AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.75 /5 (sur 22 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bretagne , 1982
Biographie :

Frédéric Vinclère est un écrivain. Ancien libraire, il a quitté le métier par la porte pour y revenir dans les cartons.
En septembre 2018 paraît son premier roman, "Fête sauvage", dans la collection Petite Poche aux éditions Thierry Magnier.
Le même mois, il est l’un des 12 lauréats d’Émergences, concours de nouvelles organisé par la Charte des Auteurs et Illustrateurs Jeunesse.
Les rencontres et publications s'enchaînent alors : en 2019, les éditions le Calicot publient "Nos bombes sont douces", un savant mélange d'amour, de ballon rond et d'écologie. Ou, comme le dit l'auteur, "de filles, de foot et de fleurs".
En 2020, il adapte en roman sa nouvelle "L'ogre" lauréate d'Emergences. Elle devient "Juste un mot" aux éditions Auzou pour le cycle 3 et les collégiens.
La même année, Le Calicot publie "Les écorchés", un roman à destination des lycéens sur un premier emploi... en abattoir.
En 2021 sortira son 5ème roman, le 2ème aux éditions Thierry Magnier, cette fois dans la collection En voiture, Simone.
Il écrit également pour la presse (Pop-Corn, Pomme d'Api, J'aime Lire Max)

page Facebook : https://www.facebook.com/frederic.vinclere.3
Instagram : https://www.instagram.com/frederic.vinclere/?hl=fr
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
LaCabaneDeMesLivres   07 février 2020
Nos bombes sont douces de Frédéric Vinclère
"on aura au moins filé un coup de main à la nature. Disséminé des graines qui pousseront ailleurs. Planté des légumes qui nous auront nourris. On aura montré aux gens du coin ce qu'il est possible de faire. C'est de la sensibilisation par l'action, et des vocations naîtrons peut-être de là..."

"On croit connaître son monde et se connaître soi-même, mais chaque jour est capable d'une révolution."

"D'après ce que j'ai capté de mes lectures, le combat est idéologique, mais c'est vrai que quand on lit "reconquête des territoires urbains", ça fait franchement zone de guerre."

"Les jours qui passent m'apprennent que la vie est un jeu d'enchâssement dont les cases se poussent, s'évitent, se cognent, s'épousent parfois, pour former au final un tableau propre à chacun."

"Jen veux plus être sûr de quoi que ce soit. Les certitudes ne mènent à rien."
Commenter  J’apprécie          40
Analire   24 août 2020
Juste un mot de Frédéric Vinclère
Quand tu te cognes dans un meuble, ben tu le dégages, c'est qu'il n'était pas à sa place. Dans la vie, Paul, il faut faire du tri.
Commenter  J’apprécie          50
Analire   27 août 2020
Juste un mot de Frédéric Vinclère
La vie est faite de hauts et de bas. Quand tu te casses la figure, tu ne peux que te relever.
Commenter  J’apprécie          40
Analire   26 août 2020
Juste un mot de Frédéric Vinclère
Un rêve, c'est un but à atteindre, une motivation, et même si tu n'es pas au taquet tout le temps, du moment que ce projet reste dans un coin de ta tête, tu tends plus ou moins dans cette direction.
Commenter  J’apprécie          30
Analire   24 août 2020
Juste un mot de Frédéric Vinclère
Qu'est-ce que tu entends par "les garçons dans ton genre" ?

Si tu veux dire que je ne suis pas aussi viril que toi, merci, je sais. Papa et Maman passent leur temps à le répéter. C'est bizarre, d'ailleurs. Ils te décrivent toujours comme un mauvais gars, mais limite avec fierté. Je suis "gentil", moi, mais bon. "Ça ne fera pas de toi un homme", a dit Papa l'autre jour.
Commenter  J’apprécie          20
Analire   28 août 2020
Juste un mot de Frédéric Vinclère
T'es peut-être un peu jeune pour le comprendre, mais la vie sans filles, c'est moche. Tu t'aperçois très vite que t'es bancal, tu marches pas droit, il te manque la moitié du monde. T'imagines, ne plus voir que la moitié des couleurs ? La tristesse.
Commenter  J’apprécie          10
pommerouge   10 août 2020
Juste un mot de Frédéric Vinclère
Un rêve, c'est un but à atteindre, une motivation, et même si tu n'es pas au taquet tout le temps, du moment que ce projet reste dans un coin de ta tête, tu tends plus ou moins dans cette direction.
Commenter  J’apprécie          10
Analire   29 août 2020
Juste un mot de Frédéric Vinclère
Les adultes sont des gens tellement bizarres, hyper compliqués, capables de dire un truc et tout l'inverse, de faire le pire et le meilleur.
Commenter  J’apprécie          10
Analire   25 août 2020
Juste un mot de Frédéric Vinclère
T'aurais pu me prévenir qu'entrer au collège, c'était comme atterrir sur une nouvelle planète où tout est à l'envers.
Commenter  J’apprécie          10
hashtagceline   15 mai 2020
Nos bombes sont douces de Frédéric Vinclère
Qu'est-ce qui me motive dans la vie? Le foot et les filles. D'un cliché... Mon coeur n'a jamais battu plus fort pour autre chose, mais rien ne me paraît plus ridicule, maintenant que j'y réfléchis.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox