AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.95 /5 (sur 1044 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Londres , le 16/08/1934
Mort(e) à : Bristol , le 26/03/2011
Biographie :

Diana Wynne Jones est une auteure britannique, elle écrivait surtout des romans fantastiques pour enfants.

Elle a étudié à Oxford, où elle a entendu des conférences de C. S. Lewis et J. R. R. Tolkien. Elle est elle même devenue une inspiration pour de nombreux auteurs (Philip Pullman, JK Rowling, Neil Gaiman, Terry Pratchett...)

Diana Wynne Jones écrivait depuis 1973. Auteure à plein temps, elle vivait à Bristol. Elle a publié une trentaine de romans dont la trilogie Les mondes de Chrestomancie.

Le Château de Hurle (Howl's Moving Castle, 1986) est adapté au cinéma par Hayao Miyazaki (Le Château ambulant, 2004).

Ajouter des informations
Bibliographie de Diana Wynne Jones   (28)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

L'Odyssée Dalemark - 1 - Les sortilèges de la guiterne


Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
ZiziMuleATresse   25 septembre 2010
Le château de Hurle de Diana Wynne Jones
« Attrape une étoile filante,



Fais qu’une mandragore enfante,



Dis-moi où sont les ans passés,



Qui du diable a fendu le pied,



M’enseigne à ouïr les sirènes,



Parer les brûlures de la haine,



M’apprend



Quel vent



Pousse un cœur honnête en avant. »
Commenter  J’apprécie          230
ange77   17 janvier 2017
Le château de Hurle de Diana Wynne Jones
Il gambadait gaiement autour d’eux. Il pensait que c’en était fini de Hurle, Sophie en était sûre. Et cette idée le ravissait tellement qu’en arrivant dans la rue du magicien, il aboya joyeusement à la vue d’un chat errant et se mit à galoper derrière lui, par pur plaisir. Il poursuivit l’animal qui vola littéralement jusqu’à l’entrée du château, où il se retourna en lançant des regards furibonds.

– Ouste ! cracha le chat. Non, mais sans blague !

Le chien recula, la mine déconfite.
Commenter  J’apprécie          200
Diana Wynne Jones
Silena   23 août 2013
Diana Wynne Jones
Je ne considère pas la magie comme une entité indépendante de l'être humain, pour moi, la magie se retrouve dans la vie de tous les jours, et ce qu'on considère comme des mythes ou des contes de fée se retrouve dans l'existence de chacun.
Commenter  J’apprécie          170
Guylaine   19 avril 2019
Le château de Hurle de Diana Wynne Jones
Michael et Sophie se penchèrent nerveusement sur la crinière de Hurle. Elle semblait aussi blonde que d'habitude, de la pointe aux racines. La seule différence, peut-être, était un très léger reflet roux. Sophie le trouva tout à fait plaisant. Il lui rappelait un peu la teinte naturelle de sa propre chevelure, en temps normal.

- Je trouve que c'est très joli, dit-elle.

- Joli ! rugit Hurle. C'est votre faute, vous l'avez fait exprès ! Vous ne pouviez pas rester tranquille, il fallait que vous me gâchiez la vie, à moi aussi ! Regardez mes cheveux, ils sont poil de carotte ! Je vais devoir me cacher jusqu'à ce qu'ils aient entièrement repoussé !

Il ouvrit les bras d'un geste théâtral.

- Désespoir ! hurla-t-il. Horreur ! Agonie !
Commenter  J’apprécie          140
florencem   15 octobre 2013
Le château de Hurle de Diana Wynne Jones
- Vraiment ! s’indigna-t-elle, ulcérée. Comment pouvez-vous parler ainsi tous les deux d’une chose aussi cruelle ! Calcifer, encore, je suppose qu’on ne peut pas le lui reprocher, puisqu’il est un démon maléfique. Mais toi, Michael… !

- Je ne pense pas être maléfique, se récria Calcifer.

- Et moi, ça ne me laisse pas indifférent, si c’est ce que vous croyez ! s’émut Michael. Vous n’imaginez pas les ennuis qu’on a chaque fois que Hurle tombe amoureux ! On a eu des procès, des soupirants évincés hérissés d’épées, des mères avec leurs rouleaux à pâtisserie, des pères et des oncles armés de gourdins. Et des tantes. Les tantes, c’est effroyable. Elles attaquent à coups d’épingles à chapeaux. Mais le pire, c’est quand la jeune fille en question découvre l’endroit où vit Hurle et se présente à la porte en pleurant comme une fontaine. Hurle s’enfuit par la porte de derrière et il ne nous reste plus qu’à nous arranger avec la malheureuse, Calcifer et moi.
Commenter  J’apprécie          130
florencem   16 octobre 2013
Le château de Hurle de Diana Wynne Jones
Je n'ai jamais compris pourquoi les gens accordent tant d'importance au naturel.
Commenter  J’apprécie          140
ange77   10 janvier 2017
Le château de Hurle de Diana Wynne Jones
- (...) Michael, je ne t’ai pas entendu dire que vous avez tenté d’attraper une étoile filante ?

– Si, mais elle était complètement affolée, elle est tombée dans une flaque et s’est noyée.

– Heureusement, Dieu merci ! se réjouit Hurle.

– C’était très triste, dit Sophie.

– Triste ? s’écria Hurle, plus contrarié que jamais. L’idée était de vous, pas vrai, Sophie ? Je vous vois très bien sauter de flaque en flaque en encourageant Michael ! Laissez-moi vous le dire, c’est la plus belle sottise de sa vie. Ç’aurait été une catastrophe si par hasard il avait réussi à attraper cette étoile ! Et vous…

Calcifer remua faiblement dans la cheminée.

– Qu’est-ce que c’est que ce tapage ? s’émut-il. Tu en as bien attrapé une, toi, non ?
Commenter  J’apprécie          115
ange77   13 janvier 2017
Le château de Hurle de Diana Wynne Jones
Hurle se trouvait sur le bateau malmené par les flots et sur le point de couler, minuscule silhouette noire accrochée au grand mât qui tanguait. D’un geste insolent de la main, il fit savoir à la sorcière qu’elle l’avait manqué. Aussitôt, la sorcière, ulcérée, se transforma en oiseau rouge et plongea sauvagement en piqué sur le navire.

Le bateau disparut dans le hurlement plaintif des sirènes.

On ne vit plus que les flots agités.

Mais l’oiseau allait trop vite pour pouvoir s’arrêter. Il s’abîma dans la mer en soulevant une immense gerbe d’eau.

Sur le quai, tout le monde applaudit.

– Je savais que ce n’était pas un vrai bateau ! dit quelqu’un derrière Sophie.

– Oui, c’était sans doute une illusion, commenta prudemment le cheval. Il était trop petit, ce bateau.
Commenter  J’apprécie          100
nanet   19 octobre 2012
Le château de Hurle de Diana Wynne Jones
Sophie s'attarda un moment à contempler le paysage des collines qui défilait lentement, la bruyère qui glissait sous le seuil. Le vent soufflait dans ses fines mèches de cheveux blancs. Elle écouta grincer et gronder les énormes moellons noirs du château en mouvement. Puis, elle referma la porte et se posta à la fenêtre. Et elle revit l'image du port de mer. Ce n'était pas une image de papier. Juste en face, une femme avait ouvert sa porte et balayait la poussière dans la rue.

(P62)
Commenter  J’apprécie          100
ange77   11 janvier 2017
Le château de Hurle de Diana Wynne Jones
« Attrape une étoile filante,

Fais qu’une mandragore enfante,

Dis-moi où sont les ans passés,

Qui du diable a fendu le pied,

M’enseigne à ouïr les sirènes,

Parer les brûlures de la haine,

M’apprends

Quel vent

Pousse un cœur honnête en avant.

(...)

Si tu es né pour l’impossible,

Pour voir des choses invisibles,

En dix mille journées le Temps

Fera neiger tes cheveux blancs.

Tu me diras à la rentrée,

Les merveilles qu’as rencontrées

Et puis

Qu’ici

Il n’est belle fidèle aussi.

Si tu… »



[John Donne] - D’après la traduction de Jean Fuzier et Yves Denis, éd. Gallimard 1962 -
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le Tour du Monde en 80 jours

Comment s'écrit le nom du héros du roman ?

Filéas Fog
Phileas Fog
Phileas Fogg
Phyleas Fogg

11 questions
89 lecteurs ont répondu
Thème : Le tour du monde en quatre-vingts jours de Jules VerneCréer un quiz sur cet auteur

.. ..