AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.54/5 (sur 13 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Poitiers , le 11/10/1961
Mort(e) à : Montmorillon , le 8 avril 2014
Biographie :

Bertrand Delcour, né le 11 octobre 1961 à Poitiers et décédé dans son sommeil à Montmorillon dans la nuit du 7 au 8 avril 2014, est un écrivain français.
On lui attribue également Les Rêveries du toxicomane solitaire, éd. Allia, 1997 (réed. 2007).
http://www.causeur.fr/reveries-toxicomane-bertrand-delcour-28359.html

Parisien durant un quart de siècle, de 1980 à 2004, il est influencé par Georges Bataille, Hubert Selby, Guy Debord et les situationnistes, Sade, Restif de La Bretonne, August Strindberg, William Burroughs et Jean-Patrick Manchette, le punk-rock et la néo-figuration libre en peinture. Il a publié depuis 1988 une suite de romans hallucinés et noirs, dont quelques polars, mais aussi des textes de style janséniste. Il fut un des protagonistes actifs de la Banalyse avec "l'Ecole de Banalyse Arcueillaise" qu'il dirigea de 1986 à 1992 ( "Entreprise 7891"). Il inventa le concept danti-dérive.' Collaborateur des revues "Psychotropes", "Kanal", "Digraphe" (Flammarion), "Crimsex", "Vertige International", "Opus International", "Lignes Noires", "Newlook", "Nouvelles Nuits" ( Clô), "Polar" ( Rivages), "Technikart", "Les Inrockuptibles" etc... il établit la "carte psychogéographique" des Avant-Gardes du début du XXe siècle. Jacobin, il participa activement à la "Commémoration Jubilatoire du Décollement de Louis Capet" en janvier 1993, pour le Bicentenaire. Pamphlétaire, il publia nombre de plaquettes critiquant la pseudo-légitimité artistique, les "bobos" dont -dès 1988- il dressa un portrait effarant ( in "Dégénaration Spontanée"), le règne des "fils-de" et celui de l'argent-roi, l'argent-Moloch. En "haine de la poésie", en 2008, il commença une série de Proses poétiques érotico-morbides, avec l'appréciation encourageante de Régine Deforges; et d'autres issues anti-poétiques quoiqu'utilisant ladite forme. Enfin, il écrit des textes pour la chanson, et des voix féminines : toujours sombres, ils évoquent le mensonge, la sexualité pitoyable et la misère inavouée. Son oeuvre se poursuit autour de trois figures tutélaires : Baudelaire ou "Le Grand Patron", Flaubert ou "Le Vieux de la Montagne", Trakl ou "Le Masque de Feu".
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Bertrand Delcour   (9)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Bertrand Delcour
J’avais l’idée de faire un polar. Quand Debord s’est suicidé, un ami halluciné me dit qu’il avait été assassiné. J’ai trouvé ça amusant comme thème. J’étais un inconditionnel de Debord et des situationnistes. J’ai écrit Blocus Solus en deux mois. Entre-temps, j’ai fait Le Poulpe. Vite écrit, vite lu. C’est de la bande dessinée littéraire. Quand Blocus Solus est sorti en 1996, le cauchemar a commencé. Les ayants droit de Debord étaient indignés. J’étais stupéfait. Ils ont exigé des excuses, Gallimard a refusé, ils ont claqué la porte. J’ai pris goût au polar, ça permet d’exprimer une critique sociale, qui touche plus de gens. C’est très jouissif. On utilise la violence, il y a des meurtres. On se fait une petite catharsis personnelle. Le problème, c’est que dans le milieu des polardeux, il y a des luttes internes redoutables. Ça me fatigue. Je voudrais pouvoir envoyer mon manuscrit, le publier, voilà. Pas me faire casser la gueule, recevoir des lettres d’insulte. »

(interview avec Patrick Williams.Technikart, 1997)
Commenter  J’apprécie          163

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Bertrand Delcour (46)Voir plus

Quiz Voir plus

Oh, Antigone !

Comment se prénomme la sœur d'Antigone ?

Sophie
Hermine
Ismène

10 questions
3071 lecteurs ont répondu
Thème : Antigone de Jean AnouilhCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}