AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.81 /5 (sur 16 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 23/12/1965
Biographie :

Geneviève Carbone est ethnozoologue et éthologue.

En avril 1993, en collaboration avec Antoine Peillon et le magazine Terre sauvage, elle a révélé au public le retour du loup en France

Dès juillet 1993, pour le compte du Parc national du Mercantour, elle a conduit les campagnes de suivi de la première meute installée en France et la première saison de constats de dommages. Durant plusieurs années, elle a réalisé un travail de fond et d'accompagnement auprès d'éleveurs confrontés à la présence du loup. A leurs côtés, elle a découvert les conditions de vie en alpage et a étudié la gestion d'une unité pastorale en zone à loup. Détentrice du certificat de capacité ministériel, elle est responsable scientifique pour la conception du Centre du loup de Saint-Martin-Vésubie, parc zoologique de référence qui ouvrira ses portes en 2004.

Elle est également membre expert du Comité français de l'Union Internationale pour la conservation de la nature pour les commissions " Faune sauvage " et " Communication ". Auteur de plusieurs ouvrages de référence et de vulgarisation sur les animaux et sur le loup, Geneviève Carbone consacre sa vie à la recherche pluridisciplinaire sur cette espèce et à sa protection
+ Voir plus
Source : Amazon
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
OmbreetPoussiere   01 mai 2020
La peur du loup de Geneviève Carbone
C’est le siècle des Lumières, il faut y voir clair dans toutes les sciences. C’est celui des encyclopédistes, il faut rassembler et ordonner les connaissances. Linné le fit pour les sciences de la nature. Dans son Systema naturae, système de classification et bible de naturaliste, il a donné « une place à chaque chose » pour que « chaque chose soit à sa place » et un nom à chaque espèce pour que chaque espèce soit déterminée. Le loup s’appelle désormais Canis lupus.

Avant ce coup de balai, il y avait presque autant de noms pour désigner un animal que d’auteurs pour le décrire. Quand un nom ne servait pas en outre à plusieurs espèces. Sur la vertu de ressemblances et la foi en une théorie des correspondances, selon laquelle toute espèce terrestre aurait son équivalent dans les autres milieux, il y eut un loup chez les poissons, le loup dés mer ou barracuda ; chez les oiseaux, un loup ailé, la « harpie féroce » ; et ainsi parmi les araignées, les serpents, les mammifères. Le loup-cervier était un félin, le lynx, tueur de cerfs ; le loup-tigre, la hyène, hybride imaginaire de ces deux espèces ; le loup de Tasmanie, un marsupial ; le loup marin, un phoque...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
OmbreetPoussiere   01 mai 2020
La peur du loup de Geneviève Carbone
Le loup vient ! Si, un temps, cette phrase servit à effrayer l’enfant désobéissant, l’avertissement qu’elle a lancé dans les campagnes européennes, tout au long du Moyen Âge et jusqu’au XIXe siècle, n’avait pas moins de force que le tocsin qui la relayait. Der Wolf kommt ! Le loup vient ! A ce cri, hommes et femmes, armés de ce qu’ils ont, de leur peur ou de leur courage, iront « courir le loup » ou se claquemurer. Car le loup qui terrorise les campagnes est celui dans lequel on reconnaît les stigmates de la « fureur », c’est-à-dire de la rage.
Commenter  J’apprécie          20
OmbreetPoussiere   01 mai 2020
La peur du loup de Geneviève Carbone
« Pendant longtemps les loups ont été vus, mais pas regardés. Devenus rares, ils se sont faits discrets et leurs agissements ont été interprétés plutôt qu’observés. Depuis peu pourtant ils commencent à sortir de leur nuit. »



A l’orée des forêts canadiennes, Paul-Emile Victor a croisé les loups. Mais la nuit dont ils sortent fut plus épaisse que ces bois profonds à la lisière desquels ils se montrent parfois, cette nuit est la nôtre, celle de notre connaissance.
Commenter  J’apprécie          20
OmbreetPoussiere   01 mai 2020
La peur du loup de Geneviève Carbone
La rage est une vieille compagne de l’homme, déjà décrite au Ier siècle av. JC par Celse, médecin au temps d’Auguste. Aristote la signale deux siècles plus tôt, chez le chien. Les loups, ainsi que tous les animaux à sang chaud, peuvent être contaminés par le virus de la rage, et, avant d’en mourir, transmettre la maladie. Ils n’ont jamais été les seuls vecteurs de ce fléau, ni même les plus nombreux.
Commenter  J’apprécie          20
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Inventions et découvertes

Confronté à une situation l'empêchant de lire et d'écrire, ce très jeune homme a mis au point un astucieux système d'écriture qui se lit du bout des doigts et qui s'écrit avec une tablette et un poinçon.

l'écriture cyrillique
l'écriture morse
l'écriture braille
l'écriture musicale
l'écriture cunéiforme

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : Inventeurs , ScientifiquesCréer un quiz sur cet auteur