AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.85 /5 (sur 61 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Identifiée comme surdouée à 42 ans, Cécile Bost, diplômée de l’Institut Politique de Paris, est spécialiste du développement économique et de l’aménagement du territoire de Marseille.

Soutenues dans ses investigations par un psychiatre, le Professeur Lançon, et une communauté internet, eux aussi surdoués, elle parvient enfin à comprendre pourquoi, durant sa vie passée, elle a pu se sentir « pas comme les autres ».

Les recherches qu'elle a entreprises, les nombreux témoignages qu'elle a recueillis en chattant avec des surdoués, ses discussions avec des spécialistes constitueront la genèse de son livre Différence et souffrance de l'adulte surdoué.

blog:
http://talentdifferent.expertiseweb.fr/

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Intervention de Cécile Bost lors de l'Intelligence Day sur le thème de l'hypersensibilité, organisé par Mensa Grand Aquitaine le 2 avril 2016 à Bordeaux.


Citations et extraits (159) Voir plus Ajouter une citation
petitsoleil   03 avril 2017
Différence et souffrance de l'adulte surdoué de Cécile Bost
Un surdoué a besoin de se nourrir intellectuellement,

il a besoin de défis.

Un travail routinier est source de stress pour tous ceux qui préfèrent penser, raisonner, développer.

L'ennui peut bien sûr se transformer en colère, en ressentiment et en envie de jouer au "gendarme et au voleur", de tester la résistance de l'autre (travail, famille, amis, société).

Attention ! Cette routine imposée est à dissocier de celle, toute personnelle, dans laquelle le surdoué peut s'enfermer pour maîtriser son environnement quotidien et ainsi se protéger du stress du monde extérieur.
Commenter  J’apprécie          190
petitsoleil   06 avril 2017
Différence et souffrance de l'adulte surdoué de Cécile Bost
Apprendre l'imperfection passe par le lâcher-prise, le plaisir de la curiosité et de l'expérimentation, sans pression du résultat. Aux adultes paralysés par une autocritique permanente et par le doute, voire par un réel sentiment d'infériorité, il est important de réapprendre le processus "essai/erreur" où ils se donnent le droit à l'erreur (un enjeu de taille, il ne faut pas s'y tromper !)



Une suggestion : identifiez les erreurs commises par des décideurs de tous ordres. Et vous verrez, je vous l'assure, qu'ils en commettent aussi. Ouvrez les journaux, écoutez la radio ou regardez la télévision et admirez combien de ces décideurs sont vivants, en bonne santé, et prêts à prendre de nouvelles décisions.

Visiblement, faire une erreur ne tue pas !
Commenter  J’apprécie          180
clairesalander   24 septembre 2016
Différence et souffrance de l'adulte surdoué de Cécile Bost
Dans le cadre professionnel, l'adulte surdoué est aux prises avec la nécessité de se conformer à sa hiérarchie. D'autant que ses supérieurs peuvent aller jusqu'à le considérer comme ingérable, voire dangereux pour l'organisation, quand ce n'est pas pour eux-mêmes. Pourtant l'adulte surdoué ne fait que regarder et poser des questions. Il ne cherche qu'à bien faire...
Commenter  J’apprécie          180
petitsoleil   26 mars 2017
Surdoués : s'intégrer et s'épanouir dans le monde du travail de Cécile Bost
Nombre de surdoués ont appris, depuis leur enfance, à avoir peur : ils ne vivent plus pour eux mais uniquement en réagissant à leur environnement, d'où des réactions émotionnelles qu'ils ne peuvent plus contrôler car ils ont dissocié leur corps de leur intellect.



Cette dissociation leur est fatale, car, comme Damasio le rappelle, le corps est le premier à ressentir les émotions qui sont elles-mêmes à l'origine des décisions prises de façon intellectuelle.

Négliger le langage du corps, c'est donc risquer de prendre les mauvaises décisions.
Commenter  J’apprécie          170
petitsoleil   05 juin 2016
Différence et souffrance de l'adulte surdoué de Cécile Bost
Amateurs d'énigmes ?



Ils adorent "entendre" leur cerveau se mettre en marche, les différents rouages s'actionner, s'enchaîner de façon logique : certains disent même qu'ils visualisent des engrenages qui s'imbriquent et s'actionnent
Commenter  J’apprécie          160
petitsoleil   25 mars 2017
Surdoués : s'intégrer et s'épanouir dans le monde du travail de Cécile Bost
Quand chacun demande "Pourquoi ?", le surdoué rétorque "Pourquoi pas ?" Il challenge les autres et les traditions, bouscule les statu quo, fait appel à des idées folles venues d'on ne sait où, comme s'il voyait ce que les autres ne pouvaient pas voir.



Le surdoué est un créatif permanent.

Sans qu'on le lui demande, juste parce qu'il veut effectuer sa mission au mieux, il la repositionne dans un contexte plus large que celui de son organisation et en analyse les tenants et aboutissants.

Avec sa vision globale, il identifie les points clés de blocage et réfléchit à ce qui peut améliorer la situation.



Convaincu que les orientations qu'il met en avant sont bonnes pour l'organisation, il n'imagine pas un instant que c'est aussi un changement qu'il propose.

Or la résistance au changement est l'une des grandes caractéristiques de l'entreprise stable, corps social qui, au nom de la "culture d'entreprise" (de la cohésion d'équipe), favorise le conformisme cognitif.



En voulant bien faire son travail, le surdoué est un spécialiste pour imaginer "ce qui pourrait être", faire des propositions, trouver des idées ...

autant d'initiatives qui apparaissent sur l'instant peu à propos et dont l'immédiate répercussion est de susciter la jalousie des autres et d'inquiéter la hiérarchie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Cécile Bost
clairesalander   24 septembre 2016
Cécile Bost
Un surdoué a besoin de se nourrir intellectuellement, il a besoin de défis. Un travail routinier est source de stress pour tous ceux qui préfèrent penser, raisonner, développer. L'ennui peut bien sûr se transformer en colère, en ressentiment et en envie de jouer au "gendarmer et au voleur", de tester la résistance de l'autre (travail, famille, amis, société).
Commenter  J’apprécie          150
clairesalander   24 septembre 2016
Différence et souffrance de l'adulte surdoué de Cécile Bost
Certains adultes surdoués peuvent ainsi s'avérer incapables de finir un projet tant ils ont besoin de nouveauté. On assiste alors à un cycle de très grand intérêt pour un nouveau thème, suivi par un manque d'intérêt dès que l'aspect nouveau s'efface et qu'il faut entrer dans les détails.
Commenter  J’apprécie          110
petitsoleil   05 juin 2016
Différence et souffrance de l'adulte surdoué de Cécile Bost
Depuis plus de cent ans, donc, le cadre d'interprétation des tests de QI n'a pas changé, fondé sur l'évaluation de la seule intelligence logico-mathématique.

Or, grâce à Howard Gardner, au début des années quatre-vingt, il est désormais acquis qu'il existe plusieurs types d'intelligence.



De plus, les découvertes médicales en neurosciences sont mal prises en compte et totalement méconnues du grand public. Le surdon ne peut donc pas se réduire à un seul résultat de test de QI.
Commenter  J’apprécie          100
petitsoleil   05 juin 2016
Différence et souffrance de l'adulte surdoué de Cécile Bost
Extrait de l'introduction



Un surdoué, ce n'est pas seulement une magnifique mécanique intellectuelle. C'est d'abord, et avant tout, un être d'une sensibilité physique et émotionnelle exacerbée, d'une hyperémotivité, au cœur d'un combat de tous les instants, qui absorbe une partie majeure de son énergie personnelle quotidienne.
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
159 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur cet auteur

.. ..