AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.37 /5 (sur 138 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Omaha, Nebraska
Biographie :

Brigid Kemmerer est romancière.

Elle a commencé à écrire au lycée. Son premier vrai roman racontait l'histoire de quatre frères vampires vivant dans les banlieues, personnages qu'elle reprendra pour sa série "Elemental", dont "Storm", le premier tome, a été publié en avril 2012.

"P.S. : Tu me manques" (Letters to the Lost) est paru en 2017. Le deuxième tome "More Than We Can Tell" est paru en 2018 .

Elle vit à Baltimore avec son mari et son fils.

son site : http://www.brigidkemmerer.com/
Twitter : https://twitter.com/BrigidKemmerer

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (54) Voir plus Ajouter une citation
iris29   18 septembre 2018
PS : Tu me manques de Brigid Kemmerer
Depuis la disparition de ma mère, mon père et moi, on est devenus deux planètes de chagrin qui suivent des orbites différentes et n'interagissent qu'en cas d'extrême nécessité.
Commenter  J’apprécie          271
iris29   18 septembre 2018
PS : Tu me manques de Brigid Kemmerer
J'ai l'impression que tout le monde attend de moi que je surmonte enfin la mort de ma mère. La semaine dernière , ma meilleure amie m'a même cité un bouquin sur les différentes étapes du deuil, comme s'il y avait un planning à suivre.
Commenter  J’apprécie          222
LuMM   03 juin 2018
PS : Tu me manques de Brigid Kemmerer
Les mots sont des mots. Lâcher un juron ne fait pas plus de moi un imbécile qu'utiliser le terme "polysyllabique" me rend intelligent. À vrai dire, dans les deux cas, ça donne surtout l'air très con.
Commenter  J’apprécie          200
Ziliz   18 novembre 2018
PS : Tu me manques de Brigid Kemmerer
Brandon nous a prises alors qu'on était dans les bras l'une de l'autre, les yeux fermés, et on devine à peine les larmes qui perlent sur nos cils. L'émotion est palpable alors même que l'image est minuscule. C'est une belle photo.

- Tu es vraiment doué, Brandon.

Je le pense. Il a toujours été bon, mais on est à des années-lumière de ce qu'il faisait au printemps dernier.

- C'est presque du gâchis d'utiliser un talent pareil pour l'annuaire du bahut.

- Merci, dit-il en ricanant. Et tu as raison. La moitié des gars de terminale remarqueront seulement que vos seins se touchent.
Commenter  J’apprécie          180
LauraCetera   31 mai 2020
P.-S. : Je ne t'ai jamais dit de Brigid Kemmerer
Chaque fois que je te vois, tu me donnes envie d'être plus courageux.
Commenter  J’apprécie          00
Ziliz   14 novembre 2018
PS : Tu me manques de Brigid Kemmerer
Je mesure ma chance de participer à cette aventure insensée avec toi...

(Surtout parce qu'on s'empêche, mutuellement, de sauter du train en marche.)



(p. 7)
Commenter  J’apprécie          180
letilleul   29 avril 2018
PS : Tu me manques de Brigid Kemmerer
Je commence par me dire que cette fille est cinglée.

Qui laisse un message à un inconnu dans un cimetière ?

Puis je me rends compte que je suis franchement mal placé pour la juger.

L’un dans l’autre, elle ne me connaît pas. Elle ne sait pas ce que je comprends ou pas.

Je ne devrais même pas être là. Le jeudi soir je suis censé tondre dans l’autre section du cimetière. Et ce n’est pas vraiment comme si j’avais du temps à perdre pour lire la lettre d’une inconnue.

Melon a jeté un regard appuyé à sa montre quand je me suis pointé avec cinq minutes de retard. S’il me voit me la couler douce, il me le fera payer.

Et s’il me menace encore une fois d’appeler la juge, je vais péter un câble.

Au bout d’un moment, l’irritation initiale se dissipe et laisse place à la culpabilité. Si je suis ici, c’est parce que la dernière lettre m’avait touché. J’étais curieux de savoir s’il y en aurait une autre.

Je ne m’attendais pas à ce qu’on lise ce que j’avais écrit. Et c’est une sacré claque lorsque je comprends qu’elle a dû ressentir exactement la même chose.

Je cherche un stylo dans ma poche, ne trouve que mes clés et mon briquet.

Ah mais oui…Rev avait besoin d’un crayon tout à l’heure. Ça ne lui ressemble pas de garder un truc qui ne lui appartient pas, même un vieux crayon sans valeur.

Peut-être que c’est un message du destin, une façon de me dire de prendre le temps de réfléchir avant de parler. Avant d’écrire. Enfin bref.

Je replie le message incendiaire et le fourre dans ma poche. Puis je sors mes gants et vais chercher ma tondeuse. J’ai beau détester cet endroit, au bout de plusieurs semaines j’ai appris un truc : rien de tel que les travaux forcés pour réfléchir.

Je vais bosser, et je vais réfléchir.

Ensuite, plus tard, j’écrirai.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Ziliz   20 novembre 2018
PS : Tu me manques de Brigid Kemmerer
Beaucoup assimilent l'alcool à la colère et à la brutalité. Ils ne se rendent pas compte que les ivrognes joyeux peuvent être aussi dangereux que ceux qui sont fous. Plus dangereux, même, maintenant que j'y pense.

Commenter  J’apprécie          140
Ziliz   17 novembre 2018
PS : Tu me manques de Brigid Kemmerer
J'ai supplié ma mère de rentrer plus tôt. Elle m'a écoutée. Je sais que je n'ai pas embouti son taxi, mais elle ne serait pas montée dedans sans moi.

Je l'ai mise sur ce chemin-là, moi.

Si je ne peux pas en vouloir au destin, à qui alors ?

(p. 113)
Commenter  J’apprécie          120
Ziliz   21 novembre 2018
PS : Tu me manques de Brigid Kemmerer
J'ai l'impression que les mots ont été écrits pour moi. Deux vers en particulier aimantent mon regard.

« Meurtri par cette existence,

Je suis debout, bien que blessé. »

En d'autres termes, la vie a un sacré crochet du droit, mais elle ne me fera pas mordre la poussière. Ce sont les tout derniers vers qui me touchent vraiment, pourtant.

« Je suis le maître de mon destin,

Je suis le capitaine de mon âme. » *

Je ne sais plus quand je me suis senti le maître de mon propre destin pour la dernière fois.



[ * poème 'Invictus' de William Ernest Henley, 1875 ]
Commenter  J’apprécie          110
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les auteurs jeunesse

Quel livre n’est pas de René Goscinny ?

Le petit Nicolas
Astérix et Obélix
La guerre des boutons
Lucky Luke

10 questions
20 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , écrivainCréer un quiz sur cet auteur
.. ..