AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.72 /5 (sur 16 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Strasbourg , le 06/02/1954
Mort(e) à : Paris , le 27/11/2012
Biographie :

Erik Izraelewicz était un journaliste français.

Diplômé d'HEC (1976), du Centre de formation des journalistes (1978), et docteur en économie internationale (1979), il débute dans le journalisme économique à L'Usine nouvelle. Il entre à L'Expansion en 1981, puis intègre La Tribune de l'économie à la création du titre en 1985.

Il rejoint le service économie du quotidien Le Monde à partir d'avril 1986, pour traiter des banques, des assurances et de la conjoncture financière française. Il prend la direction en septembre 1989 du service et devient l'éditorialiste du titre en matière d'économie en 1991.

Il est correspondant du journal à New York de 1993 à 1994. En novembre 1996, il est nommé rédacteur en chef du journal.

Il quitte le journal du soir en février 2000, pour le quotidien économique Les Échos, comme rédacteur en chef et éditorialiste.

Il est nommé directeur du journal Le Monde le 7 février 2011. Il a été membre du Conseil scientifique du CEPII à partir de 1995, de la Commission économique de la Nation (1997) et du Conseil d'administration de l'ENA (2001).
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Les matins -Erik Izraelewicz .


Citations et extraits (3) Ajouter une citation
picaflor   04 juin 2012
L'arrogance chinoise de Erik Izraëlewicz
Ils détestent les Japonais ; ils adorent leurs marques. Les Sony, Honda et Matsushita sont constamment plébiscitées dans les grandes enquêtes d'opinion.
Commenter  J’apprécie          30
picaflor   04 juin 2012
L'arrogance chinoise de Erik Izraëlewicz
Interrogé sur ce qu'il pensait des Chinois, Paul Claudel, qui avait été en poste à l'ambassade de France à Pékin, répondait d'une formule lapidaire : "Je ne les connais pas tous." La boutade ne manque pas de pertinence.
Commenter  J’apprécie          20
picaflor   04 juin 2012
L'arrogance chinoise de Erik Izraëlewicz
Les mastodontes d'Etat chinois, lorsqu'ils cherchent du capital, se tournent davantage vers les fonds taïwanais, qu'ils préfèrent aux capitalistes hongkongais ou singapouriens.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox