AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.75 /5 (sur 1081 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Naples , le 22/09/1979
Biographie :

Roberto Saviano est un écrivain et journaliste italien.

Diplômé en philosophie à l'Université de Naples - Frédéric-II, il commence sa carrière de journaliste en 2002. Il s'intéresse à la question du crime organisé et réalise de nombreux reportages sur le sujet. Il collabore notamment avec "L'Espresso" et "La Repubblica".

En 2006, à la suite du succès de son roman "Gomorra", très accusateur à l'égard des activités de la Camorra, il est victime de menaces de mort, confirmées par des déclarations de camorristes collaborant avec la justice, et des informations révélant le projet du clan Casalesi de l'éliminer. Roberto Saviano vit sous protection policière depuis le 13 octobre 2006. Son œuvre "Gomorra" a été vendue à plus de quatre millions d'exemplaires à travers le monde et il a été traduit dans une quarantaine de pays.

Une œuvre théâtrale a été tirée de l'ouvrage "Gomorra", écrite par Saviano avec Mario Gelardi, et une adaptation est sortie en 2008 au cinéma. Le film a obtenu le prix du jury au festival de Cannes en 2008 avant d’être choisi pour représenter l’Italie aux Oscars.

Depuis, Roberto Saviano a publié des essais et des nouvelles. Son livre, "Extra pure" ("ZeroZeroZero", 2013), est une plongée sous l'angle économique dans l'univers de la cocaïne.

Après "Piranhas" ("La paranza dei bambini", 2016), son troisième roman, adapté au cinéma en 2019, il publie "Baiser féroce" ("Bacio feroce"), la suite, en 2017.

Roberto Saviano obtient l'Ours d'argent du meilleur scénario au festival international du film de Berlin en 2019 pour "Piranhas".

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Roberto Saviano   (12)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Déjà cent. Cent émissions. Et toujours la même envie d'interpeller et d'interroger. S'interroger. Cette semaine, Jacques Rancière et Thomas Porcher ont dit, chacun à sa manière, les errements du pouvoir. le pouvoir en place, comme le pouvoir passé, la « gauche » avec tous les guillemets possibles. Et aussi le pouvoir à venir. À un an de la présidentielle, quelle gauche peut encore nous inspirer ? De son côté, la journaliste Audrey Chabal nous a éclairés sur le « nudge » : technique de communication destinée à nous manipuler ou machine à cash pour quelques cabinets qui savent se vendre auprès du gouvernement ? Un peu des deux apparemment. Enfin, jeudi, pour la 100e, l'écrivain et journaliste italien Roberto Saviano nous a parlé de son dernier livre, une dénonciation percutante du traitement de la crise migratoire par l'Europe : les lâchetés et les manipulations de nos gouvernements. Et parce que nous voulons aussi expliquer, nous avons abordé la crise dans les fonderies françaises lundi, l'affaire Sarah Halimi mercredi et l'affaire Sciences-Po Grenoble jeudi. Vous connaissez notre émission À l'air libre ? Votre avis nous intéresse https://mdpt.fr/39yQZsn Abonnez-vous à Mediapart : https://www.mediapart.fr/abonnement#at_medium=custom7&at_campaign=1050 Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Mediapart : https://www.youtube.com/user/mediapart

+ Lire la suite
Podcasts (4) Voir tous


Citations et extraits (295) Voir plus Ajouter une citation
carre   25 janvier 2015
Extra pure de Roberto Saviano
La peur et le respect avancent main dans la main, ce sont les deux faces d'une même médaille: celle du pouvoir.
Commenter  J’apprécie          610
carre   10 février 2015
Extra pure de Roberto Saviano
L'amour est un trophée de la vie, il ne faut jamais hésiter à le brandir.
Commenter  J’apprécie          570
Roberto Saviano
Unhomosapiens   13 avril 2020
Roberto Saviano
La faiblesse, c'est de se croire invincible.
Commenter  J’apprécie          430
Sardine   17 avril 2013
Gomorra : Dans l'empire de la Camorra de Roberto Saviano
"C'est quoi un homme sans diplôme et avec un pistolet ?

- Un con avec un pistolet...

- Exact. C'est quoi un homme avec un diplôme et sans pistolet ?

- Un con avec un diplôme...

- Exact. Et c'est quoi un homme avec un diplôme et un pistolet ?

- Un homme, papa ! "



(p261)
Commenter  J’apprécie          380
carre   20 janvier 2015
Extra pure de Roberto Saviano
Rien n'est plus antimilitariste que le cri d'un blessé de guerre.
Commenter  J’apprécie          341
Cancie   08 décembre 2019
Baiser féroce de Roberto Saviano
Nicolas comptait sur une descente de police. Ç'aurait signifié une réaction, la preuve que la paranza faisait peur. Il en avait assez que dans les têtes des juges, des policiers et des carabiniers, la légende suivant laquelle les enfants ne peuvent pas exercer le pouvoir persiste, comme si commander était l'apanage des vieux parrains et des hommes mûrs. La maturité conduit à la peur, s'est dit Nicolas, la peur de mourir. Eux, les gamins, étaient seuls capables d'exercer le pouvoir au présent, ici, tout de suite, sans lendemain.
Commenter  J’apprécie          290
Cancie   08 décembre 2019
Baiser féroce de Roberto Saviano
Si tu vends des motos, t'es un commerçant. Si tu flingues des types, t'es un tueur. Mais si tu fais les deux, alors tu commandes.
Commenter  J’apprécie          301
Fandol   11 janvier 2020
Baiser féroce de Roberto Saviano
Le voile de l’omerta s’était déchiré, car le silence qui garantit la protection a toujours une date d’expiration, c’est-à-dire le moment où la vie d’une personne est en danger.
Commenter  J’apprécie          290
lependu   07 janvier 2010
Gomorra : Dans l'empire de la Camorra de Roberto Saviano
(Saviano cite une lettre d'un jeune détenu)



Tous ceux que je connais sont soit morts, soit en prison. Moi, je veux devenir un parrain. Je veux avoir des centres commerciaux, des boutiques et des usines, je veux avoir des femmes. Je veux trois voitures, je veux que les gens me respectent quand je rentre quelque part, je veux des magasins dans le monde entier. Et puis je veux mourir. Mais comme meurent les vrais, ceux qui commandent pour de bon. Je veux mourir assassiné.
Commenter  J’apprécie          270
Ecureuil   12 novembre 2009
Gomorra : Dans l'empire de la Camorra de Roberto Saviano
Choisir de sauver la vie à celui qui doit mourir, c'est vouloir partager son sort, car ici la volonté ne fait pas bouger les choses. Aucune décision ne permet de résoudre un problème, aucune prise de conscience, aucune idée ni aucun choix ne peut donner la sensation d'agir de la meilleure des façons. Quoiqu'on fasse, ce sera une erreur, pour une raison ou pour une autre. C'est ça, la vraie solitude.
Commenter  J’apprécie          270

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Géographie: questions insolites

Quelle ville est APPROXIMATIVEMENT aux antipodes de Lisbonne (au Portugal) ?

Singapour
Auckland (Nouvelle-Zélande)
Honolulu (îles Hawaï, USA)
Papeete (Tahiti, en Polynésie française)

12 questions
31 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..