AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.74 /5 (sur 27 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Elodie Nowodazkij est auteure de romances contemporaines.

Elle a grandi en France, dans un tout petit village où elle se promenait toujours un livre à la main. À dix-neuf ans, elle est partie habiter aux États-Unis, et elle a découvert qu'elle ne perdrait jamais son accent français. Elle habite maintenant dans le Maryland, avec son mari, leur chien et leur chat.

2016 "Un été pas comme les autres"
2016 "Un été pas comme les autres - A Summer Like No Other: Livre Bilingue - Bilingual"

2014 "One, Two, Three"
2015 "One dream only", préquel de "One, Two, Three"

Site : https://elodienowodazkij.com/

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
Patpepette   17 juin 2016
Un été pas comme les autres de Elodie Nowodazkij
Tout ce que je sais, c'est qu'il faut que je devienne la meilleure. Je ne peux pas continuer à être l'éternelle

seconde.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   05 décembre 2016
La peur dans le sang de Elodie Nowodazkij
Ah, la peur...

La peur a ce quelque chose de si particulier. Cette sensation grisante. L’impuissance dans leurs yeux. L’adrénaline, le besoin et les pulsions qu’elle réveille.

La peur redresse les torts.

La peur, c’est le pouvoir.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   05 décembre 2016
La peur dans le sang de Elodie Nowodazkij
Les samedis soir, on se raconte des histoires effrayantes et on boit ou on fait la fête jusqu’à oublier la réalité. Les samedis soir, c’est ambiance même-pas-peur et rien-à-foutre. Ces soirées nous donnent l’impression d’être immortels.

Pourtant, chaque année, quelques semaines avant le homecoming et son festival de début d’année où l’on élit le roi et la reine du bal, tout change.

Alors, la peur devient presque palpable. La peur de perdre quelqu’un, la peur de mourir. Notre communauté se met en pause pour plusieurs semaines, jusqu’à ce qu’enfin, un corps soit retrouvé.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   24 septembre 2016
Un amour en si mineur de Elodie Nowodazkij
Peu importent les couches de vêtements qui nous séparent, mon corps se fond avec le sien. Sa main caresse mon dos et je me presse contre lui, rêvant de sa peau contre la mienne. Il glisse sa langue dans ma bouche et entraîne la mienne dans une danse espiègle. Son autre main me touche tendrement la joue, et je pourrais rester comme ça toute ma vie. Et en même temps, j’en veux plus... mais ce qui me traverse l’esprit ne devrait probablement pas avoir lieu en public.

On risquerait des problèmes.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   05 décembre 2016
La peur dans le sang de Elodie Nowodazkij
Affronter mon passé et mes démons, ça fait partie du deal. Même si ça peut être plus douloureux encore que les coups qu’on bouffe sur le terrain quand on essaie de protéger le ballon.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   24 septembre 2016
Un amour en si mineur de Elodie Nowodazkij
C’est l’un des grands avantages de Paris quand on a dix-neuf ans : pas besoin de faux papiers d’identité pour consommer de l’alcool. Même si je sais que les Français n’ont pas coutume de laisser un pourboire de vingt pourcent, je pose deux euros à côté de mon verre et la barmaid m’adresse un signe de tête et un sourire qui signifient non seulement « merci », mais aussi qu’elle sait à quel point ce mec est chiant.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   05 décembre 2016
La peur dans le sang de Elodie Nowodazkij
« Je veux rentrer chez moi. » Il n’y aucune passion dans ses mots, aucune force, seulement de la résignation. Mais ses yeux me demandent pitié. Des yeux marron, certains diraient caramel clair, qui ont sûrement l’habitude de toujours obtenir ce qu’ils veulent. Les filles comme elle sont tellement prévisibles. Elle n’a que ce qu’elle mérite. Juste une pétasse de plus.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   24 septembre 2016
Un amour en si mineur de Elodie Nowodazkij
J’ai perdu mes peintures de guerre, et dans ce genre d’audition, on ne peut pas se permettre de laisser paraître même un soupçon de faiblesse. Je dois être la meilleure. C’est tout ce que j’ai pour moi : je travaille dur et je sacrifie tout pour la danse, parce que c’est la seule chose qui m’aide à oublier, la seule chose qui réussit à me procurer un peu de bonheur.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   05 décembre 2016
La peur dans le sang de Elodie Nowodazkij
Je voudrais oublier, mais si le jour maudit où j’ai décidé de ne pas choisir entre boire et conduire m’a bien appris un truc, c’est que l’oubli a un prix.

Boire jusqu’à l’inconscience pour oublier que ma mère était malade, ce n’était pas la solution. Ça ne l’a pas empêchée de mourir, et ça m’a coûté ma place dans l’équipe et avec elle mon avenir.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   24 septembre 2016
Un amour en si mineur de Elodie Nowodazkij
Ses lèvres sont tout près de ma joue, et il y dépose un baiser. Je pourrais fondre comme la neige accrochée aux arbres au printemps. Cette voix si profonde, si sexy ! J’ai toujours eu du mal à croire qu’une voix pouvait être sexy, mais clairement, ça, c’était avant. Parce que cette voix-là, je pourrais l’écouter sans me lasser pendant des heures.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les auteurs jeunesse

Quel livre n’est pas de René Goscinny ?

Le petit Nicolas
Astérix et Obélix
La guerre des boutons
Lucky Luke

10 questions
20 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , écrivainCréer un quiz sur cet auteur