AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.91/5 (sur 1290 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Mans , le 19/12/1977
Biographie :

David Moitet est professeur d'EPS et écrivain.

Son aventure littéraire débute par la parution de quatre romans policiers qui ont été récompensés à plusieurs reprises.
En 2010, "Apoptose", son premier roman, décroche le Coup de cœur du jury du prix VSD du Polar, et "L'Homme aux papillons", le prix Thriller de l'été Femme Actuelle.

Très vite, il décide de publier ses premiers romans jeunesse et d’explorer la galaxie avec sa trilogie intitulée "Les Mondes de l’Alliance" dont "L'ombre blanche" (2014) est le premier tome.
New Earth Project (2017) remporte 21 prix littéraires et est traduit en six langues.
Le dossier Handle (2018) remporte dix prix littéraires dont le prix Polar jeunesse à Cognac.

Père de trois enfants, David Moitet habite dans la Sarthe.

son site : http://david-moitet.fr/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de David Moitet   (21)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Règle n° 1 : Ne pas entrer par effraction. Règle n° 2 : Ne toucher à rien. Règle n° 3 : Toujours regarder où l'on met les pieds. Règle n° 4 : Ne jamais partir seul en exploration. Pour pratiquer l'urbex, l'exploration de lieux abandonnés, Simon et sa bande se sont fixé des règles claires. Mais quand ils décident d'intégrer le nouveau de la classe à leur groupe, les choses ne se passent pas comme prévu. Ils voulaient seulement lui faire peur. Ils ne faisaient que s'amuser... Ça a mal tourné. Découvrez le nouveau roman de David Moitet !


Citations et extraits (181) Voir plus Ajouter une citation
Mon père a coutume de dire que pour savoir où l'on va, il faut savoir d'où l'on vient. Connaître l'histoire, c'est tenir entre ses mains une boule de cristal qui permet de prédire l'avenir. Nos dirigeants feraient bien de s'en souvenir, avant de prendre certaines décisions...
Commenter  J’apprécie          340
Les voyages, c'est pour ceux qui ont les moyens. Plus jeune, cela me rendait triste, jusqu'au jour où j'ai découvert que les livres pouvaient combler ce manque. Au fil des pages, j'ai fait plusieurs fois le tour du globe...
Commenter  J’apprécie          270
Il connaissait si bien les courbes harmonieuses de son visage qu'il aurait pu les reconnaitre les yeux fermés, rien qu'en apposant les paumes sur sa peau si douce.
Commenter  J’apprécie          200
Été 2115
Arthur C. Parker était aux anges. Après des années d’ef- forts, le premier vaisseau-monde était prêt à être inauguré. Parker prit le temps de saluer chaque personnalité qui avait pris place à bord de la petite navette spatiale. Le président des États-Unis était en pleine conversation avec celui de l’Europe. Un peu plus loin, le représentant des Émirats nord-africains et son homologue chinoise profitaient de la vue imprenable sur la Terre.
Commenter  J’apprécie          170
- Quand on traverse le quartier, on a l'impression d'avoir la tête juste au-dessus d'une crotte de chien. Crottes qu'on ne risque pas de trouver chez eux, puisqu'il les mangent.
- Les crottes ?
- Non, les chiens.
- Ils mangent des chiens ?
- Oui ils mangent tout ce qui passe à leur portée. Même les rats.
Commenter  J’apprécie          130
Hier soir vers 28h, le terroriste Henri J.Warlock, plus connu sous le surnom de professeur Warlock s'est emparé d'un vaisseau de transport militaire. Une de ses complices, jusqu'alors inconnue des services de police de l'Alliance, est parvenue à s'introduire dans le poste de pilotage et à maîtriser les huit membres d'équipage qui dirigeaient le vaisseau.
Commenter  J’apprécie          120
Les extrémismes sont des conglomérats de haine qui se nourrissent les uns des autres.
Seule l'éducation permettra de les affamer. (dernière page)
Commenter  J’apprécie          120
- Tu sais, reprend Saul, avant mon accident, je me suis souvent demandé ce que ressentaient les condamnés à mort. J'ai toujours trouvé ça barbare, de laisser des gens attendre la fin dans une cellule, mais maintenant, je sais qu'il y a pire : on peut aussi être condamné à vivre.
Commenter  J’apprécie          111
En démocratie, un collège où tous progressent est une utopie nécessaire...
Commenter  J’apprécie          120
Les solutions se présentent d'elles-mêmes aux gens qui le méritent
Commenter  J’apprécie          120

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de David Moitet (1453)Voir plus

¤¤

{* *} .._..