell
8 critiques 11 citations

Guerre d'Espagne, Talavera de la Reina, Juillet 1809. Placé sous les ordres du colonel Simmerson, un officier britannique aussi incompétent qu'ambitieux, le lieutenant Richard Sharpe doit recourir à l'insubordination pour sauver son régiment d'une attaque meurtrière des Français. Son intervention décisive n'empêche pourtant pas la victoire de leurs chasseurs à cheval, qui parviennent à capturer l'un des deux drapeaux du régiment britannique. Accusé par le colonel Simmerson d'avoir provoqué cette disgrâce, Richard Sharpe ne voit qu'un seul moyen de restaurer son honneur tout en continuant à servir au mieux les intérêts de sir Arthur Wellesley, commandant en chef de l'armée britannique en Espagne : capturer une " aigle " de l'armée française lors de la prochaine offensive alliée sur Madrid et s'illustrer ainsi par un acte de bravoure extraordinaire. Ajouter à mes livres
16 Les aventures de Sharpe, tome 13 : La compagnie de Sharpe
Bernard Cornwell
3 critiques 4 citations

Après avoir conquis Ciudad Rodrigo, l'armée anglo-portugaise fait route vers Badajoz, une redoutable ville fortifiée défendue par les Français et qui barre la route de Madrid. Mais pour Richard Sharpe, l'enjeu des combats à venir n'est pas seulement stratégique. Afin de reprendre le commandement de sa compagnie, confiée à un officier plus riche et plus influent que lui, et de se préserver du sergent Hakeswill, son vieil ennemi tout juste débarqué d'Angleterre, il veut s'illustrer dans l'assaut donné à la forteresse en menant une colonne d'" Enfants perdus " dans l'une des brèches de la muraille. Cet acte de bravoure lui permettrait de retrouver sa dignité, mais aussi de voler au secours de ceux qu'il aime et qui, cachés dans la ville, sont en danger de mort. Ajouter à mes livres
17 Les aventures de Sharpe, tome 9 : Le trésor de Sharpe
Bernard Cornwell
2 critiques 6 citations

Découvrez Richard Sharpe, le meilleur ennemi de Napoléon. Guerre du Portugal, forteresse d'Almeida, août 1810. Tandis que les armées françaises occupent l'Espagne et repoussent les armées anglaises sur les côtes portugaises, le général Wellington confie une mission désespérée au capitaine Richard Sharpe, du South Essex. Celui-ci doit, avec ses fusiliers, s'infiltrer derrière les lignes françaises et faire jonction avec un mystérieux chef guérillero, El Católico, pour prendre en charge un incroyable trésor dont les ressources permettraient à l'Angleterre de poursuivre son effort de guerre. Très vite, Richard Sharpe comprend qu'il ne doit pas seulement se protéger des patrouilles françaises, mais aussi des partisans espagnols, bien plus impitoyables. Pourchassés par les uns, traqués par les autres, Sharpe et ses fusiliers vont devoir se résoudre à l'impensable pour réussir leur mission et sauver l'armée anglaise de l'anéantissement. Ajouter à mes livres
18 Les aventures de Sharpe, tome 14 : L'épée de Sharpe
Bernard Cornwell
1 critique 5 citations

Envoyé spécial de l'Empereur en Espagne, le redoutable colonel Leroux vient enfin de découvrir l'identité du mystérieux El Mirador - à la tête du plus grand réseau d'espionnage oeuvrant contre Napoléon depuis la ville de Salamanque - lorsqu'il se fait capturer par le capitaine Richard Sharpe et ses hommes. Le colonel Leroux réussit à leur dissimuler son identité et, dès le lendemain, s'échappe et se réfugie dans la ville proche de Salamanque, dont les troupes britanniques et espagnoles achèvent l'encerclement. Mais l'identité du français est bientôt découverte et sa capture devient une priorité absolue pour le commandement britannique. Richard Sharpe reçoit l'ordre, une fois l'assaut donnée aux trois forteresses françaises de la ville de Salamanque, de remettre la main sur cet homme susceptible d'ébranler tout le réseau d'espionnage britannique. Une mission pour laquelle il faudra compter avec l'influence de la mystérieuse marquise de Casares el Grande y Melida Sabada, une femme aussi belle que redoutable, et dont l'issue culminera dans la bataille des Arapiles, en plein mois de juillet 1812. Ajouter à mes livres
19 Les aventures de Sharpe, tome 17 : L'honneur de Sharpe
Bernard Cornwell
1 citation

Campagne de Vitoria, février à juin 1813. En ce printemps 1813, le commandant Richard Sharpe fonde de grands espoirs sur la nouvelle offensive militaire de l'armée britannique en Espagne. Mais la victoire finale repose sur la fragile alliance entre les deux pays, une alliance qui doit être maintenue à tout prix. Pierre Ducos, maître espion de Sa Majesté l'Empereur, va cependant tout mettre en oeuvre pour saborder les relations entre l'Espagne et l'Angleterre et, parallèlement, se venger d un terrible affront que Richard Sharpe lui a infligé par le passé. Sharpe, mis au ban de l'armée britannique, traqué par les partisans espagnols, pourchassé par les Français, va devoir puiser dans ses dernières ressources pour dénouer les fils d'un incroyable complot susceptible d'entraîner la dislocation de l'alliance et de ternir à jamais son honneur. Il est encore loin d'imaginer que tous ces événements mèneront à l'une des batailles les plus étonnantes de la guerre de la Péninsule : la bataille de Vitoria. Ajouter à mes livres
20 Les aventures de Sharpe, tome 16 : L'ennemi de Sharpe
Bernard Cornwell
1 citation

Sharpe, qui vient d'être promu commandant, conduit ses hommes dans le froid mordant des montagnes portugaises en ce noël 1812 avec un seul objectif : libérer des femmes de la haute aristocratie prises en otage par une armée de déserteurs composée de renégats français, espagnols ou encore britanniques. En même temps qu'il affronte cette troupe de pillards, parmi lesquels se trouve l'ignoble sergent anglais Obadiah Hakeswill, Richard Sharpe doit protéger ses flancs contre les assauts des forces françaises. À la tête d une simple compagnie, il peut cependant compter sur l'invention géniale de Sir William Congreve : la fusée Congreve, une fusée explosive encore imprécise et dangereuse, mais qui pourrait être susceptible d'influencer le déroulement d'une bataille. Ajouter à mes livres
21 L'escadre heroique - la revolte
Benito Pérez Galdós
Première série des Episodios nacionales, incontournable sur la Guerre d'Indépendance, de 1808 à 1814. Dix livres publiés entre 1873 et 1875. Ajouter à mes livres
22 El equipaje del rey Jose / The baggage of King Jose: Episodios Nacionales
Benito Pérez Galdós
Ajouter à mes livres
23 L'île des jacinthes coupées
Gonzalo Torrente Ballester
Un professeur d'université tente de séduire une étudiante, Adriadna, en lui contant l'histoire exquise et diabolique de l'île de la Gorgone. Gouvernée par un pouvoir occulte, trois sorcières volantes, une femme séduisante et à poigne, l'île est le théâtre d'une conspiration internationale. Une nuit douce, un peu coquine, trois comploteurs de haut vol, Metternich, Chateaubriand et Nelson - pas moins -, décident d'inventer un général pour contrer les effets de la Révolution française. Il s'appellera Napoléon... Enserrée dans le filet soyeux des mots du professeur, Adriadna se laisse bercer par ce récit fabuleux. Mais le songe la séduit plus que le conteur. Ajouter à mes livres
24 Un jour de colère
Arturo Pérez-Reverte
5 critiques 4 citations

Le 2 mai 1808, le soulèvement populaire de Madrid contre les troupes napoléoniennes marque le début d'une guerre qui va durer six ans. Ce récit n'est ni une fiction ni un essai mais la relation minutieuse, heure par heure, des événements vécus par tous les protagonistes de cette journée historique. Soldats, artisans des quartiers de La Paloma, de Lavapiés, du Rastro, hommes, femmes et enfants armés d'escopettes, de ciseaux, de couteaux de cuisine, de haches, de houes, de burins, s'insurgent contre l'occupant et affrontent sauvagement la plus puissante armée du monde. Leurs noms sont ceux qu'a retenus l'Histoire, leur rôle et leurs actions tels qu'ils figurent dans les rapports militaires, les mémoires et les archives. Pour ce livre, dont le véritable personnage est le peuple de Madrid, Arturo Pérez-Reverte a mené un travail de recherche remarquable, n'autorisant son imagination qu'à cimenter entre elles ces centaines d'histoires individuelles et véridiques afin de redonner vie aux héros anonymes et obscurs des gravures et dessins de l'époque, victimes d'une tragédie inscrite à jamais dans l'histoire de l'Espagne. Ajouter à mes livres
25 Le Hussard
Arturo Pérez-Reverte
14 critiques 27 citations

rédéric et Michel, deux jeunes et fougueux hussards, s'apprêtent à mener leur première grande bataille. La tête pleine d'idéaux, ils rêvent de gloire et d'héroïsme. Après tout, ne se battent-ils pas aux côtés de l'Empereur Bonaparte ? Ils se voient déjà vainqueurs de ce peuple espagnol d'un autre temps, encore sous le joug de l'Église et de la royauté... Un récit férocement romanesque, bariolé et savoureux, par l'auteur du Maître d'escrime et de La Peau du tambour. Ajouter à mes livres
26 La Sombra del Aguila
Arturo Pérez-Reverte
2 critiques

"La sombra del aguila narra una historia basada en un hecho real : durante la campaña de Rusia de 1812, en un combate adverso para las tropas napoleonicas, un batallon de antiguos prisioneros españoles, enrolados a la fuerza en el ejército francés, intenta desertar, pasandose a los rusos. Interpretando erroneamente el movimiento, el Emperador lo toma por un acto de heroismo y ordena en su auxilio una carga de caballeria que tendra imprevisible consecuencias. Bajo su tono desgarrado, lucido, divertido y tragico a un tiempo, Arturo Pérez-Reverte desvela una descarnada y mordaz vision de la guerra y la condicion humana." Ajouter à mes livres
27 Cadix, ou la diagonale du fou
Arturo Pérez-Reverte
33 critiques 18 citations

Cadix, 1811. Joseph Bonaparte est sur le trône d'Espagne et le pays lutte contre l'occupation des armées napoléoniennes. Mais dans la ville la plus libérale d'Europe, les batailles sont d'une autre nature. Des jeunes filles y sont brutalement assassinées à coups de fouet, à l'endroit exact où tombent les bombes françaises. Ces meurtres tracent sur la cité une carte sinistre, un échiquier sur lequel la main d'un joueur invisible semble déplacer ses pions selon les lignes de tir, la direction des vents ou de savants calculs de probabilités, scellant le destin des personnages : un policier brutal et corrompu, l'héritière d'une importante compagnie de commerce maritime, un corsaire prêt à risquer sa vie par amour, un taxidermiste misanthrope et un excentrique artilleur français. Cadix, ou La Diagonale du fou narre la fin d'une époque dans une ville énigmatique et ténébreuse sous l'apparente blancheur de ses murs et de sa lumière océane. Ajouter à mes livres
28 Cabrera ou L'empereur des morts
Baltasar Porcel
Ajouter à mes livres
29 La sentinelle de Cabrera
Guillaume Gildard
Au crépuscule de sa vie, le sergent de l'armée napoléonienne Ferdinand Mercier, devenu un riche industriel, rédige ses mémoires et les expédie par ballon monté : c'est l'hiver 1870, les Prussiens assiègent Paris. L'aérostat perd plusieurs sacs de courrier avant de s'écraser derrière les lignes ennemies. Le manuscrit, retrouvé dans des circonstances extraordinaires cent trente ans plus tard, est vendu aux enchères. Féru d'histoire, le collectionneur décide de partir sur les traces de son auteur. L'enquête commence. Mercier a été fait prisonnier à Bailén le 19 juillet 1808. Pour les soldats français a alors commencé une lente descente aux enfers sur les chemins sanglants d'Andalousie, puis sur les terribles pontons de Cadix. Bientôt débarqués par les Anglais sur l'îlot désertique de Cabrera, au large de Majorque, ces laissés-pour-compte ne survivent pas tous à l'horreur de la détention. Le calvaire du jeune homme dure six longues années. Il est des hommes que l'on suit au bout de l'Enfer. Napoléon, en s'engageant dans la campagne d'Espagne contre Wellington et un peuple insurgé, a condamné ses troupes à la géhenne. Mais Mercier n'accuse jamais son empereur, et l'histoire elle-même a relégué le premier fiasco de l'Aigle. Pas à pas, le narrateur interroge le rescapé de l'Empire. Leurs regards, croisés à deux siècles de distance, nous plongent avec un réalisme saisissant au cœur d'une tragédie oubliée. Ajouter à mes livres
30 Les prisonniers de Cabrera : L'exil forcé des soldats de Napoléon
Michel Peyramaure
1 critique 23 citations

1808, Fort de ses conquêtes en Europe, Napoléon est animé d'une intention secrète : mettre la main sur l'Espagne. Laurent de Puymège, aide de camp, est dans sa garnison à Madrid. Il y conjugue son quotidien de soldat et sa passion pour l'ardente Josefa. Mais bientôt c'est la débâcle : dans un village andalou, près de vingt mille soldats français sont vaincus, faits prisonniers et déportés, en dépit des conventions. Puyniège et des milliers de compagnons d'infortune sont alors abandonnés sur les pontons de Cadix, puis sur l'île de Cabrera. Une véritable prison à ciel ouvert, qui va devenir le lieu de perdition ou de mort de quantité d'hommes en hardes et d'une poignée de femmes. Ajouter à mes livres
31 Le village aux sept cercueils
Christophe Lambert
En 1810, pendant la guerre d'Espagne, sept cavaliers français errent dans le désert. Parmi eux se trouve Germain, vingt-six ans. Après une harassante chevauchée, le petit groupe arrive à El Perdido, un petit village isolé. L'accueil des habitants est glacial. Les soldats, quant à eux, violentent les villageois, tandis que Germain tente de calmer les esprits. C'est alors u'il découvre avec effroi dans l'église sept cercueils, vides.Ces cercueils seraient-ils destinés aux sept cavaliers ?Jeunesse. Ajouter à mes livres
32 Les Demoiselles de l'Empire, tome 5 : Madeleine et l'île des oubliés
Gwenaële Barussaud
2 critiques

Le père de Madeleine, chirurgien major de la grande armée de Napoléon, a disparu à la bataille de Bailen (1808). Le roman commence en 1811, au baptême du fils de l?Empereur où Madeleine, ancienne élève de la Légion d'honneur, interpelle celui-ci au sujet des soldats disparus de Bailen (ils sont dits morts mais elle est convaincue du contraire). L?Empereur ne la remarque même pas mais un jeune étudiant en droit, qui a compris sa requête, décide de l?aider. Avec lui et son berger des Pyrénées, elle va refaire le chemin jusqu?en Espagne pour découvrir que les prisonniers français ont été déportés sur une île près de Majorque appelée Cabrera où ils vivent à l?état sauvage. Madeleine va tout faire pour délivrer son père et ses compagnons d?infortune et les faire réhabiliter en France. Ajouter à mes livres
33 Les sortilèges de Minuit
Richard Zimler
2 critiques 1 citation

Qualifié d'" Umberto Eco américain " par la critique, l'auteur du Dernier Kabbaliste de Lisbonne confirme sa place de grand maître du thriller historique dans ce roman qui conjugue secrets de famille, tourmente de l'histoire et un sens de l'intrigue diabolique.Alors que les armées de Napoléon envahissent le Portugal, l'existence du jeune John Zarco Stewart vole en éclats. Le temps d'un été, il découvre que sa famille est d'origine juive, secret scrupuleusement gardé depuis les années terribles de l'Inquisition; Minuit, le mystérieux esclave africain qui lui a enseigné toute la mystique dé l'Afrique, disparaît dans des circonstances inexpliquées; enfin, son père trouve la mort de façon étrange lors d'un combat avec des soldats français. Quelques années plus tard, alors qu'il est devenu un artisan respecté, marié avec la belle Francesca et père de quatre enfants, une terrible vérité concernant sa famille lui est révélée. John consacre alors toute son énergie à élucider ce qui s'est réellement passé lors de ce fameux été. Sa quête le conduira du Portugal jusqu'à l'Amérique esclavagiste, en passant par l'Angleterre victorienne. Ajouter à mes livres
34 Pour l'amour d'Aimée : Tome 2, La Gloire de Laviolette
Jean Duché
Ajouter à mes livres
35 Les oubliés de l'Empire, Tome 2 : Du sang en Andalousie
Philippe Eudeline
Associés à l'incroyable aventure Napoléonienne, des milliers, de jeunes Européens se battent dans les montagnes arides d'Espagne aux confins des neiges de Russie pour propager une nouvelle idée de la liberté. Nous suivons ici les traces d'un jeune conscrit Français, sans grade, pris au piège dans ce guêpier espagnol. Brûlante Espagne, patrie de la guérilla faisant régner la terreur sur les arrières de la Grande Armée, tombeau des soldats et opportunité d'enrichissement pour certains maréchaux. Ajouter à mes livres
36 Secrets, adelante tome 1
Frank Giroud
1 critique

D'extraction paysanne, Angel a pu sortir de sa condition grâce à l'éducation à laquelle le padre de son village lui a permis d'accéder. Chef de guerre, il lutte contre les troupes de Joseph Bonaparte, frère de Napoléon. Mais s'il combat aux côtés de l'aristocratie, celle-ci n'oublie pas que le sang qui coule dans ses veines n'est pas bleu, et le surveille de près. D'autant que, loué pour sa vaillance et son courage, Angel incarne aux yeux du peuple le Libertador. Lequel, malgré le vent de liberté et d'égalité qui semble souffler sur le pays, doit prendre garde à ne pas devenir l'instrument du pouvoir espagnol, à moins que le secret qui pèse sur ses origines ne vienne tout remettre en cause: sa guerre, sa famille, ses amours...Cet album révèle Javi Rey pour son premier album, il bénéficie en outre du savoir-faire de Delf, coloriste de « Il était une fois en France et surtout du talent de narrateur hors pair de Frank Giroud. Une nouvelle variation sur le thème des secrets de famille, magistralement mise en scène dans l'Espagne du XIXe siècle, entre lutte contre l'envahisseur, aspiration à la liberté et désirs amoureux. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          142

Ils ont apprécié cette liste